Janoubia révèle que la Syrie refuse de rendre Ammar Y.Sh. au parti chiite libanais et qu’il est condamné à mort.
Hezbollah fighter. (AFP/Joseph Eid)

BEYROUTH – Les forces de sécurité syriennes ont arrêté le fils d’un responsable militaire de haut-rang du Hezbollah, accusé d’acheter des armes de soldats de l’armée syrienne et de les revendre aux membres de Daesh dans les Monts Qalamoun.

 

Le site internet d’actualité Janoubia a révélé que les renseignements syriens ont appréhéndé à la mi-août un groupe de recrues de l’armée qui vendaient des armes légères et intermédiaires ainsi que des munitions à un individu libanais, qui a ensuite été arrêté.

 

Les services de renseignements syriens ont découvert que ce citoyen libanais détenu – qui n’a été identifié que sous le nom de’Ammar Y.Sh. – était membre du Hezbollah, selon une source de confiance dans la Beqaa qui l’a fait savoir à ce service de presse, dont la ligne éditoriale est opposée au parti chiite du Hezbollah.

 

Janoubia ajoute qu’Ammar Y. Sh. – le fils aîné d’un responsable militaire de haut-rang du Hezbollah dans la Beqaa – était, du fait de sa position élevée au sein du parti chiite du Hezbollah, à même d’entrer et de sortir librement de Syrie avec les armes, puisque le Hezbollah combat au nom du régime Assad en Syrie.

L’enquête des forces de sécurité syriennes ont aussi révélé que ces armes étaient transférées clandestinement à travers le territoire libanais pour être remises à Daesh, qui maintient une présence le long de certains fronts du Qalamoun bordant les zones contrôlées par le Hezbollah, aussi bien que par les montagnes autour de Ras Baalbek au Liban.

Jusqu’à présent, les services de sécurité syriens ont refusé de transférer au parti libanais ce membre du Hezbollah accusé, au motif que la Syrie dispose de la juridiction sur son dossier, puisque son crime a été commis sur le territoire syrien, selon ce reportage.

Selon Janoubia, le Hezbollah est informé qu’il est sous le coup d’une peine de mort prononcée contre lui et les autres membres de ce réseau de contrebande et que ces sentences seront exécutées sous peu.

now.mmedia.me

Adaptation : Marc Brzustowski

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.