Le djihadiste de Préfecture a crié Allah Akbar! la veille

10
8862

Attaque à la préfecture de police de Paris : selon un témoignage, le tueur aurait crié « Allah Akbar !» la nuit précédente

Coup de folie ? Attaque jihadiste ? Les enquêteurs cherchaient vendredi à comprendre pourquoi un informaticien de la préfecture de police de Paris a tué quatre fonctionnaires.

INFO LE FIGARO – Ce témoin, policier de 35 ans, a recueilli les propos d’un voisin de Mickaël Harpon, policier lui aussi, qui vit dans l’immeuble du tueur.

A Gonesse, dans le Val-d’Oise, un habitant qui vit dans la résidence de Mickaël Harpon, l’attaquant de la préfecture de police de Paris qui a tué 4 fonctionnaires de police et en a blessé un autre grièvement, assure que, dans la nuit qui a précédé l’équipée meurtrière, le tueur a crié « Allah Akbar !» à deux reprises vers 3-4h du matin. Ce policier de 35 ans a recueilli ce témoignage d’un voisin de Mickaël Harpon, policier lui aussi, qui vit dans l’immeuble du tueur.

La résidence comprend de nombreux locataires issus des rangs de la police, selon le voisinage. « Il m’a dit que jeudi matin, vers 3-4 heures, il a entendu crier « Allah Akbar ! » par deux fois, cela l’a réveillé. Cette voix provenait de l’appartement de Mickaël Harpon, m’a t-il assuré, et c’est après l’attaque de la préfecture, jeudi à la mi-journée, qu’il a fait le lien avec ce qui s’était produit dans la nuit».

» LIRE AUSSI – Attaque à la Préfecture de police: le troublant profil du tueur

Des voisins indiquent que Mickaël Harpon était converti à l’islam « depuis plus longtemps que 18 mois », « en tout cas qu’il pratiquait depuis longtemps », et fréquentait la mosquée de la Fauconnière, à Gonesse. Un autre voisin, ex-policier de la préfecture de police de Paris, Jean-Paul Mazoyer, témoigne, lui, qu’il voyait Mickaël Harpon le matin très tôt en djellaba se rendre à la mosquée pour prier, accompagné de deux autres personnes.

» VOIR AUSSI – Attaque à la Préfecture de police : Castaner précise le profil de l’assaillant

lefigaro.fr/actualite-france

 


Tuerie à la préfecture de police : pourquoi la piste terroriste est privilégiée

Le parquet national antiterroriste est saisi après la découverte d’indices renforçant l’hypothèse d’une action djihadiste.

 Devant la préfecture de police de Paris, le jeudi 3 octobre, après la tuerie qui a fait quatre morts et plusieurs blessés.
Devant la préfecture de police de Paris, le jeudi 3 octobre, après la tuerie qui a fait quatre morts et plusieurs blessés. LP/Guillaume Georges
Le 4 octobre 2019 à 18h08, modifié le 4 octobre 2019 à 19h56

Les attaques au couteau commises jeudi à la préfecture de police de Paris, qui ont fait quatre morts et plusieurs blessés, relèveraient bien d’un acte terroriste. La section antiterroriste de la police judiciaire parisienne a été officiellement saisie de l’enquête par le parquet national antiterroriste de Paris.

Mickaël Harpon, un informaticien de la préfecture, avait acheté son couteau, muni d’une lame en céramique de 33 cm, le matin même. Selon une source proche du dossier, les investigations ont révélé qu’il avait adressé à sa femme un SMS évoquant cet achat peu avant de passer à l’action. Elle aurait répondu en substance : « Seul Dieu te jugera » (“complice” et incitatrice de meurtre terroriste). Au moins l’une des victimes aurait été égorgée.

L’auteur des faits a par ailleurs été l’objet d’un « signalement » après l’attentat contre Charlie Hebdo commis en janvier 2015.

« Assassinat et tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste »

Dans ce nouveau contexte, l’enquête, diligentée jusqu’alors par le parquet de Paris, a été reprise sous les qualifications d’ « assassinat et tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste », ainsi que pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », a précisé le PNAT.

Les investigations ont été confiées à la brigade criminelle, la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) en co-saisine, a-t-il ajouté. Des fréquentations de Mickael H. présentées comme appartenant à la mouvance salafiste intriguent notamment les enquêteurs de la brigade criminelle, selon des sources concordantes.

Peu après l’attaque, jeudi, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, (NDLR : le ministre de l’Intérieur le plus mal renseigné du globe) avait indiqué que cet employé atteint de surdité « n’avait jamais présenté de difficultés comportementales » ni « le moindre signe d’alerte ».

Quatre victimes et plusieurs blessés

Jeudi entre 12H30 et 13H00, muni d’un couteau de cuisine, Mickaël H., un informaticien de 45 ans en poste à la PP depuis 2003 et récemment converti à l’islam, a d’abord mortellement blessé deux policiers et un agent administratif de la direction du renseignement de la PP, dans deux bureaux au premier étage du bâtiment. Il s’en est ensuite pris, dans un escalier, à deux femmes: l’une policière, l’autre employée aux ressources humaines.

La première a été mortellement blessée, la seconde conduite à l’hôpital où son état de santé n’inspirait plus d’inquiétude vendredi. Il est ensuite descendu dans la cour. Là, un policier, en poste depuis seulement six jours, l’a sommé en vain de lâcher son couteau, avant de le blesser mortellement à la tête avec son arme de service. Un autre fonctionnaire a été blessé et conduit à l’hôpital, sans pronostic vital engagé.

leparisien.fr

10 COMMENTS

  1. L’ islam fléau au Japon !!!

    ALLER VIVRE AU JAPON !!! (Le pays où, l’ empereur, le gouvernement et les gens sont d’ accords, vous avez dits bizarre ??)
    LES JAPONAIS ONT TOUT COMPRIS SI TOUTE L’EUROPE POUVAIT OUVRIR LES YEUX.

    Le Japon, modèle économique dans le monde, impose des restrictions strictes à l’islam et aux musulmans :
    Le Japon est le seul pays qui ne donne pas la citoyenneté aux musulmans.
    Au Japon les musulmans n’ont pas droit à la résidence permanente. La propagation de l’islam au Japon est très mal vue par la population.

    Dans les Universités du Japon, l’arabe et l’islam ne sont pas
    enseignés, dans quelque langue que ce soit –
    L’ importation de Corans en langue arabe est interdite.

    Selon les données du gouvernement japonais, il a été donné le droit à résidence temporaire à seulement 2 musulmans lakhs,
    qui doivent respecter la loi japonaise.

    Ces musulmans doivent parler obligatoirement le japonais et effectuer leurs rites religieux dans leurs appartements.

    Le Japon est le seul pays au monde qui dispose d’un nombre négligeable d’ ambassades de pays islamiques.

    Les Japonais ne sont pas attirés par l ‘islam.> Les rares musulmans
    résidant au Japon sont des salariés des sociétés étrangères. –
    Aujourd’hui, le Japon n’accorde plus de visas aux médecins,
    ingénieurs, ou gestionnaires musulmans envoyés par des sociétés
    étrangères.
    Dans la majorité des entreprises, il est précisé dans leurs règlements que les musulmans ne peuvent pas postuler pour un emploi.

    Le gouvernement japonais est d’avis que les musulmans sont des
    fondamentalistes qui, même à l’ère de la mondialisation, ne sont pas prêts à changer leurs lois musulmanes.
    Les musulmans peuvent difficilement louer une maison, au Japon.
    Si quelqu’un apprend que son voisin est musulman, tout le quartier est alerté.
    Nul ne peut créer une cellule islamiste ou école islamique, au Japon.
    La charia n’est pas autorisée au Japon.

    Selon M. Komico Yagi, (chef de département de l’Université de Tokyo) :
    « Il y a un état d’esprit au Japon selon lequel l’islam est une
    religion très étroite d ‘esprit.
    Les Japonais considèrent que l’islam est une religion étrange, de pays sous-développés
    Au Japon, on ne trouve ni nourriture halal, ni éducation islamique, ni médias en arabe, ni littérature islamique…

    ET PERSONNE NE S’EN PORTE PLUS MAL
    En aviez-vous déjà entendu parler ???

  2. BRAVO BRITISH AIRWAYS !!!
    Un marocain d’une trentaine d’année constate qu’il est assis à côté d’un prêtre.
    Il trouve la situation très ennuyeuse et appelle l’hôtesse.
    L’hôtesse :
    – “Que puis-je faire pour vous”?
    Le marocain:
    – « vous ne voyez donc pas que je suis placé à côté d’un prêtre…
    Je ne veux en aucun cas être placé à côté d’un être qui appartient à cette répugnante religion. Cherchez moi une autre place. »
    L’hôtesse :
    – Calmez-vous monsieur !Toutes les places ont été réservées dans cet avion. Mais je vais voir si nous trouvons une solution.
    Quelques minutes plus tard, l’hôtesse revient et dit :
    – Comme prévu, il n’y a plus de place en classe économique…
    Après en avoir référé au pilote, celui-ci admet qu’il reste une place en classe business mais aussi une en first class.
    Avant que le marocain n’ait ouvert la bouche…
    L’hôtesse ajoute :
    – La compagnie n’a pas pour habitude de déplacer un voyageur de la classe économique vers la ‘first class’. Mais vu les circonstances, le commandant de bord trouve en effet, qu’il serait honteux de laisser quelqu’un assis à côté d’une personne, comme vous dites ‘aussi ignoble’.
    À ce moment, elle se tourne vers le prêtre et dit :
    – C’est pourquoi mon père, je vous prie de prendre vos bagages, il y a un siège en ‘first class’ pour vous!
    C’est l’instant où les passagers se sont tous levés pour applaudir, car ils avaient suivi les échanges avec intérêt.
    Ceci s’est réellement passé à bord de la British Airways et a été magistralement résolu par son personnel !

  3. @Jg Non Allah a communiqué à son cerveau , un peu comme à Mahomet dans sa grotte , des hallucinations . La conversion à l’Islam rend fou , Allah rend fou .

  4. @ ” Le tueur en Préfecture aurait crié « Allah Akbar !» la nuit précédente ” .

    Et le jour suivant il se fait descendre comme un chien .

    Allah l’a entendu .

    On se demande parfois en quelle langue ils se parlent .

  5. Et dire que les bienpensants angéliques préfèrent crier haro sur le baudet contre Zemmour …
    Le réveil risque d’être douloureux.

  6. A quoi servirait un procès , nous connaissons tous les vilaines intentions des islamistes . Il est crevé et c’est parfait comme ça . malheureusement , il y aura encore des fanatiques tueurs ,egorgeurs .

  7. mais non, mais non, ce n’est pas un acte terroriste c’est l’oeuvre d’un déséquilibré.
    Ils nous prennent vraiment pour des cons.
    ROSA

  8. Le “chahid.est mort ,cela évitera un procès ,castagnette doit être soulagé .il faudra poser une plaque commémorative a la préfecture.
    Le bon musulman était sourd ,et pourtant Allah lui a bien communiqué a l oreille.
    Quant a son boulot ,l informatique dans un service sensible lui convenait très bien .
    Combien sont ils dans son cas ? Il suffit d ouvrir les yeux ,pas seulement d vant le JT de 20 heures !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.