Francis Kalifat, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), a condamné mardi les nouveaux propos antisémites du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

“Les propos révisionnistes de M. Abbas sur la Shoah sont une insulte à l’Histoire et aux Juifs. Ces propos abjects témoignent de la collusion entre antisionisme et antisémitisme. Ne tolérons pas l’utilisation du révisionnisme comme socle à l’unification des mouvements palestiniens”, a dénoncé le CRIF sur Twitter.

CRIF

@Le_CRIF

Les propos révisionnistes de M sur la Shoah sont une insulte à l’Histoire et aux Juifs. Ces propos abjects témoignent de la collusion entre antisionisme et antisémitisme. Ne tolérons pas l’utilisation du révisionnisme comme socle à l’unification des mouvements palestiniens

Selon le dirigeant palestinien, “l’Holocauste n’est pas le résultat de l’antisémitisme mais du goût des Juifs pour l’argent”, a-t-il estimé lors d’une réunion à Ramallah.

Abbas a également affirmé qu’Hitler a “facilité l’immigration des Juifs en Israël en concluant un accord avec la banque anglo-palestinienne” (aujourd’hui Bank Leumi).

Le président de l’entité terroriste “Autorité palestinienne” a par ailleurs de nouveau réitéré que les Juifs n’ont aucun lien avec la terre d’Israël. Abbas a déclaré que son récit était soutenu par trois points soulevés par des écrivains et des historiens juifs, le premier étant la théorie de la critique antisémite selon laquelle les juifs ashkénazes ne sont pas les descendants des anciens Israélites.

Citant le livre d’Arthur Kessler “La Treizième Tribu”, qui affirme que les juifs ashkénazes sont des descendants des Khazars, Abbas a déclaré que les Juifs européens n’avaient donc “aucun lien historique” avec la Terre d’Israël.

En janvier dernier, Abbas avait qualifié Israël de “projet colonial qui n’a rien avoir avec les Juifs” et que ces derniers ont été placés dans la région par les Européens afin de servir leurs intérêts, soulevant les théories conspirationnistes. Le président israélien Reuven Rivlin avait accusé le dirigeant palestinien de renouer avec son passé négationniste.

Abbas est titulaire d’un doctorat traitant de – la connexion – entre les nazis et les dirigeants sionistes. Dans cette thèse, Abbas soutient l’idée d’une collusion entre le sionisme et le nazisme et d’une responsabilité conjointe des sionistes et des nazis dans la Shoah. De même, il conteste également le nombre de 6 millions de victimes juives de la Shoah, en citant notamment les – travaux – de Robert Faurisson.

Éric Hazan 

5 Commentaires

  1. Rassurez-vous il tire ses dernières cartouches sachant qu’il n’a plus beaucoup de temps à vivre après il sera dans les poubelles de l’histoire très vite oublié comme ses prédécesseurs.

    Et la France sera la première à lui fera de somptueuse funérailles comme d’hab.

  2. Abbas ne cache rien , ce sont les gens de  » goche  » associes aux europeens qui le soutiennent !
    Je pense qu il recevra une medaille , en plus des enveloppes , de la part des politiciens europeens qui l ont qualifie d homme de paix !

  3. Que de périphrases ampoulées pour ne pas dire les choses et préserver son rond de serviette sous les lambris de la république : au lieu de « propos révisionnistes de M. Abbas sur la Shoah qui témoignent de la collusion entre antisionisme et antisémitisme » j’aurais préféré que soient évoqués clairement « les propos antisémites de M. Abbas », car c’est bien de cela dont il s’agit !!!

  4. Abbas le héros des gauchistes Israéliens qui haissent Benjamin Nétanyahou traité comme un ennemi par ces énergumènes qui se croient la science infuse car ils représenteraient « la coultoure » comme dit le sinistre Amos Gitai, ou cette idiote de Noa la chanteuse qui a une grande admiration pour Abbas …est-ce que cette crapule ingrate de Portman va dénoncer les propos de Abbas, elle qui ne dénonce même pas les sanguinaires du Hamas et met bêtement et hypocritement toute la faute sur Nétanyahou et son gouvernement, alors qu’elle n’y connait absolument rien et ne pense qu’a gérer sa carrière en se faisant aimer des ennemis d’Israel, elle a fait la une de la plupart des publications anti israéliennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.