La structure et les 2 tours de Notre-Dame sauvée

13
1930

Les 2/3 de la toiture (choeur, transept) ont été ravagés par les flammes, la flèche s’est effondrée. Il sera possible de la reconstruire. 

Aucun dispositif adapté ne semble avoir été pensé de façon à faire face le cas échéant. La protection civile assure que des bombes d’eau lancés de Canadairs ou d’hélicoptères fragiliseraient toute la structure. Mais ne peut-on pas les “filtrer” en pluie continue? La France peut-elle seulement tenter de préserver son patrimoine, ou n’est-elle tout simplement plus à la “hauteur” de sa propre histoire et de ceux qui l’ont construite? Au-delà des symboles, le “suicide français” continue de se consumer…

Il faudra «des décennies» pour reconstruire Notre-Dame de Paris

Reconstruction.

Eric Fischer, directeur de la Fondation de l’OEuvre Notre-Dame, qui veille depuis 800 ans sur la Cathédrale de Strasbourg, a expliqué à l’AFP comment Notre-Dame de Paris pourra être reconstruite mais aussi les risques que les chantiers font peser sur ces édifices et les leçons à tirer de l’incendie. Selon lui, il faudra «des décennies» pour reconstruire Notre-Dame, les dégâts étant considérables. Il précise : «Il y aura évidemment des travaux sur la pierre, de charpente, de métallerie, les installations techniques, comme l’électricité, l’éclairage, la couverture…»

Eric Fischer espère que l’on pourra retrouver la cathédrale que l’on connaît aujourd’hui. «Ce qui sera déterminant, ce sont les sources diverses de documentation, les copies qui permettront aux architectes et aux entreprises de reconstituer au plus près l’état actuel. (…) Nous expérimentons la conservation d’éléments sous forme numérique qui faisaient l’objet jusqu’à présent de copies en plâtre. Pour le reste, on sait à mon avis tout faire, retravailler la pierre, refaire les vitraux…»

La famille Pinault débloque 100 millions d’euros pour Notre-Dame de Paris

Donation.

La société d’investissement de la famille Pinault, Artemis, va débloquer 100 millions d’euros pour participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, ravagée lundi soir par les flammes, a annoncé dans un communiqué à l’AFP son président François-Henri Pinault.

«Cette tragédie frappe tous les Français et bien au delà tous ceux qui sont attachés aux valeurs spirituelles. Face à un tel drame, chacun souhaite redonner vie au plus vite à ce joyau de notre patrimoine», écrit le président de la holding familiale et du groupe de luxe Kering. «Mon père (François Pinault, NDLR) et moi même avons décidé de débloquer dès à présent sur les fonds d’Artemis une somme de 100 millions d’euros pour participer à l’effort qui sera nécessaire à la reconstruction complète de Notre-Dame»conclut-il.

«Le péril du feu est écarté», «doutes sur comment la structure va résister»

Incendie.

Le secrétaire d’Etat à l’Intérieur a affirmé mardi matin que le «péril du feu» était «écarté» à la cathédrale Notre-Dame de Paris, en proie à un gigantesque incendie depuis lundi soir, mais que la question était désormais de savoir «comment la structure allait résister».

«Le péril du feu étant écarté, le sujet est bâtimentaire : savoir comment la structure va résister au très grave incendie de cette nuit», a déclaré Laurent Nuñez devant la presse peu avant 7 heures. «Il y aura donc à 8 heures une réunion avec des experts, des architectes du bâtiment de France pour essayer de déterminer si la structure est stable, et si les sapeurs-pompiers peuvent s’engager à l’intérieur pour continuer leur mission», a-t-il ajouté.

(Photo Yann Castanier.Hans Lucas)

Les ouvriers du chantier entendus par les enquêteurs

Enquête.

Les enquêteurs ont commencé dans la nuit de lundi à mardi à recueillir les témoignages des personnes qui travaillaient sur le chantier de Notre-Dame, ravagée par un incendie, a indiqué le parquet de Paris. Le feu, apparemment d’origine accidentelle, a pris dans les combles de l’édifice peu avant 19 heures. Il semble être parti au niveau d’échafaudages installés sur le toit de l’édifice, en travaux depuis plusieurs mois. Notre reportage ici.

Déclaration d’Emmanuel Macron : «Le pire a été évité»

Intervention.

«Le pire a été évité même si la bataille n’est pas totalement gagnée», a déclaré Emmanuel Macron lors de son déplacement à proximité de la cathédrale Notre-Dame. Il a précisé que le travail des 500 sapeurs-pompiers avait permis d’éviter que la façade et les deux tours ne s’effondrent. Et de promettre : «Cette cathédrale, nous la rebâtirons […] Nous ferons appel aux plus grands talents.»

Notre-Dame : l’enquête a été ouverte pour «destruction involontaire par incendie»

Accident.

L’enquête sur le feu qui ravageait lundi la cathédrale Notre-Dame de Paris a été ouverte du chef de «destruction involontaire par incendie», a précisé dans la soirée le parquet de Paris.

La piste d’un départ de feu accidentel depuis le chantier en cours sur le toit de la cathédrale «retient l’attention des enquêteurs en l’état des investigations», a précisé une source proche du dossier. L’enquête a été confiée à la Direction régionale de la police judiciaire (DPRJ).

La structure de Notre-Dame de Paris «est sauvée et préservée dans sa globalité»

Annonce.

Les pompiers qui tentent depuis plusieurs heures de maîtriser le violent incendie à Notre-Dame viennent de faire un point sur la situation : «On peut considérer que la structure de Notre-Dame est sauvée et préservée dans sa globalité», a indiqué le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

«Le feu a baissé en intensité», a renchéri à ses côtés le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nuñez, tout en invitant à rester «extrêmement prudent». Un sapeur-pompier serait sérieusement blessé.

(Photo AFP)

Triste coïncidence.

Il y a quelques mois, un reportage de France 2 précisait que la charpente en bois de Notre-Dame était «sans électricité pour éviter l’incendie». (Cliquer sur le tweet pour voir la vidéo)

Notre-Dame : la Fondation du Patrimoine lancera mardi une «collecte nationale»

Solidarité.

La Fondation du patrimoine va lancer mardi une «collecte nationale» pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris qui était en proie aux flammes lundi soir.

«Cette collecte sera accessible le mardi 16 avril à partir de midi sur le site www.fondation-patrimoine.org» a précisé la fondation. Devant l’afflux de connexions sur son site internet, la fondation a communiqué dans la soirée l’adresse d’un autre site, sur lequel les dons étaient possibles dès lundi soir : https://don.fondation-patrimoine.org/SauvonsNotreDame/

Rassemblement.

Alors que Notre-Dame était en feu, la foule à proximité a entonné des chants. (Cliquer sur le tweet pour voir la vidéo)

«Le seigneur a des manières surprenantes pour appeler les hommes à le regarder»

Sur place.

De notre journaliste Charles Delouche :

Le prêtre Maurice de Germiny, ancien évêque de Blois, face a la cathédrale en flammes : «Le monde entier se tourne vers cette cathédrale. Le seigneur a des manières surprenantes pour appeler les hommes à le regarder. Je ne ressens pas de la colère. Mais de la tristesse. Lorsqu’on fait des travaux à l’intérieur d’une église, il y a toujours des matières inflammables. Il y a probablement eu de l’inadvertance. Ce qui me surprend c’est la rapidité de l’incendie. Je crains beaucoup pour les stalles, les vitraux. Ce qui est symbolique dans cette cathédrale, ce sont ces deux grosses tours. Comme des bras qui invitent a la prière.»

liberation.fr

Il y en a qui, pendant ce temps, sont hilares :

Incendie à Notre-Dame de Paris : “On n’est pas sûr de pouvoir enrayer la propagation”

EN DIRECT - Incendie à Notre-Dame de Paris : "On n'est pas sûr de pouvoir enrayer la propagation"
Notre-Dame de Paris, en feu

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 15 avril 2019 à 21h40

L’ESSENTIEL à 21H45.
♦ Le feu fait toujours rage à Notre-Dame de Paris.
♦ Les flammes ont pris sous la toiture du monument, en début de soirée.
♦ La flèche de la cathédrale, qui culminait à 93 mètres de haut, s’est effondrée sur elle-même.
♦ Les prochaines minutes sont “déterminantes” pour la survie de l’édifice, a annoncé un responsable des pompiers de Paris. Le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nunez a indiqué que le sauvetage de Notre-Dame n’est “pas acquis”.

Un violent incendie dévaste la cathédrale de Notre-Dame de Paris. Les flammes ravagent la charpente du monument, construit entre le XIIe et XIVe siècle. Toute la charpente est en train de brûler.  La flèche de la cathédrale est détruite. Dressée sur les quatre piliers du transept, elle était un des symboles de la capitale française.

Un responsable des pompiers de Paris a indiqué que les prochaines minutes s’annoncent “déterminantes. “On n’est pas sûr de pouvoir enrayer la propagation”, a t-il déclaré à 21h35. “On n’est pas sûr de pouvoir enrayer la propagation au beffroi nord. Si celui-ci s’effondre, je vous laisse imaginer l’ampleur des dégâts”, a t-il ajouté.

Une partie de l’île de la cité a été évacuée, dont les urgences de l’hôtel-Dieu, voisin de la cathédrale, a expliqué un médecin sur place.

“Il n’en restera plus rien”

L’incendie, qui s’est propagé extrêmement rapidement, a pris dans les combles de la cathédrale, ont indiqué les pompiers, évoquant “un feu difficile”. Il semble être parti au niveau d’échafaudages installés sur le toit de l’édifice, construit entre le XIIe et le XIVe siècle.”Tout est en train de brûler. La charpente, qui date du XIXe siècle d’un côté et du XIIIe de l’autre, il n’en restera plus rien“, a déclaré le porte-parole du site. “Il faut voir si la voûte, qui protège la cathédrale, va être touchée ou pas”, a-t-il ajouté.

“Mes collègues vont sans doute privilégier d’aller à l’intérieur mais le but est de ne pas perdre des hommes”, a indiqué un pompier. Il existe aussi la possibilité d'”utiliser des grandes échelles avec des bras élévateurs articulés, avec une nacelle au bout”, a-t-il ajouté.

Sauver les trésors de Notre-Dame

Le feu a d’ores et déjà causé des dégâts colossaux. Le porte-parole de la cathédrale a indiqué que “les objets sacrés sont préservés dans la sacristie, normalement il n’y a pas de risque que des choses soient brûlées”.Le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les causes d’un sinistre qui a semé la stupeur dans la capitale.

Monument historique le plus visité d’Europe, Notre-Dame accueille chaque année entre 12 et 14 millions de personnes.

La cathédrale est classée au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1991. Selon le porte-parole de Notre-Dame, l’incendie se serait déclaré aux alentours de 18h50. Emmanuel Macron, qui devait dévoiler à 20h ses mesures de synthèse du grand débat national, a décidé de reporter son allocution télévisée à une date qui n’a pas été précisée, a-t-on appris auprès de l’Elysée. Le chef de l’Etat “partage l’émotion de toute une nation”, a t-il témoigné via son compte Twitter.

Le chef de l’Etat venait d’enregistrer son allocution télévisée, reportée pour l’instant sans nouvelle date annoncée.

actu.orange.fr

Incendie à Notre-Dame : «Des cendres nous tombent dessus»

L'incendie à Notre-Dame de Paris.

Notre journaliste Jeanne Sénéchal est aux abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris où un incendie est en cours lundi 15 avril.

» LIRE AUSSI – Les photos historiques de l’incendie de Notre-Dame de Paris

» LIRE AUSSI – Un incendie en cours à Notre-Dame de Paris

Elle nous indique que le périmètre de sécurité est très large. Elle précise que des cendres et des braises sont en train de tomber sur les badauds. Les pompiers et les forces de l’ordre ont demandé aux passants de reculer et de se protéger. Le feu est intense, nous dit notre journaliste.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

La flèche s’est effondrée plus d’une heure après le début de l’incendie qui s’est déclaré dans les combles vers 18h50.

Cet incendie est “potentiellement lié” aux travaux de rénovation de l’édifice, selon les pompiers. Ce lundi s’est déclaré au premier jour de la Semaine sainte, très importante fête catholique.

» LIRE AUSSI – Incendie à Notre-Dame de Paris : notre live

lefigaro.fr

13 COMMENTS

  1. APRES LES “MISERABLES”, et “NOTRE DAME DE PARIS”? VICTOR HUGO EN PROPHETE, ON PEUT CRAINDRE BIENTÔT “PARIS BRULE-T-IL”…
    QUAND LA GRANDE “HISTOIRE” SACREE OU PROFANE NOUS REVIENT DANS LA GUEULE COMME UN BOOMERANG… ALORS PEUPLES EN LARMES CE SOIR LA…
    REVEILLEZ-VOUS!!!

  2. GW Goldnadel porte plainte contre l’UNEF ( voir son tweeter )

    G-William Goldnadel G-William Goldnadel
    @GWGoldnadel
    19 h
    Une présidente voilée , des camps racisés , et une membre de son bureau national qui moque la douleur du peuple français et insulte les blancs , moi je trouve l’UNEF en parfaite cohérence . Avocats Sans Frontières portera donc plainte avec la même cohérence. twitter.com/FallaitPasSupp…

  3. Cet incendie pourrait il avoir un côté positif ?

    Le réveil de la France contre un islam dominateur , anti français et antisémite .

    Les français vont ils reprendre le chemin des églises avant qu’elles disparaissent en fumée et laisser la place aux mosquées ?

    Et puis qu’on puisse nous oublier , nous aussi .

  4. Courageuse mais pas téméraire :

    La militante d’extrême gauche Hafsa Askar, membre du Bureau national du syndicat étudiant de l’UNEF, a ouvertement insulté la France et les Français, meurtris par l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, hier soir sur Twitter.

    L’étudiante, qui a déjà fait parler d’elle plusieurs fois pour ses positions extrémistes, n’a toute fois pas assumé ses Tweet et a supprimé son compte dans la soirée.

    Par ailleurs n’avait elle pas déclarer : ” on devrait gazer tous les blancs , cette sous race ” ?

  5. Je n’accepte aucune assignation religieuse,mais le coeur de Paris est un peu le mien.Il y a des gens qui ont des sensibilités différentes; c’est leur liberté.Ils ne se sentent pas concernés, mais au moins, qu’ils s’abstiennent de cracher et d’insulter.

    Serais-je censurée par JForum ? : mon commentaire est signalé comme doublon, ce qu’il n’est pas.

    • Vous avez enregistré deux fois le même message ou cliquer trop rapidement. Ca n’a rien à voir avec de la “censure” que d’éviter un bégaiement.

  6. Quand je lis la réaction de certains (es ) et quand je pense qu’elles bouffent et qu’elles chient avec les allocations de la France .

    C’est à gerber .

    Elles auraient dû rester dand leur gourbi avec leurs bourricots au lieu de venir ici nous emmerder .

    Rien dans le citron : ” des bouts de bois ” des structures qui datent du Moyen-Âge .

  7. Les ouvriers ont quitté les lieux hier a 17.30h.
    2 heures plus tard, le feu courait à l’intérieur…
    Quelqu’un est venu ( ou revenu?) allumer le brasier. N’importe qui avec un bleu de travail et un casque jaune a pu accéder aux échafaudages…
    Y avait-il seulement une vidéosurveillance ?
    Et,en sécurité passive,des flocages retardent de feu? On voit bien là l’incompétence notoire sur la gestion de cette ville de Paris, à commencer par la reine maire,qui ayant fermé la voie sur berge,a provoqué les embouteillages que l’on sait,retardant l’arrivée des pompiers. Ces derniers n’ayant jamais opposé leur veto à l’encombrement intentionnel de la capital…
    Et tous se repasseront la patate chaude.
    Mais bon. Le feu,rituellement, est une purification.
    Quelque chose ne va pas dans le catholicisme…

  8. Je ne trouve pas les mots , c’est d’une grande tristesse .

    Ce n’est pas seulement un symbole religieux : l’Humanité entière est touchée .

    Je pense à Victor Hugo , à Napoléon , à Quasimodo , à Esmeralda , à Louis XI etc…. Tout se mélange dans ma tête .

  9. Le feu a été circonscrit rapidement, après que les Pompiers de la brigade fluviale soient arrivés au pied de la cathédrale millénaire, alors que les puissantes motopompes puisaient dans la cène et lançaient les puissants jets salvateurs…
    Ç’aurait pu,…

  10. Alors que Trump suggère l’utilisation de canadair, les pompiers nous disent, certainement à juste titre que de grosse masse d’eau instantannée risquerait de faire effondrer les structures. Mais est-ce que ces idiots pouvaient laisser de côté leur débilité anti-Trump et imaginer un instant que larguer l’eau à une hauteur un peu plus élévée que celle que l’on applique sur un feu de forêt, aurait pu, telle que de la pluie diminuer la temperature au-dessus de feu et donc d’aider les pompiers au sol à combattre l’incendie.
    Quand la bêtise limite l’esprit on se retrouve comme des cons imcapable de sauver un tel monument.
    C’est navrant, consternant ENERVANT !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.