La fierté Juive de Ben Gvir ne craint pas les arabes

Bras de fer de Ben Gvir contre les députés arabes: «Je monterai au mont du Temple avec le drapeau israélien».

Le président du parti Balad, le député Sami Abou Shehadeh, a attaqué le gouvernement Bennett, qui selon lui, viole le statu quo sur le mont du Temple et permet aux Juifs d’atteindre la mosquée Al- Aqsa.

Abou Shehadeh a écrit sur Twitter ce message après qu’une femme juive ait agité le drapeau israélien sur le mont du Temple: «Le gouvernement Bennett-Horowitz-Abbas n’a apparemment rien appris de l’Intifada en Mai dernier, et cela conduit à une nouvelle escalade.

«Le peuple palestinien a décidé que la mosquée Al-Aqsa et Jérusalem en général sont une ligne rouge, et il n’est pas possible de la franchir ou de modifier le statu quo. Le seul changement qui sera accepté est la fin de l’occupation», a ajouté le président de Balad.

Le 3e Temple à son emplacement.

Le président du Parti Otsma Yéhoudite, le député Itamar Ben Gvir, a répondu: «Nous sommes tous fatigués de la ferveur des députés de Balad et Ra’am qui incitent à la violence et encouragent le terrorisme. Nous sommes en mesure d’empêcher cela grâce à la loi sur l’immunité des membres de la Knesset.

«J’entends que la police a commencé à mener des recherches humiliantes sur les immigrants juifs et à ralentir le rythme des visite au Mont du Temple. «Le comportement de la police montre à quel point le commissaire est défaillant et l’intervention des membres de la Knesset est nécessaire», a ajouté Ben Gvir.

Ce que Ben Gvir n’a pas encore annoncé tout haut ‒ bien qu’il n’en pense pas moins ‒ c’est que le moment est arrivé ou nous allons voir la réapparition du 3e Temple sur le mont du Temple à la place des mosquées qui s’y trouvent encore actuellement, au-delà du refus de la vindicte arabe.

JForum ‒ Infos Israel-news ‒ Divers

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.