Israël saisit 4 millions de $ versés par l’Iran au Hamas

3
482

Naftali Bennett signe l’ordre de saisir les fonds transférés d’Iran au Hamas

Le ministre israélien de la Défense a signé jeudi un ordre de saisie de quelque 4 millions de dollars de fonds transférés de l’Iran au Hamas dans la bande de Gaza.

Le ministre de la Défense Naftali Bennett au ministère de la Défense le 25 février 2020. (crédit photo: MARC ISRAEL SELLEM / LE POSTE DE JÉRUSALEM)
Le ministre de la Défense Naftali Bennett au ministère de la Défense le 25 février 2020.
(crédit photo: MARC ISRAEL SELLEM / LE POSTE DE JÉRUSALEM)
Le ministre israélien de la  Défense, Naftali Bennett, a  signé jeudi un ordre de saisie de quelque 4 millions de dollars de fonds transférés d’Iran au Hamas dans la bande de Gaza.
Les fonds, a indiqué le ministère dans un communiqué, “sont destinés à développer des infrastructures terroristes appartenant au Hamas dans la  bande de Gaza, y compris la production d’armes, ainsi que des salaires aux membres de l’organisation”.
L’ordonnance signée par Bennett vise la société d’échange de monnaies Elmhadon Gaza détenue par Zuhir Shmalach et sa famille.
Shmalach a remplacé Hamed Ahmed Abed Khudri, qui a été tué lors d’une frappe ciblée de l’armée israélienne en mai. Khudri, qui, selon Tsahal, était en charge des transferts d’argent à grande échelle de l’Iran vers les groupes terroristes de la bande de Gaza, était proche du dirigeant du Hamas Yayha Sinwar. Il s’agissait de la première frappe ciblée depuis 2014.
 
Hamed Ahmed Abed Khudri
L’ordonnance contre Shmalach l’empêchera, lui et sa famille, de travailler à l’étranger en limitant leurs déplacements à certains pays. Cela limitera également la capacité de l’entreprise à mener des activités financières avec des organismes financiers internationaux.
“La pieuvre iranienne nourrit le terrorisme tout autour de nous. Notre activité antiterroriste se réalise, non seulement, sur le champ de bataille, mais aussi contre leur portefeuille. Nous sommes investis dans une vaste campagne économique contre les activités terroristes dans le monde et nous poursuivrons tous ceux qui nous nuisent, afin de faire du meurtre des Israéliens une entreprise non rentable », a déclaré Bennett.
Cette décision s’ajoute à une série d’actions économiques menées par le ministre de la Défense contre le terrorisme palestinien.
En décembre, il a autorisé la saisie de centaines de milliers de shekels de fonds versés par l’Autorité palestinienne à huit terroristes israélo-arabes emprisonnés et à leurs familles. Il a également signé un décret exécutif imposant des restrictions économiques ciblées aux membres des organisations terroristes en Israël et dans le monde. L’ordre a imposé des sanctions à Mohammad Jamil, un activiste du Hamas qui a été expulsé par Israël au Liban en 1992 et qui a vécu en Grande-Bretagne ces dernières années.
Le document fondé sur le renseignement qui a conduit à la signature du dernier ordre de saisie a été rédigé par la Division du renseignement de Tsahal en collaboration avec le siège national de la lutte antiterroriste contre le terrorisme économique du ministère de la Défense.
Adaptation : Marc Brzustowski

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.