ISRAËL : retour au confinement

 

Le cabinet chargé de la gestion du Covid 19 a décidé le confinement à partir de lundi des villes classées rouges, les préparatifs pour un confinement sectorisé sont en cours d’achèvement.

 

Les ministres se sont réunis et ont approuvé une série de restrictions importantes sur les 30 villes présentant le niveau de morbidité le plus élevé.

– Il a été décidé de limiter la circulation dans ces villes à 500 mètres de chez eux pour les habitants, de fermer le système éducatif et de n’autoriser la circulation que pour les travailleurs indispensables à la vie quotidienne.

–  Certains ministres ont critiqué cette décision politique et le ministre Litzman a mis en cause le responsable du cabinet M. Gamzu : « Vous voulez une fermeture les jours fériés pour empêcher les prières. « 

 

Premier ministre Netanyahu: » Nous avons décidé d’un effort de confinement immédiat « 

Aujourd’hui (jeudi) une discussion cruciale a été prise, dans le contexte de la forte hausse de la morbidité en Israël. Les ministres ont discuté d’une gamme de scénarios et d’options d’actions et ont finalement décidé d’imposer des restrictions dramatiques sur les points chauds les plus importants. Dans ces endroits, la circulation sera limitée à 500 mètres, le système éducatif sera fermé, sauf pour l’éducation spéciale et les entrées et sorties seront interdites, sauf pour les travailleurs essentiels. Les ministres ont cherché à finaliser les préparatifs d’un confinement sectorisé, tous les détails du plan seront approuvés par le cabinet.

 

 

 

La division complète des localités à travers le pays par des couleurs représentant les niveaux de morbidité

Des étapes significatives dans les centres où l’épidémie est classée «rouge»

Le cabinet a reçu une classification des villes et localités d’Israël en fonction de leurs niveaux de morbidité – conformément au modèle de feux de signalisation du planificateur le Prof. Roni Gamzu . Les ministres ont déclaré qu’à partir de ce lundi prochain, des mesures importantes seront prises dans ces centres, afin d’essayer de réduire le  niveau de l’épidémie. La liste de 30 villes pourra  être réduite, s’il s’avère que la police ne sera pas en mesure d’appliquer les nouvelles directives. La police affirme avoir besoin de l’aide des soldats de Tsahal, pour mener à bien la mission de répression dans les 30 localités rouges.

Le niveau  rouge où la situation est la plus grave en Israël. Il semble que les 30 villes entreront toutes en confinement, mais la séparation sur l’intensité de fermeture entre les villes et localités en «rouge» et celles marquées en «rouge vif» devrait être maintenue. Les ministres Shai et Elkin se sont tournés vers le planificateur et ont déclaré: « La division en » rouge « et » rouge vif « déroute le public. »

Site Web du Home Front Command où vous pouvez consulter les directives mises à jour par localité .

Vous pouvez également appeler le centre d’information de commande du front intérieur au 104 et être informé des changements dans toutes les langues.

Discussion houleuse du cabinet, accusations contre le planificateur: « La conception doit être changée, un confinement doit être fait »

À la fin de la réunion, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré: «Pendant un mois, nous avons été à un niveau de morbidité élevée mais stable. Au cours des deux derniers jours, il y a eu une augmentation et une augmentation très spectaculaire hier. À la fois dans les villes elles-mêmes et au reste de la population israélienne. « 

Le débat lui-même a été particulièrement animé, certains ministres critiquant les mesures imminentes. Le ministre Deri a déclaré: « Si nous mettons un pansement et ne résolvons pas le problème, quelle est la logique? Faisons un confinement  et c’est tout. »

Le ministre Litzman a accusé Gamzo: « Vous voulez une fermeture durant des fêtes pour empêcher les prières . » Le vice-ministre de la Défense et le vice-premier ministre Gantz ont critiqué la brutalité des mesures: « Assez des brutalités Accordez quelques jours de préparation, pour que les civils soient prêts ainsi que les forces de sécurité. »

 

Le ministre Steinitz a également émis des réserves sur le projet de Gamzo: « Le concept doit être changé. Il est impossible de vivre avec le virus  et attendre une fermeture dans 10 à 12 jours. Le plan des feux de circulation est excellent après le confinement général. »

 

Prof. Gamzo: « la situation est inquiétante, il n’est pas facile de prendre des  mesures contraignantes »

 

Le Professeur Gamzo a fait une déclaration spéciale après l’audience du cabinet, au cours de laquelle les décisions dramatiques ont été prises. « La morbidité a augmenté à un autre niveau. C’est très inquiétant. » Il a évoqué les nouvelles restrictions, qui se concentreront sur les localités rouges en Israël, selon le plan des feux de circulation: « Le classement des localités par morbidité nous permet d’orienter notre intervention et nos démarches de manière ciblée vers les zones de morbidité. »

Gamzo a noté l’augmentation enregistrée dans les localités ultraorthodoxes et arabes, et a fait valoir qu’il est difficile de ne pas lier les nouvelles données au début des études dans le secteur ultraorthodoxe. « Nous devons arrêter l’indifférence et le mépris », a-t-il déclaré. Rappelons à cet effet que le Rav Kanievsky a demandé aux étudiants des yechivot de na pas se faire dépister. « L’infection dans la société ultraorthodoxe et arabe nous dirige vers la morbidité dans tout le pays, au point que nous sommes entourés par les vecteurs du virus et que nous ne pourrons pas contrôler la situation. »

Le professeur Gamzo a également expliqué les décisions prises par les ministres: « Ce sont des restrictions sévères. Ce ne sont pas des décisions simples pour personne ni pour moi ni pour le cabinet , mais nous constatons une explosion exponentielle et un manque de contrôle sur la situation de morbidité: nous n’avons pas le choix. » Il a exhorté le public à respecter les directives – à ne pas enfreindre les règles et à éviter les rassemblements interdits.

Fermeture dans 30 villes et villages: sous réserve des capacités de police

 

Dans le contexte du pic du nombre d’infections quotidiennes et de la question de savoir si un confinement doit être à nouveau imposée, une évaluation de la situation a été menée, d’où il ressort que la plupart des nouvelles infections identifiées se situent dans les localités rouges. Enfin, il a été décidé que, sous réserve de la capacité de la police de faire appliquer les restrictions, une fermeture serait imposée dans toutes les villes et localités rouges, ce qui inclurait, entre autres, des restrictions de sortie et la fermeture des établissements d’enseignement.

Dans une évaluation précoce de la situation devant le cabinet Corona, le professeur Gamzo a déclaré qu’il avait demandé de ne pas discuter d’une fermeture complète avant le 10 septembre – date à laquelle il serait possible d’examiner l’effet de l’ouverture de l’année scolaire sur l’étendue de la maladie. Le planificateur a ajouté: « Sortir du confinement entraînera une résurgence si nous ne parvenons pas à changer les habitudes comportementales. » Selon lui, il n’y a pas de raison de pénaliser les zones vertes en les mettant en quarantaine à cause de 20 zones rouges n’agissent pas conformément aux règles.

 

Les villes rouges qui apparaissent dans le programme des feux de circulation:

 

Nazareth, Bnei Brak, Tibériade, Umm al-Fahm, Beitar Illit, Daliyat al-Carmel, Yakir, Kfar Aza, Cheikh Danon,,Kafr Qasim, Lakia, Ein Mahel, Thirya, Jaljulia, Ma’ale Iron, Emanuel, Isfiya, Beith Guin, Kasra-Samia, Kaabiyah,,Tabash-ajjajra, Fureidis, Buqata, Djit, Raksim, Aablin, Kfar Kana, Kfar Bara, Taybei, Arara, Zamar, Abou Sanaan, Kalnasva, Elad.

À Jérusalem, 12 quartiers et zones sont considérés comme rouges: 

 

At-Tur, al-Sheikh, une savane,  Zone industrielle Anatoth , Bab Al Zahra, Quartier musulman, Arménien, Quartier juif, Quartier chrétien, Wadi Al Joz, Camp de réfugiés de Shuafat, Issawiya, Shuafat, Cheikh Jarrah.

Parmi les villes rouges, le Professeur Gamzo a présenté au cabinet Corona une liste des villes rouges et des localités où le risque est le plus élevé. Ce sont Bnei Brak, Tira, Beth Shemesh, Kfar Qassem, Umm al-Fahm, Elad, Beitar Illit, Lakia, Daliyat al-Carmel, Ma’ale Iron et Taibeh.

Les villes orange qui apparaissent dans le programme des feux de circulation:  

 

Ashdod, Beit Shemesh, Ashkelon, OFakim, Rahat, Mukayabella, Yad Binyamin, Kochav Yaakov, Uzier, Selma, Deyer Hanna, Sajur, Sakhnin, Gadeida-Makr,  Majd al-Krum, Turayin, Baqa al-Gharbiya, Kfar Manda, Yafiya, Boanya-Nogidat

à Jérusalem, 11 quartiers et zones considérés comme orange: 

 

Abu Tor, Zone industrielle d’Atarot, Beit Hanina, Wadi Hilweh, Iir David,  Qalandiya, Neve Ya’akov, Silwan, Pisgat Ze’ev Est,  Pisgat Ze’ev Ouest,  Pisgat Ze’ev Centre, Pisgat Ze’ev Ouest Centre, Ras El Amud, Ma’ale, HaZeitim

Plan des feux de circulation: dans chaque localité, le niveau de morbidité sera géré 

La couleur de la localité exprime l’état de morbidité dans la zone, les densités de population et l’occupation autorisées dans les lieux publics et commerciaux. La couleur est déterminée en fonction du pourcentage de nouveaux patients, du taux d’augmentation de la morbidité et du pourcentage de patients positifs par rapport au nombre total de tests, respectivement et par rapport au nombre de résidents.

Selon la répartition en couleurs, chaque localité recevra des instructions claires sur les contraintes du rassemblement adaptées au niveau de morbidité qui s’y trouve. Dans les zones ayant le taux de morbidité le plus élevé, les rassemblements seront sévèrement limités et les écoles ne seront pas ouvertes.

En outre, dans les villes vertes, il sera possible d’organiser des prières et des événements culturels sans nourriture et sans terrasse – jusqu’à 250 personnes, en groupe de 20. Avec l’approbation des autorités locales, il sera possible d’augmenter les rassemblements jusqu’à 500 personnes, également bien sûr en petits groupes.

Pour les événements organisés en salle intérieure (comme les événements culturels et de prière), sans nourriture – il sera possible d’accueillir jusqu’à 100 personnes à chaque entrée, et pas plus de 60% de l’occupation autorisée dans les espaces commerciaux. Dans les jardins ouverts, il sera possible d’organiser un événement dans une yeshiva sans danser – jusqu’à 100 personnes. Les halles fermées resteront fermées même dans les villes vertes

L’approbation du contour des feux de signalisation et de la division en villes par couleur, qui devrait être mise en œuvre à partir de dimanche prochain, intervient dans l’ombre d’ un nombre record d’infections quotidiennes par le virus qui a éclaté ces derniers jours, dans lesquelles plus de 3 000 Israéliens ont été déclarés positifs. Une source de haut niveau a déclaré ce matin avant la réunion du cabinet Corona que le plan des feux de signalisation était plus pertinent qu’il y a un mois et qu’il semble maintenant qu’il n’y ait pas d’infraction par rapport au confinement.

L’indication qu’un confinement puisse être imposé pendant les fêtes sera liée non seulement au pic du nombre d’infectés, mais aussi à la section 4 du plan qui exclut son application à Rosh Hashanah et Souccot. Conclusion: Il existe une option pour exécuter d’autres programmes ces jours-ci – si les ministres décident de le faire

Source N12 – JFORUM.FR

8 Commentaires

  1. JE suis tres fachee pour l’Israel ou le covid 19 bat son plein . C’est pas croyable alors qu’Israel etait un pays ou le covid n’avait pas fait de degats est submerge par le covid 19. New York aussi au debut etait plain de.covids mais nous avons apprise a nous discipliner: porter le masque tout le temps en public. s’eloigner des foules et rester chez soi.Je prie.et souhaite qu’Israel se remettra avec l’air de Hachem au plus vite.Amen!

  2. Dommage de se faire autant de soucis.
    Ne plaçons pas notre fierté d’être Juifs dans ces compétitions profanes.
    A mon humble avis les actes immoraux perpétrés récemment par des jeunes à la cervelle vide sont la réelle honte pour Israël.
    La suprématie d’Israël dans le monde matériel (même scientifique) n’est nullement notre finalité car nous devons être l’exemple moral de bonté et de fidélité envers notre propre patrimoine, solidarité entre Juifs.
    Si on n’a plus la médaille de bronze(tte) en high tech, on restera de bons Juifs quand même.

  3. @ Daniel Cohen,

    Apparemment, vous ne voulez pas comprendre ce que j’ai écrit.
    Je supporte mal qu’Israël ait perdu trois places dans le classement mondial de l’innovation et qu’il se trouve un rang derrière la France qui a des retards considérables dans ce domaine.
    De même que je vis très mal les désastres provoqués par la covid qui a fait d’Israël, qui était le meilleur élève de la classe, le cancre du monde.
    J’ai du mal à voir le Micron, minable président, élu grâce à un complot médiatico-politico-judiciaire, gesticuler, la ramener sans cesse sur tous les sujets, déclarer que la France a retrouvé son rang de leader mondial dans l’innovation, et se faire cirer les pompes par des torchonistes lèche-culs qui lui servent la soupe, est difficilement supportable.
    Ecrire que cela devrait être réservé aux idiots est tout simplement idiot et insultant.
    Un sioniste convaincu défend Israël et méprise le Micron qui ne rate jamais une occasion de le menacer et de lui adresser des propos méchants et indignes….

  4. N’avez-vous pas compris que je soutenais un paradoxe en utilisant le mot cocorico ?
    Je n’ignore pas que ce soit une notion typiquement française mais là vous en faites un usage israélien. Dommage !
    Par ailleurs ne croyez-vous pas qu’un président soit dans son rôle quand il se réjouit d’une performance de son pays dans un moment où les choses vont si mal?
    Soyez rassuré ( mais peut-être pas ?) je n’utilise pas de pseudo et je suis un sioniste convaincu.

  5. @ Daniel Cohen (pseudo d’emprunt ?)

    Il ne s’agit nullement d’opposer Israël à la France, mais simplement de la prendre comme élément de comparaison, parce qu’elle la ramène très (trop) souvent contre Israël, tandis que le Micron claironne à tout va que la France fait partie du groupe de tête des nations les plus novatrices du monde, ce qui est un peu excessif, vous ne trouvez pas ??
    Voir Israël perdre trois places dans le classement international et voir la France passer devant lui, à une place près, n’est pas source de satisfaction; pensez-vous qu’il soit « idiot » de ne pas apprécier cette situation ?
    Désolé, mais le cocorico est purement français et non israélien, votre confusion est idiote.
    Contrairement à ce que vous affirmez, les idiots sont incapables de critiquer objectivement les faits, et si c’était vous l’idiot de service qui balance des idioties ???

  6. Cette semaine, les nouvelles en provenance d’Israël sont très mauvaises.
    Comment expliquer que le pays qui comptait le moins de personnes atteintes de la covid, avec un nombre de morts le plus bas du monde, classé comme le meilleur élève dans la lutte contre la pandémie, se retrouve maintenant, comme le cancre de la planète ??
    Comme si cela ne suffisait pas, Israël a perdu trois places dans le classement mondial des pays innovateurs, et a laissé la France gagner quatre places, ce qui lui a permis de se trouver DEVANT lui, à la douzième place, alors qu’il est classé treizième !!!!
    Bien entendu, le Micron qui ne rate jamais une occasion de la ramener, a salué le retour de la France parmi les leaders mondiaux de l’innovation, en oubliant qu’elle compte parmi les pays les plus en retard dans les développements d’applications en intelligence artificielle, où elle se trouve en queue de peloton, avec 28 ans de retard environ, sur les meilleures nations, parmi lesquelles Israël se situe dans le trio des meilleurs du monde.
    Il est insupportable de voir ce relâchement coupable, il faut d’urgence se ressaisir et reconquérir les premières places mondiales dans tous les domaines !!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.