Le ministre Bar-Lev et le rabbin Tepser Simchi sur le terrain.

Le commissaire aux incendies: «L’incident rappelle l’incendie du Carmel, 20.000 dounams de bosquet ont pris feu».

Le ministre de la Sécurité intérieure Bar-Lev: «Nous avons lancé un appel à certains pays pour qu’ils sont prêts à nous aider, j’espère que nous n’en avons pas besoin». Le Rav Tafser Dedi Simchi: «Le danger d’évacuation de l’hôpital Hadassah Ein Kerem a été écarté».

Le ministre Bar-Lev et le Rav Tepser Simchi sont sur le terrain.

Les efforts de lutte contre les incendies dans les montagnes de Jérusalem se poursuivent: Incendies et sauvetages. Il a été signalé que les habitants des kibboutz Tzova, Ein Nakuba et Ein Rafa peuvent rentrer chez eux, mais les habitants de Givat Yaarim ne sont pas encore autorisés à rentrer chez eux.

20 000 dounams de bosquet ravagés par les flammes.

Parallèlement, le ministre de la Sécurité intérieure, Amar Bar-Lev, et le commissaire aux incendies et aux secours, le Rav Dedi Simchi, ont tenu ce soir (lundi) une évaluation de la situation au HFR de Shoresh.

Bar-Lev a noté: «Nous avons demandé à certains pays d’être attentifs au fait que si nous arrivons à la conclusion avant les premières lueurs que nous avons besoin d’aide, nous la demanderons. Espérons que nous n’en aurons pas besoin, mais pour dire la vérité, même hier soir on s’est dit ‘encore un petit effort et ça s’arrêtera’. Le vent commence, la sécheresse commence et le feu fait rage».

20 000 dounams de bosquet ravagés par les flammes.

Selon Simchi, « L’incendie s’est déclaré à la suite d’actions humaines. Qu’il s’agisse de négligence, d’imprudence, de malveillance ou d’incendie criminel, nous ne le savons pas encore. Nous continuerons à enquêter et dès qu’il y aura des conclusions, nous les transmettrons à ceux qui en ont besoin. Pendant 30 heures consécutives, jusqu’à ce que le feu soit définitivement éteint, il y a toujours un risque de nouvelles flammes.

« Il y a quelques heures, l’hôpital Hadassah Ein Kerem était en danger et nous y avons déployé d’importantes forces », a-t-il déclaré. « Pour ma plus grande joie, l’activité des avions a empêché le feu de s’étendre ».

Pendant ce temps, le Premier ministre Naftali Bennett a annoncé plus tôt qu’il recherchait une aide internationale, et dans le même temps, le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid s’est entretenu avec son homologue grec. Son bureau s’est également adressé à Chypre, à l’Italie et à la France.

Dans le même temps, un recrutement généralisé a été annoncé parmi les pompiers, et des habitants de quatre localités ont été évacués ‒ c’est-à-dire des milliers d’habitants de la zone. « Nous sommes prêts à tout développement qui nous mènera vers d’autres localités », a déclaré le chef de la police du district de Jérusalem, Doron Turgeman, dans une évaluation de la situation menée par le commissaire.

Dix avions de lutte contre l’incendie participent aux efforts visant à contenir l’incendie, et six autres devraient le rejoindre demain.

La compagnie nationale des eaux Mekorot a déclaré qu’il n’y a actuellement aucune préoccupation pour l’économie de l’eau dans la région de Jérusalem, mais la poursuite des incendies pourrait réduire l’approvisionnement de certaines localités.

JForum ‒ Israel Hayom

2 Commentaires

  1. Comme vous le savez, les incendies des forêts partout dans le monde ravagent plusieurs hectares, c’est une grande perte pour l’humanité et une catastrophe environnementale. Pour minimiser les dégâts, je propose de diviser chaque forêt (selon la surfance) en deux, trois ou quatre parties puis garder une distance d’une partie à l’autre de façon que le feu ne passe pas. On peut utiliser du vent artificiel pour tester la distance nécessaire (où il n’ y a rien cultivé) pour éviter le passage du feu. Le résultat c’est que lorsqu’il y a un incendie dans une partie de la forêt, les autres parties ne seront pas touchées. C’est un travail de longue durée mais les résultats seront positifs.

  2. Mais comment alors Ysraël a-t-il pu prétendre aider la Turquie incendiée ? Quant à l’eau pour les avions extincteurs, le kineret est là, à quelque encablures ! On est capable de pratiquement faire alunir un objet sur la lune, et pas capable de débroussailler une forêt ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.