L’énorme accord de sécurité a été signé entre les ministères de la Défense d’Israël et de Grèce

L’accord entre les pays comprend la création et l’exploitation d’un centre international de formation au vol pour l’armée de l’air grecque pendant environ 20 ans, pour un montant d’environ 5,4 milliards de shekels.

Le ministère israélien de la Défense établira, par l’intermédiaire d’Elbit Systems, un centre international de formation au vol pour l’armée de l’air grecque, sur le modèle du modèle d’école de pilotage de l’armée de l’air israélienne.

Dans le cadre de cet accord, Elbit Systems fournira de nouveaux avions d’entraînement M-346 et renforcera l’ensemble de l’escadron d’entraînement, qui se compose de dizaines d’avions d’entraînement M-346 et T-6 pour une période d’environ 20 ans.

 

En outre, Elbit Systems fournira une avionique de formation en couches innovante qui sera réparée sur l’avion d’entraînement, fournira des simulateurs liés au vol et une gamme de stations d’entraînement au sol ainsi que des systèmes de commande et de contrôle pour permettre une gestion efficace des activités de formation au vol .

L’accord entre les pays est estimé à environ 1,65 milliard de dollars. À l’avenir, la coopération entre les écoles de pilotage d’Israël et de Grèce sera également examinée.

Ministre de la Défense Bnei Gantz: << L’accord de coopération repose sur l’excellence de l’industrie israélienne et les relations solides entre les systèmes de défense de la Grèce et d’Israël au fil des ans. Et le renforcement des économies israélienne et grecque approfondira le partenariat entre les deux pays – sécurité, économique et politique. « 

Le chef du ministère de la Défense, le général de brigade (Res.) Yair Koles: << Le partenariat sécuritaire et industriel entre le ministère israélien de la Défense et le ministère grec de la Sécurité intérieure est encore renforcé aujourd’hui, avec la signature du plus grand accord jamais conclu entre les deux pays, dirigés par Elbit Systems. Nous remercions le ministère grec de la Défense pour sa confiance dans le ministère de la Défense et de l’industrie israélienne. Nous travaillerons professionnellement pour justifier la confiance et renforcer la coopération dans d’autres domaines. « 

Un pas de plus a été franchi dans le renforcement de l’axe Grèce-Chypre-Israël et en arrière-plan la France qui s’est jointe aux manœuvres navals en réponse à la Turquie. Le point important sous-jacent tient au fait que ces deux pays (Grèce Chypre), sur des sujets économiques et de défense deviennent des alliés d’Israël. Que d’autres pour la lutte contre le covid notamment le Danemark, l’Autriche, la Pologne sont aussi des alliés d’Israël. La politique anti-israélienne de l’Europe se fracture, avec notamment une Allemagne qui répugne aux sanctions contre Israël.

La stratégie israélienne de fracturation des blocs semble fonctionner, comme cela est le cas avec les accords d’Abraham pour les pays arabes. Cette stratégie apporte de vrais résultats, au lieu de se battre contre un bloc, Israël le fracture.

JForum et 20IL.co.il

 

3 Commentaires

  1. Je pense que pour nous ce serait un avantage que cette Europe se fracture en plusieurs morceaux.
    Qu’attendre de la France de l’Espagne de la Belgique et autres, ce sont des pays à destination des arabes et musulmans dans l’ensemble de cette congrégation.
    Il existe quelques pays dans ce conglomérat qui pourront choisir Israël plutôt que ces dictatures sans subir les reproches et répliques de ces dihmis en voie d’extinction.

  2. La réalité rattrapent ceux qui critiquaient Netanayahou et son gouvernement préférant se rapprocher de dirigeants et de gouvernements est-européens dits « populistes » ou même dits antisémites, susceptibles de nouer des alliances avec Israël, plutôt que de se rapprocher de pays ouest-européens, supposés « non antisémites » mais réputés pour leurs positions très anti-israéliennes, en refusant leur diktat. Une nouvelle fois, nous voyons l’échec cuisant des « bons penseurs » et des donneurs de leçons qui sont incapables de reconnaître leurs échecs et d’en tirer les leçons qui s’imposent. Les coups de boutoirs contre l’Union Européenne est la seule politique réaliste à appliquer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.