Abattage casher : Les Juifs d’Europe organisent la résistance

21
3204

 

Loi interdisant l’abattage rituel en vigueur en Belgique :

L’Association des juifs d’Europe et le Centre rabbinique Européen organisent la résistance

 

À partir du 1er janvier, la loi interdisant l’abattage rituel entre vigueur en Flandre. Cela doit servir de sonnette d’alarme pour l’année 2019.

Belgique, 1er janvier 2019

En 2017, la Flandre et la Wallonie avaient adopté une loi exigeant l’étourdissement des animaux avant l’abattage rituel (juif et musulman). Une loi, en opposition directe avec la Loi juive qui exige qu’un animal soit indemne et en santé optimale avant l’abattage. Une loi qui derrière la Défense du Droit des animaux dissimule mal son antisémitisme. Des recherches scientifiques l’affirment : l’abattage rituel selon la Loi juive est en réalité une méthode plus soucieuse du bien-être animal que la méthode dite de pré-étourdissement.

Dès le 1er janvier 2019, cette loi entrera en vigueur dans la région flamande et devrait être appliquée en Wallonie d’ici septembre 2019. Le président de l’Association juive européenne (EJA), le rabbin Menachem Margolin, qui occupe également les fonctions de directeur général du Centre rabbinique Européen (RCE), a regretté amèrement cette décision.

Le rabbin Margolin a annoncé que le RCE et l’EJA allaient agir pour venir en aide aux juifs de Belgique en organisant le transport et l’acheminement des produits casher provenant de pays respectant la liberté de culte et l’abattage rituel afin de permettre aux quelques 30.000 juifs du pays de manger casher.

Le rabbin Margolin conclut : « Nous nous sommes battus publiquement pour les droits religieux de diverses communautés juives de toute l’Europe et nous avons réussi. Nous continuerons à le faire en Belgique et dans tous les autres pays européens où cela est nécessaire ».

 Une interview JForum du Rabbin Menachem Margolin fera suite dans les jours à venir, à ce premier communiqué

Association Juive Européenne

info@ejassociation.eu

+32 (0) 2-721-1640

www.ejassociation.eu

 

21 COMMENTS

  1. L’abattage n’est qu’un commencement. Viendront ensuite la brit-mila, puis la kippa, puis…

    L’Europe aussi a ses rituels.

  2. Objectivement, il est évident que l’abattage rituel fait souffrir l’animal, mais pas plus que l’etourdissement (qui en réalité consiste à paralyser une bête en lui tirant une balle dans la tête à bout portant, et qui donc, souffre intérieurement pendant une longue durée, plus importante que l’abattage rituel), gazer les cochons ou ebouillanter des homards vivants. Ne nous mentons donc pas, ce sont bien de toute évidence des mesures contre les juifs et les musulmans. Alors que font nos institutions cultuelles pour protester ???

  3. Pour Alexandra uniquement:
    Hypocrite, barbare, raciste, menteur, vous parlez de vous là !!?
    La belgique mal barrée, peut-être mais moi, c’est Christian, et chez vous ça va bien ?
    En ce qui concerne la mort instantanée, c’est faux ! voici un article qui dit bien le contraire, a moins bien sûr que vous soyez un grande spécialiste en la matière.
    “L’essentiel du débat porte en réalité sur le temps qui sépare le coup de couteau de l’inconscience, puis de la mort. De quatorze secondes en moyenne pour les ovins, cette durée peut se prolonger jusqu’à cinq minutes chez certains veaux et même dans les cas extrêmes à quatorze minutes pour les bovins adultes, selon un rapport de l’Institut national de la recherche agronomique sur les douleurs animales publié en 2009. « Aucune technique d’abattage n’est parfaite, mais ce temps où l’animal est conscient et souffre pose question », assure Olivier Falorni, président de la commission d’enquête, allant dans le sens des associations de protection animale.”

    Imaginez de 5 à 14 minutes avant de mourir exsangue puis vous viendrez parler de barbarie !
    Vous prêchez la sagesse et vous imposez aux animaux de souffrir pour conserver une tradition millénaire de personnes qui n’avaient rien d’autres pour la mise à mort, vous devriez être honteuse !
    De plus vous vous permettez d’insulter les gens qui sont içi pour organiser un débat et pour “essayer” de faire avancer les choses. Je suppose alors que vous êtes parfaite et que vous respectez à la lettre les 613 lois. Personnellement j’en doute fort voyant avec quelle mépris et méchanceté vous traitez les autres ! Vous voyez la poussière dans l’œil d’autrui alors si vous arrivez à vous regarder dans la glace faites donc attention de ne rien briser chez vous avec votre poutrelle !
    Heureusement, vous faites partie de ces rares personnes qui “imposent” et rien d’autre, j’aurais préférer que vous nous donniez des informations intéressantes sur une évolution des usages mis en place pour un abattage où pré abattage sans souffrance mais vous avez préférer les raccourcis dans l’insulte. Bravo ne changez rien vous êtes vraiment parfaite !

    • Tout à fait d’accord !!

      Mais il faut accorder le droit à la différence d’opinion, quand bien même des siècles, voir des millénaires d’évolutions structurent nos pensées ..
      la surdité, l’obscurantisme, l’intégrisme sont des barrières infranchissables lorsqu’elles occultent par trop l’intelligence, les évidences, les réalités scientifiques..
      Des années lumières nous séparent, là où aucune voix ne peut trouver une voie pour l’échange..
      C’est ainsi, c’est une réalité psychologique..
      Signé un Juif, Franco-Français, athée, désolé, et fils de rescapés ..
      Et pour terminer : Une citation de notre illustre artiste Serge Ginsburg (prononcer :Gainsbourg ” Plus il y a de religion et moins il y a de raison, et inversement..
      Shalom.

  4. Lelook et Christian nous tiennent le discours mensonger typique des propagandistes qui veulent faire interdire l’abattage rituel non pour des raisons liées à la souffrance animale mais pour de pure raison de racisme.
    Tout le monde sait très bien que l’abattage rituel par les rabbins est bien moins douloureux pour l’animal car la mort est instantanée et l’animal n’a pas le temps de souffrir, alors que la technique dite de “l’étourdissement” est une véritable boucherie car elle rate une fois sur 2 et l’animal est alors dépecé vivant.
    L’hypocrisie des ces gens qui camouflent leur barbarie et leur racisme derrière leurs mensonges me dégoute.
    On savait la Belgique mal barrée, mais ça se confirme.

  5. dommage qu’il faut égorger l’animal encore conscient alors qu’il ressent la douleur et la souffrance pour moi c’est plus humain de l’endormir avant ! je constate hélas!! que l’humanité ne pense qu’a se nourrir de la souffrance moi même j’ai des animaux et que je considère comme des membres de la famille et de plus je défend la cause animal allez dans les abattoirs si vous avez le courage si vous ne pleurez pas vous n’avez aucun sentiments et je pense que dieu comprendra effectivement que les temps on changé ;;;;;

  6. dommage qu’il faut égorger l’animal encore conscient alors qu’il ressent la douleur et la souffrance pour moi c’est plus humain de l’endormir avant ! je constate hélas!! que l’humanité ne pense qu’a se nourrir de la souffrance moi même j’ai des animaux et que je considère comme des membres de la famille et de plus je défend la cause animal allez dans les abattoirs si vous avez le courage si vous ne pleurez pas vous n’avez aucun sentiments et je pense que dieu comprendra effectivement que les temps on changé ;;;;;

  7. Hélas, il n’y a pas moyen de faire deux poids deux mesures, alors pour le bien être animal et éviter le carnage musulman ou la bête agonise et se noie dans son sang, je trouve cette décision adaptée mais il faut aller bien plus loin encore.
    Je suis d’accord avec “lelook”, priorité au bien être de ces animaux qui vont offrir leur vie pour nous nourrir. “danielle” a aussi raison mais on ne peut envisager de saigner ou étourdir des crustacés ce qui n’empêche que tout ce qui est vivant est l’oeuvre de D.ieu et mérite tout le respect que l’on peut lui apporter.
    Je suis contre toute souffrance inutile, voici pourquoi…
    J’ai été accidenté au visage avec une masse métallique sous 200kg de pression, j’ai dû être recousu à vif alors que j’étais étourdi par le choc et pendant les derniers points de sutures j’ai repris mes esprits, croyez moi sur parole, il vaut mieux être étourdi.
    Si vous ne me croyez pas faites donc l’expérience !
    C’est tellement plus facile de critiquer avec des théories sans savoir exactement ce que l’on ressent !
    Je crois en D.ieu et en lui seul, même si on doit me critiquer, cela m’étonnerai très fort qu’Il vous en veuille si vous adopter une manière moins stressante pour l’animal de mourir.
    Vous avez certainement, tout comme moi, bien d’autres points à corriger dans votre vie qui sont bien sûr plus important que ceci !!!
    Alors laissez donc faire et trouvez-vous un autre cheval de bataille, cela ne doit pas manquer !
    Voilà mon opinion, je suis Belge et non juif, vous pouvez tirer !

  8. Oui quittons cette europe maudite, cette europe complice cette europe traître, rentrons chez nous, au plus tôt. Cette bête immonde renaît de ses cendres. Partout nous voyons se réveiller l’antisémite qui sommeillait, partout l’odeur putride du raciste antijuifs envahit les espaces de liberté ..
    Peut importe ce qu’il adviendra de cette france, et de l’europe, ces pays auront choisit leur “avenir”, qui ressemblera vite à l’avenir de ces pauvres chrétiens qui sont tombés entre les mains de l’E.I.

  9. Beaucoup d’études scientifiques ont démontré sans contestation possible la souffrance des animaux abattus sans sédation par la grande quantité de toxiques, et les hormones de stress relevée lors d’autopsies !
    C’est un fait indéniable, certes contemporain du 20ème et du 21ème siècle.
    Je peux néanmoins admettre et comprendre sans l’accepter ni les pratiquer des comportements hérités d’autres temps ..
    Les réactions de certains l’illustrent ici parfaitement, mais je les remercie néanmoins d’avoir portées mes réflexions sur la souffrance des huitres, moules et autres délices de l’évolution, désormais, je vais étudier la mise en œuvre de pratiques moins barbares et les traiter plus humainement, un cocktail d’anxiolytiques, d’antalgiques opiacés ou pas.. je suis très ouvert à toute suggestion..

  10. Mais qu’en est-il de la chasse ? Si on veut protéger les animaux c’est d’abord la chasse qu’il faut commencer par interdire. Ce qui prouve qu’il s’agit ici purement d’antisémitisme ! Les juifs d’Anvers devraient se dépêcher de quitter le pays.

  11. S’il n’y a plus d’abattage rituel cacher comme En Suisse , La viande est plus rare moins fraiche et forcément congelée , et donc moins consommée .

    Les Juifs sont intelligents et lucides pour “planter leur tente ailleurs ”

    ” La France sans Les Juifs ce n’est plus la France ”
    Monsieur Vals , Merci
    Les Juifs sans la Cacherout et la Chehita ce n’est plus Les Juifs , voilà l’objectif inavoué en filigrane ..,

    Mais on en a vu des persécutions tout au long de notre Exil , mais ils ont perdu la partie car La Chehita se poursuivra partout ailleurs et la Présence Divine ( Chekhina) accompagnera notre Peuple La ou Il se trouve et désertera ces contrées qui plongent dans les marasmes économiques et politiques avec la montée et l’extrême droite à la vitesse Grand V ,

    Croyez moi ce n’est pas un cadeau ! mais Les Gouvernants de Belgique et d’Europe sont trop myopes pour voir et trop compromis pour réagir

    אלא שבכל דור ודור עומדיםעלינו לכלותנו והקב״ה מצילנו מידם
    “…et le Saint Beni Soit Il nous sauve de leur emprise !”
    Haggada De Pessah

  12. Ce n’est qu’un débute, la Belgique d’abord et après probablement d’autres états européens finiront par adopter des lois identiques. Ensuite, ils finiront par interdire l’importation de viande Hallal et Casher, cela peut paraitre une catasrophe, mais moi j’ y vois l’espoir d’une alyah enfin importante des juifs européens en Israel, perméttant de sauver un nombre très important de juifs de l’assimilation. En effet, là où mes juifs vivent tranquilles et sans contraintes, l’assimilation est très grande, ce qui explique la stagnation, voire la diminution des populations juives, ainsi aux USA sur une population de près de 6 millions de juifs , près de la moitiè est assimilée ou libérale, cela démontre, que les USA ont réussi en douceur à diminuer la population juive .

  13. Lelook ! vous ne répondez pas pour la souffrance des crustacés qu’on jette vivants dans de l’eau bouillantes sans compter tous ceux que certains gobent tout cru !
    Que ce soit identique pour tous les sacrifices animaliers !

  14. “La Non-souffrance” De l’animal”
    Si on endort l’animal avant de l’abattre ….
    Le look vous êtes Le premier à vous endormir vous même avant qur la Belgique vous acheve ….
    Vous parlez de respect ? C’est plutôt de La Tartufferie bien occidentale qui injecte un poison par seringue et qui prétend “respecter” la victime .

    Mais qui continue En
    Même temps à chasser et gober des huîtres ou des moules vivantes sans Les avoir piquées pour leur assurer un “passage à trépas “dans la
    dignité”.

    Ce sont les mêmes qui seraient soi-disant attachés à la condition animale et qui préfèrent tuer la bête deux fois , en deux temps, une fois pour satisfaire leur “sensibilité” et une autre , leur bestialité .

    Mais Les toxines et réactions d’anticorps relevées dans le sang de la bête (et des études très poussées dirigées par. des vétérinaires Suisses de réputation internationale ont publié des rapports qui vont dans ce sens ) qu’on a abattue prouvent justement La souffrance de l’animal donc Le contraire.

    L’épanchement rapide du sang apres usage d’une lame très effilée comme La alakha ( Loi Juive) nous l’impose est le procédé le plus “soft” qui soit pour que l’animal ne souffre ou ne ressentte la douleur ou tout au moins durant un temps extrêmement court comparativement aux deux actions précitées préconisant l’étourdissement.

    Oui ce sont les mêmes qui militent pour “l’accompagnement” des malades en fin de vie pour leur permettre de moins souffrir en les aidant à mourir , donc à les tuer….
    En définitive on prétend combattre ” l’acharnement thérapeutique” mais pour le substituer à “l’acharnement euthanasique ”
    et ainsi trouver l’alibi , le prétexte faussement humain et tomber dans l’Inhumain.

    La “non souffrance” devient leur maître mot pour les animaux qu’ils vont manger , et pour les etres humains dont ils vont se débarrasser pour libérer un lit d’hôpital et surtout stopper les dépenses médicales très coûteuses à cet âge !
    L’animal et l’homme dont on a ” pitié” vont être éliminés plus rationnellement plus froidement , et donc on s’éloigne un peu plus et de manière manifeste et même cynique du Credo d’humanité qu’ils prétendent
    À qui profite le crime ? ….
    Vous voyez comment les théories eugéniques du III eme Reich nous rattrapent chaque jour un peu plus ? …et qui finissent au fil des années , par être légalisées ….

    Au secours !

  15. Le message est d’une clarté limpide. Que les belges arrêtent de jeter leur homards vivants ou de gazer les porcs et on reparlera de bien être animal
    Si les juifs avaient un minimum de dignité ils passeraient outre mais pour ça il faut avoir du courage

  16. je suis juif et je suis contre l’abattage sans endormissement ou est le respect et la non souffrance de l’animal nous somme au 21 siècles

    • Lelook soit tu es un menteur, (tu n’es pas juif) soit tu es un juif ignorant ce qui n’est pas mieux. Instruis toi sur l’abattage rituel Juif des animaux que les juifs consomment bien évidemment (car les animaux non cacher n’ont pas la même morphologie que ceux que nous consommons) une fois fait tu verras comme tu vas te sentir ridicule, et en plus tu l’écris, c’est triste.

  17. Tout pays qui a perdu ses jufs a sombré dans la misère. La Belgique n’echappera pas à cette regle historique. Pire encore : le pay se sera islamisé. Question d’années

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.