François Fillon, en nette baisse sur une semaine (-3), serait devancé par Marine Le Pen et Emmanuel Macron, tout les deux en hausse, au premier tour de la présidentielle, selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé mercredi.

Avec 26% (+2) d’intentions de vote, la présidente du Front national accroît son avance sur Emmanuel Macron, qui gagne un point à 21%.

Empêtré dans la polémique sur les soupçons d’emplois fictifs de son épouse, François Fillon perd trois points en une semaine à 18% et ne parviendrait pas à se qualifier pour le second tour, selon cette enquête pour Paris Match, iTélé et Sud Radio. Le candidat de la droite et du centre était encore au coude à coude avec l’ex-ministre de l’Economie le 1er février.

Après une forte poussée au lendemain de sa victoire à la primaire organisée par le PS, Benoît Hamon recule de 3,5 points, à 14,5%. Jean-Luc Mélenchon repart parallèlement à la hausse avec 10,5% d’intentions de vote (+1,5).

François Bayrou est crédité de 5,5%, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan de 2% et l’écologiste Yannick Jadot de 1,5%.

Au second tour, Emmanuel Macron l’emporterait avec 64% des voix, contre 36% à Marine Le Pen.

Enquête réalisée en ligne du 5 au 8 février auprès de 1.409 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,1 à 2,6 points.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication de l’état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

i24

2 Commentaires

  1. La Masse des Crétins français toujours à la poursuite d’une corde pour Se pendre! Ils veulent donc voter pour le pire des voyous politique de la décennie!
    Qu’ils crèvent donc puisqu’ils aiment ça comme ça!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.