Meta : pourquoi le nouveau nom de Facebook est moqué en Israël

Comme le rapporte CNN, le mot « meta » se rapproche du mot signifiant « morte » en hébreu, ce qui a beaucoup amusé les internautes israéliens.

Le groupe Facebook a fait un pas vers l’avenir jeudi. Les plateformes Facebook et Instagram, les messageries WhatsApp et Messenger et les casques de réalité virtuelle Oculus appartiennent désormais à Meta, nouveau nom du groupe californien qui se rêve en maître d’orchestre d’un monde parallèle, loin des scandales quotidiens liés aux réseaux sociaux. C’est Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, qui a annoncé jeudi que la maison mère allait désormais s’appeler Meta, pour mieux représenter l’ensemble de ses activités. Les noms des différents services resteront inchangés.

Rapidement, Twitter a abondé en sarcasmes et réactions critiques, dans la foulée de l’annonce. « Philip Morris a changé son nom pour Altria, mais ils fabriquent toujours des cigarettes qui donnent le cancer », notait par exemple Keith Edwards, un producteur de télé-réalité, reprenant une comparaison très en vogue entre les réseaux sociaux et les fabricants de tabac. Mais c’est en Israël que ce nouveau nom a probablement fait le plus réagir.

« Merci de donner une bonne raison de rire à ceux qui parlent hébreu »

Comme le rapporte CNN, le mot « meta » est proche du mot signifiant « morte » en hébreu. Ainsi, dès l’annonce, le #FacebookDead (#FacebookMort) est devenu viral chez les hébréophones. Zaka, un organisme caritatif israélien consacré à l’identification des victimes de catastrophes a même ironiquement assuré prendre en charge la situation. « Merci de donner une bonne raison de rire à ceux qui parlent hébreu », résume finalement un message sur Twitter.

Le nom Meta a été présenté au terme d’une heure et demie de présentation du metaverse – « métavers » en français – pour méta-univers auquel il fait référence. Selon Mark Zuckerberg, le métavers représente l’avenir de l’Internet, après les ordinateurs et les téléphones portables, auquel le public aura accès pour interagir, travailler ou se divertir via les technologies (lunettes de réalité augmentée, casques de réalité virtuelle, etc.).

Le Point

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.