En Iran, les marais de la mort

Selon le « New York Times », 40 à 100 manifestants ont été tués le 18 novembre à Mahshahr. Téhéran confirme l’usage de la force mais parle d’émeutiers armés.

Par 

Modifié le  – Publié le  | Le Point.fr
C'est dans ce marais, situe dans la ville de Shahrak Chamran, pres de Mahshahr, que des manifestants, dont certains etaient armes, se seraient refugies avant d'etre encercles et abattus par les Gardiens de la revolution.
C’est dans ce marais, situé dans la ville de Shahrak Chamran, près de Mahshahr, que des manifestants, dont certains étaient armés, se seraient réfugiés avant d’être encerclés et abattus par les Gardiens de la révolution. 

© Google Map

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.