L’Ukraine a démenti les informations faisant état de livraisons des derniers missiles israéliens

La nouvelle sensationnelle selon laquelle Israël a autorisé l’Estonie à transférer les derniers missiles anti-navires de fabrication israélienne vers l’Ukraine, diffusée par le journaliste ukrainien Rostislav Demchuk, s’est avérée être un « fake news ».

Selon Demchuk, la nouvelle a été publiée samedi par de nombreux médias israéliens, dont le Jerusalem Post, et elle a provoqué une grande résonance en Ukraine. Il n’y a pas eu de démentis officiels – samedi, les services de presse israéliens ne fonctionnent pas. Cependant, il y a suffisamment d’informations dans des sources ouvertes pour s’assurer que le message de Demchuk n’est pas fiable, et Viktor Andrusiv, conseiller du ministre ukrainien des Affaires intérieures, a bouleversé ses compatriotes avec une réfutation – dans un avenir prévisible, l’Ukraine ne recevra pas d’ultra- missiles israéliens modernes.

Les missiles anti-navires Blue Spear 5 G ssm (« Gabriel 5 »), qui, selon des journalistes ukrainiens, Israël a déjà vendu à l’Estonie, ont été présentés pour la première fois par des développeurs au Salon aéronautique de Singapour en février de cette année. Boaz Levy, directeur général de l’Israeli Aviation Industry Concern, a déclaré à l’époque que l’Estonie « avait choisi ces missiles comme base de sa défense maritime ». Le contrat pour la fourniture de cette arme, qui est encore en cours de développement et n’a pas passé l’intégralité du cycle de test, a été signé par l’Estonie en octobre de l’année dernière, mais cela peut prendre des années entre la signature du contrat et la livraison des produits de défense. Jusqu’à présent, l’armée estonienne n’a pas reçu de missiles anti-navires israéliens, et on ne sait pas quand elle les recevra.

Le ministère estonien des Affaires étrangères a annoncé le 2 mai qu’Israël n’imposait aucune restriction à la réexportation d’armes vers l’Estonie. Lorsque les missiles Blue Spear 5 G ssm seront finalisés et apparaîtront en Estonie, l’État balte pourra les transférer à qui que ce soit de son choix, y compris l’Ukraine.

Cependant, aucun « tournant dramatique » dans la politique étrangère d’Israël, ainsi que la « possibilité de détruire toute la flotte russe de la mer Noire avec des missiles israéliens », n’ont encore été discutés.

infos-israel.news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.