(231218) -- GAZA, Dec. 18, 2023 (Xinhua) -- This photo released by the Israel Defense Forces (IDF) on Dec. 17, 2023 shows Israeli soldiers examining a large underground Hamas tunnel system uncovered in the Gaza Strip. The IDF said it has uncovered the largest underground Hamas tunnel system in Gaza so far. The system splits into branches of tunnels, spans over more than 4 km and reaches 400 meters from the Erez crossing, a passageway between Gaza and Israel. (Xinhua) - Photo by Icon sport

Découverte d’un tunnel du Hamas sous le siège de l’UNRWA à Gaza : Nouvelle preuve de l’exploitation par le Hamas de l’agence d’aide aux Palestiniens

Tsahal a révélé la découverte d’un tunnel de commandement du Hamas sous le siège de l’UNRWA à Gaza, affirmant ainsi que cette installation était l’un des centres opérationnels clés de l’organisation. Les forces israéliennes ont mis au jour un réseau de tunnels s’étendant sur plusieurs centaines de mètres, une partie de ces tunnels passant sous le siège de l’UNRWA. Cette découverte renforce les allégations selon lesquelles le Hamas exploite l’agence d’aide principale des Palestiniens à des fins militaires.

Des ingénieurs militaires ont guidé des journalistes de médias étrangers à travers ces tunnels, ce qui intervient à un moment critique pour l’UNRWA. L’agence a été confrontée à une enquête interne et à des gel des financements de la part de plusieurs pays donateurs après que des allégations aient émergé, selon lesquelles certains de ses employés seraient des agents du Hamas, profondément intégrés dans ses activités.

Cette découverte a suscité une controverse et des réactions divergentes. Les Palestiniens ont accusé Israël de manipuler des informations pour discréditer l’UNRWA, qui emploie des milliers de personnes à Gaza et fournit une aide humanitaire vitale à la population locale. L’agence est impliquée dans la gestion d’écoles, de cliniques de soins de santé primaires et d’autres services sociaux, présentant ses activités comme exclusivement humanitaires.

Le siège de l’UNRWA à Gaza, situé dans la ville de Gaza, a été le théâtre de l’entrée des troupes israéliennes au début de la guerre, forçant des centaines de milliers de civils à fuir. Lors de la visite guidée des tunnels, les journalistes ont été conduits à travers un puits près d’une école, descendant ensuite dans le tunnel en béton. Ce passage souterrain de 700 mètres de long et 18 mètres de profondeur était équipé d’une infrastructure sophistiquée, comprenant des bureaux, des serveurs informatiques et des salles remplies de batteries industrielles.

Selon un lieutenant-colonel de l’armée israélienne, ce tunnel abritait l’un des principaux centres de commandement du Hamas, d’où étaient dirigées de nombreuses opérations militaires. Cependant, il a été constaté que le Hamas avait évacué les lieux à l’approche des forces israéliennes, notamment en coupant les câbles de communication préventivement.

L’UNRWA a déclaré avoir quitté son siège cinq jours après le début de la guerre, ne pouvant ainsi confirmer ni commenter les conclusions israéliennes. L’agence a également souligné qu’elle n’avait ni les capacités ni l’expertise nécessaires pour mener des inspections militaires dans ses locaux.

Cette découverte soulève des questions sur le rôle de l’UNRWA à Gaza et alimente le débat sur l’implication du Hamas dans les installations civiles. Alors que les partisans de l’UNRWA insistent sur son rôle vital dans l’aide humanitaire aux Palestiniens, Israël continue d’affirmer que l’agence est infiltrée par le Hamas et appelle à son remplacement.

La visite des tunnels par les journalistes a été strictement encadrée par l’armée israélienne, qui a interdit la prise de photographies de renseignements militaires et a exigé une autorisation préalable pour la diffusion de tout contenu multimédia lié à la découverte.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires