Le site d’Evyatar repris en contrôle par Tsahal.

« De l’uniforme aux études »: le dilemme du Likoud

Ces jours-ci à la Knesset, la coalition veut déposer une proposition de loi baptisée  »Mimadim Lélimoudim » – de l’uniforme aux études – qui prévoit de financer les études des soldats qui ont terminé leur service à hauteur de 2/3 des frais universitaires.

Cette loi initiée par Avigdor Liberman en 2016 alors qu’il était ministre de la Défense n’a toujours pas été votée depuis et le chef d’Israël Beitenou a demandé dans les accords de coalition qu’elle soit inscrite au budget.
Il ne reste plus qu’à la faire voter. Seulement, la coalition n’a pas de majorité pour le faire puisque Ra’am ne la votera pas et qu’Idit Silman ne peut plus être comptée au sein de la coalition.

Du coup, Bennett se tourne vers l’opposition. Il demande explicitement au Likoud de voter en faveur de la loi pour le bien des soldats.

Au sein du Likoud, il a été décidé de s’opposer à toutes les lois présentées par la coalition afin de montrer à quel point celle-ci est paralysée. Depuis le début du mandat de Bennett, l’opposition a accepté, à plusieurs reprises de voter avec la coalition et a permis, de ce fait, le passage de lois importantes pour l’Etat, comme la loi sur la citoyenneté ou plus récemment  la loi pour les dédommagements des indépendants touchés par la vague Omicron.

Cette fois, l’hésitation est à son comble sur les bancs du Likoud. Dans la balance, la possibilité de montrer l’incapacité de la coalition à faire passer des lois fondamentales face au bien-être des soldats de Tsahal.

Du côté de la coalition on a entamé une opération séduction envers l’opposition. Quatre lois présentées par l’opposition ont été soutenues par la coalition: une façon de demander un échange de bons procédés.

Au sein du Likoud, on rétorque maintenant que le parti soutiendra la loi uniquement si elle prévoit le financement à 100% des études des soldats.  »S’il y a 50 milliards pour Mansour, on peut bien trouver 50 millions pour les soldats », a tweeté le député Yoav Kich.

Malgré tout, il semblerait que le Likoud hésite toujours et que sa décision ne sera prise que quelques minutes avant le vote.

Au sein de la Tsionout Hadatit, on est plus tranché. Le député Simha Rotman a expliqué les raisons de son refus de soutenir la loi:  »Si Yaïr Lapid, Naftali Bennett, Liberman et Benny Gantz se sont entendus sur le budget avec Abbas et la liste arabe unifiée, ils sont invités à faire passer cette loi avec eux. Comme nous l’avons vu avec la loi sur la citoyenneté, ceux qui veulent promouvoir l’intérêt des citoyens israéliens et des soldats de Tsahal, savent que l’opposition est la seule à prendre ses responsabilités ».

SourceLPHINFO.COM

2 Commentaires

  1. Je trouve cela stupide
    Le Likoud doit bien évidemment voter
    Cette loi pour le bien être des soldats
    De Tsahal qui défendent Israël
    On ne peut pas faire de la petite politique
    Avec les intérêts vitaux de la nation
    C’est immoral et indécent

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.