Identifié par les médias locaux comme Aaron Driver, le suspect a été tué au cours d’une opération antiterroriste qui visait une maison de la ville de Strathroy, dans le sud de l’Ontario.

Des membres de la SWAT, l’unité spécialisée dans les missions de terrorisme, une équipe de démineurs, la police nationale et des forces militaires étaient présents sur les lieux. Des tirs et des explosions auraient retenti.

La police a indiqué que le terroriste présumé agissait probablement seul et qu’il n’y avait plus de menace à la sécurité publique. Elle a précisé que le raid avait été mené après la réception d’une «information crédible indiquant une menace terroriste potentielle.»

Selon les médias canadiens, Aaron Driver projetait en effet de commettre un attentat dans un endroit fréquenté de Toronto à l’aide d’une bombe artisanale.

L’individu était bien connu des services de renseignement canadiens comme étant un sympathisant du groupe Daesh. Il avait notamment affiché son soutien à l’organisation terroriste sur Twitter et s’était réjoui des attaques d’Ottawa en octobre 2014, au cours de laquelle un sympathisant de l’Etat islamique avait tué deux personnes.

En juin 2015, le jeune homme de 24 ans avait été arrêté avant d’être libéré sous surveillance. Selon le tribunal de Winnipeg, qui l’avait jugé, Aaron Driver avait alors «reconnu qu’il y a de sérieuses raisons de penser qu’il pourrait participer, contribuer – directement ou indirectement – aux activités d’un groupe terroriste.»

RT

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.