Le Premier ministre Benyamin Netanyahou, Président du Likoud.

L’accord de coalition prévoit des modifications à la Loi fondamentale qui limiteront le mandat du Premier ministre et du vice-Premier ministre à huit années consécutives.

L’accord dit que cela est nécessaire pour éviter un «échec du système démocratique» et pour utiliser le «mécanisme de refroidissement» de ceux qui sont au pouvoir depuis trop longtemps (qui ont voté pour lui si ce n’est pas le peuple? Contrairement aux votes du Président? ) Après huit ans de pouvoir, le Premier ministre et ses adjoints devraient prendre une pause de quatre ans pour se représenter. Cela assurera le changement de personnel à la direction du pays selon l’accord.

«Yamina» refuse toujours de dire qu’elle soutient la loi, le reste des partis de la coalition est prêt à l’accepter. Gideon Saar a été le premier à affirmer une telle restriction, avant même les élections de mars.

Le simple spectre d’une telle loi a provoqué une réaction très vive de Netanyahou: «Bennett est en train de transformer Israël en une sombre dictature, quelque chose entre la Corée du Nord et l’Iran».

Quelles sont les manifestations des penchants dictatoriaux du candidat (Bennet) au poste de chef du gouvernement?

«Le chef du gouvernement Netanyahou est en guerre avec l’Iran, et Bennett prend la loi de l’Iran. Cette loi exclura Israël du camp des démocraties éclairées et le fera entrer dans le cercle des dictatures les plus sombres. Après avoir escroqué ses électeurs et cédé les voix de la droite à la gauche pour se nommer chef du gouvernement avec six mandats, il porte désormais une loi comme aucune autre démocratie au monde».

Si vous ne comprenez toujours pas quelle «loi iranienne» antidémocratique va être introduite en contrebande par l’insidieux Bennett, nous parlons de la limitation prévue du mandat du Premier ministre à deux cadences ou huit ans. Selon le Likoud, le seul sens de cette initiative législative est d’empêcher Benyamin Netanyahou de se présenter à la Knesset et ainsi d’éliminer le leader le plus fort de la droite».

Le parti Yamina a expliqué que le projet de loi n’inclut aucune restriction à la candidature à la Knesset – seul le mandat du Premier ministre est limité.

JForum ‒ Infos Israel-news

2 Commentaires

  1. Le problème est que les israéliens sont assez bêtes pour se laisser berner ; ils subiront les conséquences qui risquent d’être cruelles pour eux !!
    Ils jouent avec le feu qui ….. brûle !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.