Photo d’archive évidemment!

Coronavirus : Bennett et Kochavi avertissent que le pire «toujours devant nous»

Kochavi prévient : le virus peut perdurer pendant des mois et on pourrait assister à une opération militaire pendant la crise; Bennett prévient qu’Israël n’a encore que la moitié du nombre de respirateurs nécessaires (sur fond de rivalité à son encontre de la part de Netanyahu)

Le ministre de la Défense Naftali Bennett (à droite) et le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kochavi (à gauche) (crédit photo: UNITÉ DE PORTE-PAROLE DE Tsahal)
Le ministre de la Défense Naftali Bennett (à droite) et le chef d’état-major de Tsahal Aviv Kochavi (à gauche) (crédit photo: UNITÉ DE PORTE-PAROLE DE Tsahal)
Le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général. Aviv Kochavi a averti dans une lettre aux commandants que le pire stade du coronavirus est “toujours devant nous” et qu’une opération militaire généralisée peut également se produire alors que le virus continue de se propager.
«Une phase sérieuse nous attend encore. Il y aura une détérioration de la santé des patients, de l’économie et de la société », a-t-il déclaré dans une lettre publiée par le Jerusalem Post.
L’avertissement porte sur le fait que, selon les hypothèses de travail des militaires, la crise du corona “durera plusieurs mois” et que l’armée israélienne n’aura d’autre choix que d’augmenter la portée de l’assistance qu’elle fournit à l’Etat.
«Au fil du temps et à mesure que l’état économique, médical et mental du pays s’aggravera, l’impact sur les soldats, les officiers de carrière et les commandants augmentera», a-t-il déclaré.
Néanmoins, Tsahal continuera à s’entraîner et à maintenir sa disponibilité opérationnelle, alors «qu’une attaque, une autre vague d’affrontements violents [avec la bande de Gaza] et même une opération généralisée peut également se produire pendant cette période», a averti Kochavi.
L’armée a déclaré que, malgré le coronavirus, elle poursuit le maintien de ses capacités opérationnelles au stade normal, avec plusieurs modifications apportées afin d’empêcher la propagation de la maladie, telles que le maintien des troupes sur la base pendant un mois pour limiter les contacts avec des porteurs potentiels.
L’armée israélienne a également déclaré qu’elle reportait un exercice aérien conjoint avec les États-Unis qui devait commencer mardi. L’exercice aérien, auquel devaient participer des avions de chasse furtifs F-35, avait reçu une autorisation spéciale de se tenir, malgré l’interdiction d’exercices militaires internationaux conjoints, car il devait se dérouler uniquement en l’air, sans contacts de personne à personne.
Mais mercredi, Tsahal a déclaré que les États-Unis avaient demandé un report de plusieurs jours pour «régler les problèmes de coordination». Tsahal n’a pas précisé la nature de ces problèmes.
Mercredi également, le ministre de la Défense, Naftali Bennett, a averti qu’Israël connaîtra bientôt une croissance exponentielle du nombre de patients atteints de coronavirus gravement malades ayant besoin de respirateurs.
“Nous approchons de la phase exponentielle de l’épidémie, nous assistons à une croissance accélérée du nombre de personnes corona-positives sérieuses qui ont besoin d’une assistance respiratoire. C’est inquiétant”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. “Le public israélien a été remarquable dans sa compréhension du besoin vital d’isoler, c’est pourquoi je conserve un certain optimisme. Mais dans les prochains jours, nous allons subir une phase de repli.”
Selon Bennett, il y a environ 3 000 respirateurs en Israël, dont la moitié sont déjà occupés par des patients.
«Nous en avons 1 500 (en réserve). Nous avons besoin de beaucoup plus. Il n’y aura pas de respirateurs disponibles lorsque nos grands-parents mourront », a-t-il dit, ajoutant qu’il aimerait atteindre dix mille respirateurs pour les patients dans le besoin.
Bennett, qui a dit qu’il était contre un confinement total à l’échelle nationale, a déclaré que même si une telle décision est efficace, “ce n’est pas un remède magique.”
“Je me battrai et je n’abandonnerai pas tant que nous n’aurons pas convaincu tout le monde de faire un 180 et de changer la politique de tests de masse”, a déclaré Bennett. “Si l’État d’Israël veut revenir à la normale, nous devrions effectuer 30 000 tests par jour. . – Si nous pouvions mener à bien l’opération d’Entebbe, nous pouvons le faire aussi. Ce n’est pas farfelu.
Le nombre d’individus diagnostiqués avec le virus a grimpé à plus de 2 170 cas mercredi soir. Selon le ministère de la Santé, alors que la grande majorité des cas (1 876) sont bénins, 37 personnes sont dans un état grave et cinq personnes sont décédées. Il y a 28 soldats de Tsahal diagnostiqués comme porteurs du virus.
Alors que de nouvelles réglementations d’urgence – interdisant notamment aux personnes de s’aventurer à plus de 100 mètres de leur domicile – sont entrées en vigueur à 17 heures pour une période de sept jours, le gouvernement n’a pas encore déclaré l’état d’urgence.
“Personne n’a le moindre doute que nous sommes dans une situation d’urgence”, a déclaré Bennett, ajoutant néanmoins que “cette discussion est derrière nous, on a décidé que le ministère de la Santé prendrait les devants.”
Depuis l’épidémie de coronavirus en Israël le mois dernier, quelque 135 549 Israéliens se sont isolés chez eux pendant une période de 14 jours après leur retour de l’étranger ou après avoir été exposés au virus. Actuellement, 71 029 citoyens sont isolés.
Selon Bennett, «Ce n’est pas une situation enviable d’avoir des personnes malades à la maison et non dans des hôtels [de quarantaine]» mis en place par le gouvernement à Tel Aviv et à Jérusalem.
“Je me battrais et n’auirai de cesse que nous convainquions chacun et chacune d’opérer un changement de mode de vie à 180°, mais aussi de procéder à une politique de tests de masse”, a dit Bennett. “Si l’Etat d’Israël veut revenir à la normale, nous devrions pouvoir effectuer 30.000 tests par jour. Si nous avons été capables de mener l’opération Entebbe, nous pouvons aussi faire ça. Ce n’est pas hors de portée.
Mercredi également, l’Autorité Nationale de Maîtrise des situations d’urgence -National Emergency Management Authority (NEMA)- d’Israël et son homologue américaine, la FEMA, ont mis en place un mécanisme de coopération pour lutter contre la pandémie de coronavirus.
Selon un communiqué publié par le ministère de la Défense, les deux agences ont tenu leur première discussion conjointe mardi soir avec des représentants des ministères de la santé des deux pays, du Conseil National de Sécurité -National Security Council- (NSC), du département américain de la Sécurité intérieure et des Centres pour la Prévention et le Contrôle des Maladies (CDC).
La discussion, qui faisait partie de l’initiative de coopération internationale dirigée par la NEMA, a été dirigée par le chef de l’Unité de coopération et d’assistance de la NEMA, M. Kobi Wimisberg, directeur du Département international du ministère de la Santé, le Dr Ashi Shalmon, et le chef du Département de la politique étrangère du CNS, le Dr Avner Golov.
Certains des sujets abordés comprenaient les moyens de la réduction de la propagation du virus, la vaccination, les problèmes liés à la mise en quarantaine, l’aide à la population âgée, le soutien émotionnel, le retour aux activités de routine et la réhabilitation économique. Les deux parties ont également discuté des domaines potentiels de coopération entre les deux pays ainsi que de la mise en place d’un mécanisme d’échange et de discours en cours.

“La conférence téléphonique a abouti à la décision de créer un groupe de travail conjoint et un mécanisme d’échange de connaissances à la lumière de la lutte contre la pandémie du virus COVID-19”, indique le communiqué, ajoutant que “en outre, des représentants des deux pays ont échangé des informations sur les défis auxquels ils sont confrontés. ”

Adaptation : Marc Brzustowski

3 Commentaires

  1. TRAITÉS RAPIDEMENT LES PERSONNES ATTEINTES APRÈS TEST AVEC LES DOSES DU TRAITEMENT PRESCRIT PAR LE PROFESSEUR RAOULT DE MARSEILLE URGENT MESSAGE À FAIRE SUIVRE

  2. Non non, pas du tout, c’est D’ qui gère le monde et non pas des hommes. D’ est plus fort que le Mal et ceux qui croient en Lui seront sauvés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.