BDS Nouvelle-Zélande condamné à payer le désistement de Lorde

6
1351

DES MILITANTS DU BDS NÉO-ZÉLANDAIS CONDAMNÉS À PAYER DES DOMMAGES ET INTÉRÊTS POUR LE BOYCOTT DE LORDE en ISRAEL

La chanteuse néo-zélandaise Lorde s’est retirée du concert en juin dernier après une campagne de boycott et une pression intense sur les réseaux sociaux.

 

SINGER LORDE participe aux MTV Video Music Awards 2017 à Inglewood, en Californie, en août 2017

La chanteuse LORDE participe aux MTV Video Music Awards 2017 à Inglewood, Californie, en août 2017. (crédit photo: DANNY MOLOSHOK / REUTERS)

Le tribunal de première instance de Jérusalem a décidé que deux activistes néo-zélandais de BDS -boycott, désinvestissement et sanctions- devaient verser l’équivalent de 45 000  shekels pour avoir joué un rôle dans l’annulation d’un concert de Lorde à Tel Aviv. 

Mercredi, le juge Mirit Fohrer a décidé que les activistes Justine Sachs et Nadia Abu-Shanab devaient payer les dommages et préjudices subis par trois mineurs israéliens nommés dans les poursuites et qui avaient acheté des billets pour le concert. Les poursuites ont été engagées en janvier par l’avocate Nitsana Darshan-Leitner, présidente de l’ONG Shurat HaDin.

Nitsana Darshan-Leitner

En décembre dernier, la chanteuse néo-zélandaise Lorde a annoncé un concert à Tel Aviv prévu pour juin 2018. Après une campagne de boycott et une pression intense sur les réseaux sociaux, la chanteuse s’est retiré du concerten déclarant : «J’ai eu beaucoup de discussions avec beaucoup de gens ayan des points de vue divers, et je pense que la bonne décision, en ce moment, est d’annuler le spectacle. » 

Lorde avait déjà répondu sur Twitter à une lettre ouverte écrite par Sachs et Abu-Shanab sur le site Néo – Zélandais Spinoff. La lettre appelait Lorde à annuler le concert, car «jouer à Tel-Aviv sera considéré comme un soutien à la politique du gouvernement israélien».

En janvier, Shurat HaDin a porté plainte au nom de Shoshana Steinbach, Ayelet Wertzel et Ahuva Frogel. Tous les trois ont acheté des billets pour voir Lorde sur scène et ont été remboursés, lorsque le spectacle a été annulé. La poursuite réclamait 15 000 NIS de dommages et intérêts pour chacun des adolescents, affirmant que leur “bien-être artistique” a été lésé, de même que leur temps de loisir “, et surtout que leur réputation d’Israéliens et de Juifs était mise à mal”. La plainte indiquait que la réponse de Lorde sur Twitter à la lettre écrit par Sachs et Abu-Shanab a montré un lien direct entre l’exigence de BDS et l’annulation du concert. 

Fohrer a décidé qu’en plus des 45 000 NIS, les activistes devraient également payer près de 11 000 NIS de frais de justice.

La plainte citait la loi controversée anti-boycott d’Israël de 2011, qui autorise des poursuites civiles contre des entités appelant au boycott de l’État Juif. Ses détracteurs ont déclaré que la loi étouffait la liberté d’expression, tandis que d’autres soutenaient sa position ferme contre l’activisme anti-israélien s’apparentant à de l’antisémitisme.

“C’est une décision qui crée un précédent conformément à la loi sur le boycott”, a déclaré Darshan-Leitner, jeudi. « Cette décision montre clairement que toute personne qui appelle à un boycott contre l’Etat d’Israël pourrait se retrouver responsable des dommages et face à la nécessité de verser une indemnité à ceux blessés par l’appel au boycott, qu’elles soient en Israël ou en dehors. »  

Quand on lui a demandé comment le tribunal avait l’intention d’appliquer sa décision, Darshan-Leitner a déclaré qu’Israël et la Nouvelle-Zélande avaient conclu des accords juridiques leur permettant de poursuivre les coupables jusqu’à la couverture de leurs dommages. 

“Nous appliquerons cette décision en Nouvelle-Zélande et nous attaquerons leurs comptes bancaires jusqu’à ce que la condamnation soit pleinement réalisée”, a déclaré Darshan-Leitner.

6 COMMENTS

  1. Ce n’est point grave car on a Bibi pour la remplacer, bon OK, c’est vrai que c’est un très mauvais chanteur, mais coté sketch a la télé, il est pas mauvais le bougre, il taquine même le ballon rond. J’espère qu’il viendra à l’eurovision pour chauffer la salle.

  2. Il faudrait leur interdire toute la technologie inventée et produite par les Juifs et les Israéliens. Ils se retrouveraient au même niveau que leurs ancêtres néandertaliens.

  3. Des haineux qui n’auraient jamais appelé au boycott de l’Iran, l’Irak, l’Afghanistan, l’Algérie, Gaza, la Syrie, la Chine, la Russie, le Soudan, la Malaisie, l’Arabie saoudite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.