Ariel, attaque terroriste : 1 soldat tué, Gal Keidan z’l, 2 blessés graves

3
531
La victime de l’attaque en Judée-Samarie est identifiée comme étant un soldat de 19 ans, Gal Keidan, Sergent d’équipage. Il sera inhumé demain dans sa ville natale de Beersheba; 2 autres Israéliens gravement blessés dans une attaque terroriste près d’Ariel Junction; Les troupes israéliennes à la recherche d’un homme armé… 
Une chasse à l’homme massive en cours pour rattraper un homme armé de Judée-Samarie qui a tué un soldat et blessé au moins quatre autres personnes, dont deux graves
Israël déploie un grand nombre de troupes, y compris des forces spéciales, sur le site de l’attaque, commence à fouiller les voitures se dirigeant vers le centre du pays, craignant que l’attaquant ne tente d’atteindre la zone peuplée

Les forces de défense israéliennes ont lancé une vaste chasse à l’homme pour retrouver un homme armé qui a abattu une personne et en a blessé deux autres – une gravement et l’autre de façon critique (entre la vie et la mort), qui est le Rabbin Ahiad Ettinger (47ans), père de 12 enfants, résident de la communauté d’Eli,à la tête de la Yeshivat Az et d’Emounah, établie au coeur de Neve Sha’anan à Tel Aviv – lors d’une attaque dimanche matin près de l’implantation d’Ariel en Judée-Samarie.

“Nous sommes en train de poursuivre ces terroristes”, a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu au début de la réunion hebdomadaire du gouvernement. “Je suis sûr qu’ils seront capturés et traduits en justice, au même titre que ceux qui ont commis des attaques similaires.”

Les forces de sécurité sur les lieux de l'attaque (Photo: Yariv Katz)

Les forces de sécurité sur les lieux de l’attaque (Photo: Yariv Katz)

Selon des sources de sécurité, l’attaquant, apparemment palestinien, aurait poignardé un soldat de Tsahal et saisi son arme à feu au carrefour d’Ariel. Il a ensuite tiré sur le soldat et ouvert le feu sur les voitures qui passaient, frappant un conducteur avant de voler une autre voiture pour s’échapper.

Troupes de Tsahal à la recherche du tireur (Photo: Bureau du porte-parole de Tsahal)

Troupes de Tsahal à la recherche du tireur (Photo: Bureau du porte-parole de Tsahal)

 

Le tireur a poursuivi sa route en direction du carrefour de Gitai (Junction), sur la route 5, à environ 2,5 km d’Ariel Junction, où il a abattu un autre soldat.

«J’ai vu le terroriste», a déclaré le conducteur de la voiture volée à Ynet. «Il a ouvert le feu sur mon véhicule et je me suis enfui alors que le moteur tournait toujours. Le terroriste a ensuite volé la voiture et je l’ai vu continuer de rouler en direction de Tel Aviv. “

La voiture volée et abandonnée par le tireur (Photo: AFP)

La voiture volée et abandonnée par le tireur (Photo: AFP)

 

L’agresseur a abandonné le véhicule volé près du village palestinien de Bruchin. Les Palestiniens de la région auraient été encouragés à détruire des caméras de sécurité afin de rendre plus difficile la chasse derrière le tireur.

Les forces de sécurité ont alors commencé à vérifier chaque véhicule circulant sur la route, craignant que le tireur ne tente d’atteindre le centre d’Israël avec un autre véhicule.

Troupes de Tsahal à la recherche du tireur (Photo: Bureau du porte-parole de Tsahal)

Troupes de Tsahal à la recherche du tireur (Photo: Bureau du porte-parole de Tsahal)

 

Israël a déployé un grand nombre de forces de sécurité dans la région à la suite de l’attaque, notamment des forces spéciales de la police des frontières. Tsahal a également placé de lourdes machines à l’entrée de Burchin, notamment des bulldozers.

Les deux victimes survivantes ont été emmenées pour traitement à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva. “Je passais devant le carrefour d’Ariel dans une voiture quand j’ai entendu des coups de feu et vu des soldats courir”, a déclaré Hanannel Hass, ambulancier du Magen David Adom. “Lorsque les tirs se sont arrêtés, je suis sorti de la voiture et j’ai vu un jeune homme inconscient, blessé par balle dans la partie supérieure de son corps. “

Itay Blumenthal, Elior Levy et Elisha Ben Kimon | Publié: 03.17.19, 14:01

Un soldat Israélien tué et deux blessés dans un attentat terroriste palestinien près d’Ariel (version évoquant 2 agresseurs)

Un soldat israélien a été tué, deux autres blessés, lors d’attaques à l’arme blanche dirigées vers l’implantation d’Ariel dimanche. Deux autres victimes ont été gravement blessées (dont l’une dans un état critique) et trois autres le seraient moins. Ils ont été emmenés à l’hôpital Beilinson. L’un est sous sédation et respire grâce à un ventilateur. Deux terroristes palestiniens ont attaqué un groupe d’Israéliens qui attendaient un  transport au croisement d’Ariel ; ils en ont poignardé un, ont saisi son arme de poing et l’ont retournée sur leur victime. Ils ont ensuite arrêté un automobiliste, réquisitionné son véhicule et se sont rendus au carrefour de Gitai Avisar, à proximité, pour poursuivre l’attaque. Ils ont abandonné le véhicule avant de s’échapper. Les forces de sécurité à la poursuite des terroristes ont retrouvé leurs traces dans le village palestinien voisin de Burkan. Des coups de feu ont été entendus dans le village. D’autres villages palestiniens sont au point mort et la route 5 est fermée à la circulation, de peur que les terroristes envisagent de poursuivre leurs attaques. La zone industrielle Barkan d’Ariel (déjà touchée par un double meurtre), qui emploie un grand nombre de Palestiniens, a fermé ses portes tant que les terroristes sont en fuite.

 

Adaptation : Marc Brzustowski

One Israeli killed, five injured in Palestinian terror attack outside Ariel

3 COMMENTS

  1. En tant qu’ancien militaire, je suis outré, déconcerté de constater avec quelle aisance les terroristes se permettent de subtiliser l’arme d’un soldat, ce qui est assez courant dans cette armée. Certains me diront
    « Mais on ne doit pas tirer sur un terroriste sinon c’est la prison » n’empêche qu’avant les ratons craignaient Tsahal, mais depuis quelques années c’est le contraire. À mon humble avis, il vaut mieux risquer la prison que d’être tué. Quant à Netanyaou, il joue le rôle d’un grand chef d’état sur le plan international, ce qui n’empêche pas l’onu de condamner Israël à chaque réunion. De plus en matière de sécurité pour les citoyens de ce pays, c’est moins qu’un nain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.