Noël Le Graët “foudroyé”, Michel Platini pour le remplacer ?

Ce mercredi 11 janvier, le président de la Fédération française de football a été mis en retrait de ses fonctions par le comité exécutif de l’organisation. Une nouvelle saluée en Espagne, où ses récents propos sur Zidane étaient mal passés, tandis qu’en Belgique, on parie déjà sur son successeur.

Célébrissime quotidien sportif madrilène, et donc, forcément, grand fan de Zidane, le média AS salue la nouvelle d’un ton provocateur.

“C’est fini” pour Noël Le Graët, écrit en français le média espagnol ce mercredi 11 janvier. Pour le journal d’outre-Pyréenées, le président de la Fédération française de football a même été “foudroyé”, et ce bien que l’homme n’ait pas encore été définitivement écarté.

Mais selon toute vraisemblance, il ne devrait s’agir que d’une question de temps avant que Le Graët, accusé depuis plusieurs mois de harcèlement sexuel et soupçonné de méthodes managériales autoritaires, ne quitte le navire de la FFF.

C’est en tout cas ce que prévoit Le Soir, qui parle d’un “dossier [qui] avait dépassé le cadre du football”, au vu des propos d’Olivier Véran, le porte-parole du gouvernement, qui avait déclaré dans la matinée que “la FFF mérite un président à la hauteur”.

“C’est bien une affaire d’État dont il s’agit”, estime même le média belge :

“Une de plus dans un pays où le président de la Fédération de rugby, Bernard Laporte, a dû céder sa place après avoir été condamné notamment pour corruption passive et trafic d’influence.”

“La goutte d’eau qui a fait déborder le vase”

Pour le quotidien bruxellois, en tout cas, malgré les graves accusations qui ciblaient déjà Le Graët, ce sont bien les propos du président de la FFF vis-à-vis de Zinédine Zidane – “J’en ai rien à secouer, il peut aller où il veut” – qui ont été “la goutte d’eau qui a fait déborder un vase déjà bien rempli”.

Philippe Diallo assure l’intérim

D’un légendaire n° 10 de l’équipe de France à un autre, pour succéder à Noël le Graët à la tête de la Fédération, Le Soir parie sur l’ancien triple Ballon d’or Michel Platini.

“Le président de la République, grand fan de foot, a totalement lâché Le Graët et aurait contacté lui-même Michel Platini pour reprendre la présidence, écrit le média francophone. Un rendez-vous est programmé entre le triple Ballon d’or et Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports, le 10 février. Platini coule une retraite paisible mais pourrait revenir dans le foot par la grande porte, sept ans après avoir été viré de la présidence de l’UEFA pour des accusations de corruption, dont il a été blanchi en 2022.”

En attendant de voir si ces prévisions se concrétisent, l’intérim à la FFF sera assuré par Philippe Diallo, jusqu’ici vice-président de la fédération.

JForum.fr & AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.