POLAND - 2020/07/15: In this photo illustration a Twitter logo is seen displayed on a smartphone. (Photo Illustration by Omar Marques/SOPA Images/LightRocket via Getty Images)

Un logo Twitter s’affiche sur un smartphone. (Illustration par Omar Marques / SOPA Images / LightRocket via Getty Images

Après Facebook, Twitter interdira désormais la négation de l’Holocauste

( JTA ) – Twitter interdira désormais les publications qui nient l’Holocauste.

Bloomberg News a rapporté mercredi qu’un porte-parole de Twitter a déclaré que les publications qui «nient ou déforment»  l’Holocauste ( Shoah), seraient interdites.

Twitter est le deuxième grand réseau de médias sociaux à interdire la négation de l’Holocauste cette semaine. 

Facebook a annoncé lundi qu’il interdirait les publications qui nient ou déforment l’Holocauste , deux ans après que Mark Zuckerberg a déclaré que la négation de l’Holocauste devrait être autorisée au nom de la liberté d’expression.

« Nous condamnons fermement l’antisémitisme, et les comportements haineux n’ont absolument aucune place sur notre service », a déclaré le porte-parole de Twitter dans un communiqué. «Nous avons également mis en place une solide politique de ‘glorification de la violence’ et nous agissons contre les contenus qui glorifient ou louent les actes historiques de violence et de génocide, y compris l’Holocauste. »

Ces mesures interviennent alors que les réseaux de médias sociaux prennent une série de mesures pour réprimer les contenus haineux avant l’élection présidentielle, et que les militants ont appelé les entreprises de médias sociaux à faire plus pour lutter contre la haine et la désinformation. 

Facebook a également récemment interdit le contenu lié à la théorie du complot de QAnon, ainsi qu’une gamme de publications haineuses, y compris celles qui disent que les Juifs contrôlent le monde. 

YouTube a également interdit le contenu QAnon et Twitter a supprimé des milliers de comptes QAnon cet été.

 Le réseau a également récemment bloqué un article non fondé sur Joe Biden du New York Post, avant de dire qu’un contenu similaire serait autorisé avec un avertissement joint.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.