Affaire Buzyn: stéréotype du bouc-émissaire

19
2442

Affaire Buzyn: stéréotype du bouc-émissaire

 

Par Gilles Falavigna

Il n’y a aucun doute possible : l’affaire Agnès Buzyn est un scandale d’Etat.

Cette affaire témoigne, s’il est possible de prendre un peu de recul, que le personnage n’a pas la dimension pour diriger un ministère majeur ou la Ville de Paris.

Ceci dit, bon nombre de dirigeants sont dans son cas. Tout est une question d’occasion pour pouvoir le vérifier.

Au-delà de ce constat, comment ne pas contextualiser ?

Agnès Buzyn parle, elle-même de milliers de morts à venir.

L’émotion est forte. Mais quelle est la réalité du scandale d’Etat ?

La psychiatrie utilise, parmi d’autres voies thérapeutiques, le psychodrame. Le patient est mis à distance du drame en le jouant. Il n’est plus seulement acteur mais spectateur. Il peut alors en prendre la mesure.

Le modèle thérapeutique est le même que pour se laver les mains. On nous explique comment nous laver les bouts des doigts et entre les doigts qui sont les sièges des virus et des bactéries.

La méthode permet de regarder la malignité tenue dans sa main et de l’écraser dans son creux. Puis nous la regardons en face pour la faire tomber de nos mains dans l’évier. Elle est invisible mais nous avons pris conscience de son existence. A contrario, ne pas se laver les mains correspond autant à un refus de la possibilité d’être infecté qu’à un manque d’hygiène. Se laver les mains est une distanciation au virus, pour reprendre le vocabulaire d’Agnès Buzyn confessant sa faute.

FRANCE, Paris: View of electoral campaign posters displayed on metal panels (Buzyn) in Paris on March 14, 2020 ahead of the first round of the mayoral elections in France..
JOEL SAGET / AFP
.
.

Depuis mardi, nous pouvons dire que l’interview qu’elle a donnée sonne un véritable “hara-kiri politique”. La confession publique pourrait, ensuite, entraîner avec elle tout l’appareil gouvernemental et jusqu’au chef de l’Etat. Ceux-ci étaient au courant de la gravité de la situation quand le Président invitait les Français à aller au théâtre.

Il existe un régulateur psychologique à tout drame, celui du bouc-émissaire. Il est décrit dans le Lévitique.  Agnès Buzyn ne se fait pas hara-kiri. Elle s’envoie à Azazel.

L’ouvrage Le bouc émissaire, de René Girard, décrit un “triangle mimétique” pour que la violence interne à une société soit exclue vers son extérieur. Comment la situation actuelle, générant tant de frustrations, ne serait-elle pas porteuse de violence ? Au jour près, après les annonces de confinement, le moment est idéal pour le bouc-émissaire.

René Girard explique que l’efficience de la mécanique repose sur la nécessité que la victime soit persuadée d’être coupable. Agnès Buzyn est le bouc-émissaire idéal. Tiens, n’est-elle pas Juive ?

Si nous revenons à la tragédie actuelle, prenons la voie du psychodrame. Le Président Macron parle de guerre contre la plus grande épidémie depuis un siècle et donc depuis la grippe espagnole, 1918.

Le mot n’est pas juste. Nous ne sommes pas en guerre. Si nous devons dératiser ou désinsectiser, nous ne sommes pas en guerre contre les rats ou les insectes. Nous ne sommes pas plus en guerre contre la maladie. Donner forme humaine à ce dont nous devons nous prémunir relève de l’incantation, comble de l’idolâtrie ou de l’hystérie.

Le problème majeur n’est pas directement l’épidémie. Le problème majeur est la vision que nous avons de celle-ci.

Il y aura des milliers de morts, nous dit Agnès Buzyn. L’épidémie de la grippe de 1957, que tout le monde a oublié, a fait 3 millions de morts dont 100 000 Français. Cette grippe venait de Chine.

Aujourd’hui, l’information est régie par des algorithmes amplificateurs. La charge émotive est proportionnellement amplifiée. Il en est de même pour la distance entre le fait et son inférence, son interprétation.

Cette amplification est vectorisée par le règne du zéro défaut. Nous vivons dans le monde du Progrès et nous pensons la Science en Absolu. Nous n’acceptons pas qu’il puisse y avoir quoi que ce soit de supérieur à l’Homme. Les Droits de l’Homme sont les Droits d’un dieu. Il demande un sacrifice humain.

Il y a peu, nos vieux étaient atteints de sénilité. Aujourd’hui, c’est Alzheimer. La maladie est devenue une hantise, une peur viscérale de vérifier que nous ne sommes pas immortels. La Science en absolu permet de considérer que la maladie se soigne. Nous ne voulons pas croire à l’inéluctabilité quand elle peut toucher à notre confort. Il y a du personnel dont la fonction est de s’occuper des gens malades d’Alzheimer. Nous avons acquis le droit de ne plus nous occuper de nos parents. Il n’y a pas que cela mais l’un n’empêche pas l’autre.

Nous attendons comme un droit de ne subir aucun risque, de pouvoir profiter de la vie offerte. Les processus sont mis en place et nous attendons qu’ils fonctionnent à notre service.

Nous nous approprions ce droit dans le mimétisme que nous explique René Girard.

Le covid-19 entraînera des milliers de morts en France. Le problème d’Agnès Buzyn n’est pas d’être confrontée à cette réalité. Il est qu’elle ne peut rien y faire.

Le scandale d’Etat n’est pas que le gouvernement savait et n’a rien fait. Le scandale est qu’il ne peut rien y faire. Le scandale est que le citoyen ne soit pas un dieu. Car franchement, quelle nation échappe au coronavirus ? Un individu aurait-il pu être sauvé par une autre stratégie gouvernementale ?

Bien sûr, la contamination est exponentielle. Chaque jour compte. Le temps est le seul vrai déterminant de la réussite contre une épidémie. Que le gouvernement ait été pleinement, ou non, conscient de la gravité de la situation aura-t-il influencé les délais d’intervention et de décision ? Au regard du caractère exponentiel de la contamination, la réaction ne subit pas un facteur linaire. La réactivité ne joue pas sur les phases premières mais sur les dernières. L’important est que ce qui doit être fait soit fait et dans les temps impartis.

Il est malheureusement à craindre que nous ne retirions aucune humilité de la tragédie covid-19. Et il y aura encore besoin de boucs -émissaires.

©Gilles Falavigna

19 COMMENTS

  1. Elle aurait dû refuser d’entrer dans la course à la Mairie et démissionner de son mandat de ministre si Macron et Philippe refusait de la suivre. Elle en serait sortie grandie. Au lieu de cela elle est tombée dans le piège qui lui ont tendu Macron et Philippe.
    Facile à dire, je l’avoue, mais alors elle ou bien elle n’aurait jamais dû alerter, ou bien elle n’aurait pas dû dire qu’elle a alerté. Ça c’est plus facile

  2. Agnes BUZIN est un Professeur de haut niveau qui a eu le malheur d’être approchée par les politiques. Un groupe de crabes qui passent leur temps à essayer de monter les un sur les autres. Ils avaient besoin d’un vrai professionnel (pas d’une Bachelot ou d’unEvin). elle a eu tord d’entrer dans ce panier.
    Savoir si elle savait, et si elle a vraiment sonné la sonnette d’alarme? on le saura puisqu’une plainte a été déposée contre elle et E. Philippe, il y aura une enquête. Mais est ce que la justice sera honnête? ce sera si facile de la prendre comme bouc émissaire.
    On dit qu’elle aurait démissionné de son poste en pleine crise? Je dirai plutôt que Macron lui a ordonné de se presenter à la mairie de Paris parce qu’il n’avait personne d’autre de présentable à mettre à la place de Grivois. Elle s’est fait “couillonner”. Ma mere disait toujours: ‘il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne”. Elle en fait la dur expérience. “fallait pas y’aller”!
    Espérons que l’affaire ne dérapera pas et qu’elle restera politico-judiciaire sans relents…

  3. Je trouve injuste que pour une fois une femme politique soit si honnête qu’elle préfère sacrifier ses hautes fonctions à la stricte vérité. Il nous suffit d’attendre malheureusement pour voir son degré de lucidité et d’humanise. Elle ne mérite pas de se frotter au serpents de la mairie de Paris.
    Je lui tire mon chapeau.

  4. Un individu aurait-il pu être sauvé par une autre stratégie gouvernementale ?
    bien sûr que oui, il suffit de regarder la maitrise du problème par Hong Kong ou Taïwan pour s’en convaincre.
    A force de laisser partir notre industrie on se retrouve dependants des pays à bas cout comme la Turquie qui bloque la livraison des masques à l’Italie.
    C’est cela la mondialisation, c’est la champ libre donné aux multi-nationales d’aller produire ailleurs pour un plus grand profit. hormis les services, il n’y a plus rien en occident. Même les médicaments sont produits en Inde ou en chine (ex le paracetamol).
    Nos politiques nous ont sacrifiés sur l’hôtel du profit

  5. C’est un article très complaisant avec la gestion catastrophique par Macron d’un problème grave de santé publique.
    Après, dire que les vrais responsables sont les français parce qu’ils ont élu Macron, c’est (encore une fois) prendre les gens pour des c.
    Ceux qui ont élu Macron sont ces gens qui ont opportunément créé l’affaire Fillon, ont amené le favori de la course à la Presidence à une non-defense, avec un lavage de cerveaux de l’opinion, digne de la Corée du Nord.
    Ceux qui soutiennent Macron sont ces mêmes gens qui depuis 2017 continuent leur propagande et louent chaque rot du Président.

  6. Guerre bactériologique : c’est fait. Maintenant guerre par virus interposés ? Quand on lit l’histoire, tout peut être possible malheureusement ! Je pense que ce gouvernement aura à rendre des comptes un jour ! Agnès Buzyn a eu le courage de le dénoncer, mieux vaut tard que jamais, elle a fait une erreur elle le reconnaît. Maintenant elle aura bien besoin de protection Beezrat HM

  7. Agnes Buzyn n’est en aucun cas la Responsable et donc n’est pas le bouc émissaire. Le confinement aurait du être pris plus tôt lorsqu’elle a avertit le Président et le Gouvernement.
    Le jour du vote il y a eu un rassemblement qui rend le virus encore plus virulent . Il l’était assez avant. On ne l’a pas écoutée. et voilà qu’on mèle son mari PDG du labo franco-chinois: il y aurait du complotisme que cela ne m’étonnerait pas.
    Agnes Buzyn est une grande scientifique, hyperdiplomée et n’est pas politicienne.

    • Sabbah : “une grande scientifique, hyperdiplomée” C ‘est sûr mais on peut douter de son bon sens quand elle déclare “qu’un père peut être une grand-mère”. Perso, la connaissance qui me déclare ça, je pense immédiatement “elle est complètement timbrée”.

  8. Elle a tout dit et expliqué.
    Tout le monde était sûr que les élections seraient reportées…
    Et quand Castaner a parlé de “sanctuariser” le premier tour, elle a pété un câble.
    Et compris qu’elle avait été jouée.
    Elle a tout déballé. Bravo.

  9. “Ce n’est pas un scandale pour l’Etat parce qu’il ne peut rien y faire. ” Faux, voyez ce que l’Etat de Singapour a fait pour circonscrire en peu de temps l’évolution de la maladie. L’état est responsable de son action ou inaction envers ses citoyens.
    Tout comme la Chine est responsable des saloperies qu’elle nous envoie.

    • Vous mettez entre guillemets mais ce n’est pas ce que j’ai écrit. Au contraire, j’estime qu’il y a bien un scandale d’Etat mais il n’est pas vraiment à cet endroit de responsabilité. Il faut un responsable et un coupable qui ne sera pas le Peuple. Pourtant, n’est-ce pas lui qui a choisi Macron pour Président? Nous avons les dirigeants que nous méritons. Ils sont à notre image. La vrai responsable est notre société qui n’aurait jamais accepté d’être confinée sans passer par des niveaux intermédiaires, contrairement à Singapour. J’y suis allé pour la première fois en 1979 et ce fut un choc culturel… Impossible de jeter un mégot dans la rue. Il faut un responsable et un coupable pour que le Peuple ne se remette pas en question. Buzyn fera très bien l’affaire.

    • Tout à fait d’accord. On ne peut pas dédouaner l’Etat. C’est trop facile de faire qu’il s’en lave les mains. C’est quoi cette psychanalyse à la petite semaine, de l’acte d’Agnès Buzyn? Débile !

  10. Une realité au sujet de Buzyn

    Elle a ete victime de plusieurs virus foudroyants :
    Celui de l arrogance
    Celui de la naïveté
    Celui de la lacheté
    Meme une fois le coronavirus passé , je crains que la gogoche caviar/ quartier latin a laquelle elle appartient reste lourdement infectée

  11. il parait qu(il y a un vaccin???? que ce virus a ete inventé ????

    voir sur internet; tapez: brevet EP 1 694 821 B1.

    A CREUSER, les francais et les chinois ont un laboratoire commun dans cette ville de huam en chine et experimentent sur des animaux leur recherche.
    il est vrai qu’il y a le resultat de leur recherches .sur internet.
    a lire par ceux qui connaisse le langage medicale.

    si ces choses sont bien reelles ,c’est un scandale enorme.

    a vérifier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.