Accord avec les Emirats : un grand pas en avant

 

Beaucoup en Israël ont été surpris par l’annonce d’un accord de paix ou de normalisation avec les Emirats arabes unis. De l’avis général, il ne pourrait y avoir de paix au Moyen Orient tant qu’un état palestinien indépendant ne voit le jour dans les frontières dites de 1967.  Un avis partagé par les pays de l’Union européenne qui n’ont pas encore réagi à la nouvelle.

Le conflit arabo-israélien peut être considéré sous plusieurs angles. Les Palestiniens ayant rejeté toutes les initiatives de paix, Benjamin Netanyahu a choisi une autre approche. Il a développé les liens avec les pays arabes du second cercle, ceux qui n’ont jamais fait la guerre avec Israël et ne ressentent ni amertume ni haine envers lui mais se sont laissés impliquer dans le conflit parce que musulmans et arabes et à ce titre, membres de la Ligue Arabe. Petit à petit certains ont compris que cette position était contraire à leurs intérêts vitaux. Les premiers ont été les pays du Golfe et le Maroc, plus pragmatiques et plus stables ce qui leur a permis de surmonter sans trop de mal les événements du printemps arabe. Les autres, on le sait, sont tombés aux mains des Frères musulmans, sous la coupe de l’Iran ou ont plongé dans la guerre civile.

La menace iranienne est l’un des facteurs du rapprochement avec Israël. En 2009 déjà, un haut dignitaire du Conseil de la Coopération du Golfe déclarait ouvertement que les pays du Golfe étaient convaincus qu’Israël leur viendrait en aide et détruirait les sites nucléaires iraniens.

Au cours des dix dernières années, l’Etat juif a multiplié les efforts pour arriver à créer des liens avec l’Arabie saoudite, les Emirats, Bahreïn et Oman. Au départ, par des contacts sous le manteau, des rencontres non officielles d’anciennes personnalités. Petit à petit, la confiance grandissant, on passa à une coopération sécuritaire à grande échelle. Des ministres israéliens et jusqu’au premier ministre se sont rendus dans divers pays, lesquels ont commencé à laisser des sportifs israéliens participer à des réunions sportives internationales.  Les dirigeants arabes ont pris conscience de ce qu’Israël avait à offrir dans le domaine des sciences et de la technologie, l’agriculture, l’utilisation des ressources en eau. Rien d’étonnant donc à ce que le premier à sauter le pas soit l’émir Mohammed Ben Zaid, le prince héritier des émirats et celui qui les gouverne en fait. MBZ, comme on l’appelle familièrement, est très proche du prince héritier saoudien- MBS – dont il est en fait le mentor et qui est, comme lui, déterminé à développer son pays, à assurer sa sécurité et à en faire un facteur déterminant dans la région.

MBZ est conscient de la menace intolérable que font peser les Frères musulmans et s’est appliqué à limiter leur influence, n’hésitant pas à avertir l’Europe et les Etats Unis de leur danger. Il n’a pas hésité à s’associer à l’Arabie saoudite pour lutter conte les Houthis du Yémen qui menaçaient la sécurité de toute la péninsule arabe et la navigation dans la Mer rouge. C’est ainsi qu’il a dépensé des milliards de dollars pour moderniser et développer les principaux ports le long du sud du Yémen, du golfe d’Aden, de la Corne de l’Afrique et de la Mer rouge,  pour assurer le commerce de son pays avec le Moyen Orient, l’est africain et jusqu’à l’Europe. De plus, les Emirats coopèrent étroitement avec la Chine, lui permettant d’entreposer ses marchandises et de les transférer dans ces ports, qui sont des maillons sur la nouvelle route de la soie vers l’Europe que la Chine met en place à un coût estimé à un demi-trillion de dollars. Les Emirats viennent de mettre en service le premier réacteur atomique du monde arabe fournissant de l’électricité, dans le respect scrupuleux des règles de l’Agence internationale de l’énergie atomique et de l’accord de non-prolifération nucléaire. MBZ agit également la main dans la main avec l’Egypte pour assister le général Khalifa Haftar dans sa lutte contre les organisations islamiques en Libye soutenues par la Turquie.

Tel est donc le nouvel allié d’Israël. La rencontre entre ses immenses réserves de pétrodollars et les capacités scientifiques et technologiques d’Israël ne peut, non seulement, que profiter aux deux parties mais encore avoir une influence positive sur les autres pays du Golfe. Bahreïn serait prêt à suivre son exemple et de sérieuses discussions seraient sur le point d’aboutir. La position de l’Arabie saoudite, gardienne des hauts lieux de l’Islam, est plus délicate et il lui est difficile d’avoir ouvertement des contacts avec Israël ; il ne fait pas de doute qu’une solution « diplomatique » sera pourtant trouvée. Il est aussi question d’Oman, du Soudan et du Maroc mais rien ne presse. Ces pays vont attendre de voir comment les choses évoluent.

Quant aux Palestiniens, il faudra bien trouver une solution, mais face à l’audacieuse politique israélienne, ils ne peuvent que constater que leurs frères arabes ne sont plus prêts à accepter un veto qui porte atteinte à leurs intérêts. Ils vont devoir réviser leur copie et chercher une nouvelle voie. D’autant que MBZ dispose d’un atout inattendu :   Mohammed Dahlan, naguère haut responsable du Fatah à Gaza aujourd’hui ennemi juré d’About Mazen, a l’oreille de l’émir qui lui a offert l’hospitalité. Ce qui pourrait lui permettre de se poser en successeur d’un leader déconsidéré qui pourrait quitter prochainement le devant de la scène.

 

 

Zvi Mazel, ancien Ambassadeur d’Israël en Egypte, en Roumanie et en Suède et chercheur au Jérusalem Center for Public Affairs

22 Commentaires

  1. j’ai mal lu un article sur JForum ce matin où j’ai cru que mr abbas etait a l’elysee hier or, il n’en etait rien le president français lui a juste lancé une invitation par telephone donc, un coup de telephone a suffi…on soigne le gardien de son fonds de commerce joseph

    • Personne n’a dit que Mazen était à l’Elysée : il l’a invité par téléphone : Macron téléphone à Abbas (Abu Mazen) pour l’inviter à se rendre à Paris

  2. lire sur le site de le Ligue de Defense Juive rubrique actualtes sur macron et sur actions sur mme arafat et sa fille et au milieu,sur l’equipe cycliste bleu et blanc Allez accessoirement sur menapress pour voir ce qu’il se passe Cordialement joseph

  3. la democratie n’est pas une valeur fondamentale de l’islam les velléités démocratiques sont toujours noyées dans le sang.les passations de pouvoir se font toujours par la prison les exils et les assassinats . Un islam moderniste? cela pourrait exister si l’on faisait des reformes sérieuses en matiere d’education (dont les chefs politiques et religieux ne veulent à aucun prix car cela donnerait du « libre arbitre » à la population joseph

  4. La vraie question au fond est de savoir s’il peut exister un Islam moderniste, si la reponse est oui , cet accord avec les Emirats sera utile a la stabilité de la région et c’est Israel qui fera la preuve que l’Islam peut évoluer mais je ne sais pas pourquoi j’ai un doute!

  5. Hier Dimanche 16aout 2020,le president Français à invité mr abbas à l’elysee pour lui redire sa determination à œuvrer pour …blablabla..un coup de telephone aurait suffi mais cela serait passé inaperçu des medias nous avons bien affaire à un cuistre doublé d’un bougre. Comme le disait coluche « pour briller, il mangerait du cirage » il cherche à exister en politique etrangere par tous les moyens.Pathetique! le pré carré français au proche et au moyen-orient se reduit comme peau de chagrin sans parler de l’Afrique Que reste t il à ce pays, le liban,et son sempiternel fond de commerce palestinien.Tous les pays concernés savent que la france n’a pas les moyens financiers et militaires d’etre presente à la fois en afrique, au liban, contre la turquie,quant à dicter sa façon de voir les choses à « son ami Israelien » A la lumiere des accords et des pourparlers avec les pays arabes du deuxieme cercle (dont la france a eté tenue à l’ecart meme par ses « amis » arabes) on peut voir que « la voix de la france » cela n’est plus grand chose.ce pays sur les conseils du quai d’orsay dont ces le role reste arc-bouté sur des positions psychorigides archaïques qui n’ont plus cours Solutions, faire le menage au sein du bureau proche et moyen orient, remplacer les chefs de services,avoir enfin une approche en rupture et proposer des solutions innovantes joseph

  6. j’ ai assisté visuellement a une remise de Corans par des militaires a des personnels soignants algériens

    y a même eu des fayots qui ont insisté pour en avoir des exemplaires en plus (pour en faire des cadeaux a la famille, en France)

    mais tu peux en avoir gratos le vendredi en tout début d’ aprés midi, a la sortie de la prière a la grande mosquée de Paris, c’est la prière de « joumoua »

    et même si tu ne parles pas arabe, ça marche, y a tellement de cassos de cités qui se convertissent a l’ islam qu il n’ y paraitra rien

  7. Vous n’avez pas compris que cette soit disant paix entre Israël et les Emirats Arabes Unis n’est que de la poudre aux yeux, un grand bluff qui n’a d’autre objectif que la suspension du projet israélien d’extension de la souveraineté juive, voire l’annulation, sur la Judée-Samarie et sur la vallée du Jourdain avec la création d’un état palestinien – que D.ieu préserve – sur la totalité de la Judée-Samarie!!!
    Eliezer Zis

    • La question de la Vallée du Jourdain se discute avec la Jordanie, consistant à savoir s’ils veulent que leur frontière soit surveillée et gérée par des Margoulins comme les Palestiniens, alors qu’ils ne les laissent même pas entrer dans l’armée en Jordanie pour éviter les coups d’Etat. Israël a déclaré (Begin) que c’est (Judée-Samarie + Vallée du Jourdain) la « veine jugulaire » d’Israël. Le Golan a été annexé et ce n’est pas sans raison, d’un point de vue défensif. Si un Etat palestinien voyait le jour (et si personne n’en veut, pas même les Palestiniens, on fait comment?), il serait minimaliste, autour des villes autonomes. Il risque surtout actuellement d’être un « Etat failli » type Somalie et tant que demeure la menace du Hamas à Gaza, il n’est pas question, pour Abbas de signer et pour Israël de céder. Ce dont vous parlez se passe dans un « autre monde », où l’agneau dort près du loup ou du lion, etc.

  8. Est-ce que quelqu’un sait ce qu’on va encore être obligé (masochistement) de céder dans ces accords dont les clauses sont inconnues (de moi en tout cas) ?
    Le ministre Smotritz (droite religieux nationaliste) veut faire basculer Nétanyahou car il prétend qu’on a été lésés dans ces accords (engagements à vivre à 2 états)

  9. COMMENT UN PEUPLE COMME LES PALESTINIENS QUI N’A JAMAIS ETE MENTIONNE DANS L’HISTOIRE ET QUI VIENT DE NULLE PART,SINON DE JORDANIE,PEUT-IL REVENDIQUER UN ETAT QUI N’EXISTERA JAMAIS.S’IL LEUR RESTE UN TOUT PETIT PEU DE JUGEOTE ILS FERAIENT BIEN DE S’ENTENDRE AVEC LES ISRAELIENS !!!!!!

    • Tout à fait d’accord avec chacun des mots que vous avez utilisés pour écrire votre commentaire.
      Les Arabo-Israéliens feraient bien de mettre en garde leurs « frères »vivant en Cis-Jordanie tentés de faire des déclarations pouvant envenimer la situation des Arabes des deux bords du Jourdan?

  10. extrait d’ un texte de Kamal Daoud consacré aux Arabes

    «  » » » kamel daoud.Les Arabes encore et toujours…

    les Arabes ont eux aussi fait le voyage vers la Lune. Mais ils ne sont jamais revenus. Les Arabes sont le meilleur des peuples. Surtout quand ils sont assis. Les Arabes ont une histoire commune. Elle fait toujours rire à la fin. Les Arabes ont du pétrole. Mais ils n’en gardent que le désert qui va avec. Les Arabes sont de fiers guerriers. Ils se battent avec la langue. Les Arabes ont inventé le chameau. Le chameau a inventé le chewing-gum. Le chewing-gum a inventé l’éternité. Et l’éternité a réinventé les Arabes pour passer le temps. Les Arabes soutiennent les Palestiniens. En faisant les morts pour que les morts meurent plus facilement. En échangeant les cailloux contre les balles.

    […]

    • Je ne sais pas quand Kamal Daoud a écrit le texte humoristique que vous citez, mais il faut bien admettre que les Arabes se réveillent enfin de leur léthargie, acceptant maintenant d’aller ensemble vers un avenir prometteur pour la population du Proche-Orient.

      • Shlomo, ce billet est paru dans le journal « l’ écho d’ Oran » il y a en gros plus d’ une quinzaine d’années

        il est devenu introuvable en entier

        une vraie delectation a lire et savourer

  11. trise nouvelle:

    et bien sur c’est encore l’ Algérie qui se distingue en champion toutes catégories de l’ abyssale connerie arabe

    «  » » » » » »L ‘Algérie change le nom de l’une de ses rues par « Palestine » au lieu de « Dubaï » après la normalisation des Emirats Arabes Unie avec Israel.
    15/08/2020

    Read more https://infos-israel.news/l-algerie-change-le-nom-de-lune-de-ses-rues-par-palestine-au-lieu-de-dubai-apres-la-normalisation-des-emirats-arabes-unie-avec-israel/

    selon une info captée sous couverture (de laine mozabite) anonyme, il semble que Abou dhabi, ou Dubaï devraient s’ en remettre de cette « punition » qui donne une fois de plus l’ echelle de la bêtise algérienne

    et si, demain le Maroc reconnait Ysraïl, je sens venir la guéguerre entre maghrébins férocement antijuifs (algérie/tunisie) contre le Maroc, qui sera soutenu par Israel

    mais prévoir ce genre d’ avenirs, rien ne bougera tant que les deux roitelets musulmans (Maroc et Jordanie) n’ abdiqueront pas

    les arabes musulmans adorent les rois (et les coups)

    • LE CHAT DORT, admirez comme moi l’Algérie, au lieu d’en plaisanter Car savez-vous que ce pays, en pointe de l’intelligence mondiale, a fait distribuer des corans dans ses hôpitaux pour soigner et guérir les malades du coronavirus. Même Israël, dont on vante tant la valeur intellectuelle de sa population, n’a pas été capable d’y penser, en faisant distribuer des Bibles. Nous les israéliens, sommes obligés de reconnaitre que nous sommes battus sur cette affaire.

    • les Algériens, pour moi ashkénaze pas encore français,je e sais pas vraiment si c’est à tort, sont considérées par les Tunisiens et les Marocains depuis toujours comme des imbéciles ingérables! Et ce sont eux que la France A DÛ envahir et maîtriser pour mettre fin (essayer) au bordel pirate en Méditerranée que la Libye menait depuis plus longtemps encore…(l’US Navy bombarde la Libye pour la même raison, en 1808….(pas d’erreur, vérifiez! en 1808……)
      Qui donc va pouvoir changer cela?

  12. Merci à l’auteur de cette analyse qui permet enfin d’espérer que l’on va vers une solution pacifique dans le moyen Orient face à l’extrêmisme musulman

  13. « De l’avis général, il ne pourrait y avoir de paix au Moyen Orient tant qu’un état palestinien indépendant ne voit le jour dans les frontières dites de 1967. »

    résumons « l’ avis général »

    il s’ agit a 90% de pays dont la surface moyenne va de centaines de milliers de KM2 a des centaines de millions de Km2 (pas vrai les popoff ?)
    et puis, les Juifs ont l’ habitude pluri centenaire d’ etre ghettoisés…..voir le guetto de venise, plus petit qu un arrondissement parisien, voire son tiers……

    SANS OUBLIER QU EN EUROPE CENTRALE, cette saloperie de territoires visceralement antijuifs, on fourrait dans ces ghettos les « palestiniens » de l’ époque: voyous, prostituées,brigands,trafiquants,taverniers,déchets de la société d’ alors

    alors que le grand ghetto moderne dit Israel, on fourre les plus execrables des musulmans arabes, ou est le problème pour ces « nations » qui n’ ont jamais accepté un état JUIF

    et dans les frontières style grand terrain de foot, ils acceptent d’ heberger 21% d’une
    population d’ « Israéliens arabes musulmans »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.