Manuel Valls accuse Claude Goasguen de « venir de l’extrême droite », l’UMP quitte l’Assemblée
Le ministre de l’Intérieur répondait à une question sur les incidents survenus à Nantes lors d’une manifestation contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

La tension était palpable à l’Assemblée nationale ce mardi. Alors que les manifestations contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes prenaient une part importante dans la séance des questions au gouvernement, Manuel Valls n’a pas apprécié d’être taxé de « complaisant » à l’égard des « militants » d’extrême gauche.

Du coup, le ministre de l’Intérieur a sévèrement critiqué le député UMP Claude Goasguen qui avait montré sa désapprobation lors d’une question de Yannick Moreau, député UMP de Vendée.


« M. Goasguen, vous en venez, vous, de l’extrême droite », a-t-il lancé au maire du 16e arrondissement de Paris avant d’ajouter : « contrairement à vous, nous ne sommes complaisants avec personne, vous, vous avez été complaisants avec ceux qui s’en prenaient aux valeurs de la République » – une allusion aux manifestations contre le mariage homosexuel.

En réaction, le président du groupe UMP, Christian Jacob, a donné l’ordre à son groupe de quitter l’Assemblée nationale. Bernard Accoyer a dénoncé des « propos inadmissibles, scandaleux » et appelé le ministre de l’Intérieur à « les retirer ».

De même, Gilles Carrez a demandé des excuses.

Le chef de file des députés PS, Bruno Le Roux, a lui évoqué les « erreurs de jeunesse » de Claude Goasguen qui était membre du mouvement d’extrême droite Occident à la fin des années 60.

Ce dernier dément : « je n’étais pas membre d’Occident je n’ai jamais appartenu à un mouvement d’extrême droite.

La fin de l’article sur :
Atlantico Article original

Le député UMP regrette que « Manuel Valls perde ses nerfs »


Claude Goasguen : "Je n’ai jamais appartenu à… par LCP

« Je n’étais pas membre d’Occident je n’ai jamais appartenu à un mouvement d’extrême droite » assure Claude Goasguen au micro de Fernand Tavares.

« Tout celà n’a pas beaucoup d’importance, en réalité.
Ce qui est grave c’est qu’un ministre de l’Intérieur soit si mal renseigné et perde ses nerfs » dénonce le député-maire du 16e arrondissement de Paris.

TAGS: Valls Black Blocks Antifas Complaisances Fachos de Gôche

Assemblée Nationale Goasguen Corpo de Droit UDF Laxisme

Nantes Antisémitisme république pas impartiale hémicycle

1 COMMENTAIRE

  1. {{Manuel Valls est notre ami mais Goasguen ne l’est pas moins .}}

    {{Rappel :}}

    {{Soutien militant à Israël}}

    {{Devenu président du groupe parlementaire d’amitié France-Israël en octobre 2007 après en avoir été longtemps vice-président, vice-président du groupe de pression Association France-Israël, il est un des plus fervents soutiens français de la politique de l’État d’Israël. Il est également membre du groupe d’amitié France-États-Unis à l’Assemblée nationale.}}

    {{Il a exprimé son soutien de la politique de retrait unilatéral d’Ariel Sharon, puis d’Ehud Olmert en 2005. En décembre 2008, il compte parmi les quelques hommes politiques à manifester publiquement leur soutien à l’opération israélienne contre le Hamas dans la bande de Gaza. Il dénonce la participation de la France à la conférence de « Durban 2 ». Il se mobilise pour Gilad Shalit ou encore pour l’inscription du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne.}}

    {{Dans un entretien à l’association Primo-Europe, il explique en être venu au « soutien à Israël et au sionisme » par « coup de foudre » pour Jérusalem et par réaction au « durcissement islamique ». Il compare la situation des « Français vivant en banlieue au milieu de musulmans quelquefois intégristes » à la situation en Israël.}}

    {{Il est également sensible à la question de l’antisémitisme. Lors de la Crise internationale des caricatures de Mahomet, il dénonce l’organisation « scandaleuse » du concours de caricatures sur l’Holocauste et parle d’« une démarche profondément agressive et belliciste » de l’Iran.}}

    {{En mars 2008, lors du rassemblement d’un millier de personnes à Paris pour protester contre l’attentat de la yeshiva Merkaz Harav, à Jérusalem, qui avait tué huit élèves, il dénonce, au nom des 111 parlementaires du groupe d’amitié France-Israël, les agressions d’un « peuple sauvage de terroristes épouvantables ». Claude Goasguen précise à Rue89 n’avoir jamais évoqué les Palestiniens par ses propos, mais parlé du « peuple de terroristes, de ceux qui tirent sur Sdérot ».}}

    {{( Wi….rikikipédia )}}

    {{C’est toujours triste pour nous de voir deux amis d’Israël se bouffer le nez .}}

    {{Nous en avons tellement peu .}}

  2. Ce sont deux personnalités proche d’Israel, mais personnellement je pense que Valls a raison.

    « Il fut notamment président de la Corpo d’Assas et proche de figures telles qu’Alain Madelin, Hervé Novelli, Patrick Devedjian, Gérard Longuet, alors membres du mouvement d’extrême droite Occident, « à la direction duquel, il était chargé, en 1967, avec Gérard Longuet et Jean-Jacques Guillet, du secteur étudiant et de l’entrisme dans les syndicats « .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.