Nasrallah : Lors de la prochaine guerre, nous conquerrons la Galilée.

0
183

Netanyahu : Qu’il reste dans son bunker.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a réagi hier aux propos du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, qui a menacé de conquérir la Galilée. Dans un discours prononcé devant la Conférence des présidents d’organisations juives américaines, M. Netanyahu a déclaré : « Nasrallah a déclaré aujourd’hui qu’il conquerrait la Galilée. J’ai du nouveau à vous annoncer : Cela n’arrivera pas. Que tous ceux qui se cachent dans leur bunker restent dans leur bunker et que personne ne questionne la capacité d’Israël à se défendre ». « Nous avons une armée forte et un peuple uni. Nous souhaitons la paix avec tous nos voisins, mais Tsahal est prêt à défendre Israël face à tous nos ennemis », a ajouté le Premier ministre.

Plus tôt dans la soirée, Hassan Nasrallah a menacé de s’en prendre aux officiers et aux commandants de Tsahal. Dans un discours prononcé lors d’une cérémonie à la mémoire des « soldats de la résistance » dont Imad Mughnieh qui a été tué il y a trois ans à Damas, il a déclaré : « Je dis aux commandant et aux généraux sionistes : Où que vous alliez dans le monde, partout et tout le temps, prenez garde, car le sang d’Imad Mughnieh n’a pas été versé en vain ». Au rassemblement d’hier était présent Sami Shihab, l’activiste du Hezbollah qui a profité des émeutes pour fuir la prison égyptienne où il était détenu.

Par ailleurs, hier on a entendu une déclaration sans précédent de la part d’un ministre jordanien depuis la signature de l’accord de paix entre la Jordanie et Israël. Le nouveau ministre jordanien de la Justice, Hussein Mjalli, a qualifié Israël de « pays ennemi et Etat terroriste ». Dans une interview au journal al-Arab al-Youm, le ministre jordanien a déclaré : « Israël est un Etat terroriste qui chaque jour détruit et dévaste. Cela explique la position israélienne concernant la libération du soldat jordanien Ahmed Daqamseh », faisant référence à son appel en faveur de la libération du soldat qui, en 1997, a tué sept jeunes filles israéliennes à Naharayim. Le ministre jordanien a indiqué qu’il s’agit là de son opinion personnelle et non de celle du gouvernement jordanien.

Avi Issacharof, Jacky Huri et Barak Ravid – Haaretz

1 COMMENT

  1. Il est utile, quand de tels énergumènes (comme nasrallah) s’agitent en paroles, de se souvenir des paroles menaçantes de Saddam Hussein
    Où est-il aujourd’hui?

  2. Les réactions du ministre jordanien prouvent d’une manière flagrante la tendance de ces régimes totalitaires, monarchiques et autres qui n’ont plus confiance en leur allié naturel en l’occurrence les Américains de plus en plus en déclin et qui n’ont plus les moyens de les soutenir. nous l’avons vu au détriment de la Tunisie et de l’égypte.
    Israel devrait en prendre de la graine face a cette main de plus en plus molle que leur tend les US.
    Bien entendu, Israel se doit comme à son habitude ne compter que sur ses forces.
    Ces mêmes dictatures channs celantes vont de plus en plus faire de telles déclarations haineuses dans l’unique but de se maintenir au pouvoir.
    Le feuilleton ne fait que commencer dans des cieux quelque peu sombres des soulévements mondialistes qui ont fait chuter la muraille égyptienne en 18 Jours.
    Oui… Israel Champion de la High tech doit mesurer à sa juste valeur les ennemis de par le monde, actifs via les réseaux sociaux … Le combat n’est malheureusement plus régional.
    Il fut un temps glorieux où Israel avait la maitrise aérienne le mettant à l’abri des chacals. Ce n’est malheureusement plus le cas maintenant.
    IL faut qu’Israel ait le courage de dialoguer et de tisser des vrais liens avec les peuples plutot qu’avec leurs gouvernants. Israel a heureusement les moyens économiques et techniques pour réussir dans ce sens. Les statistiques économiques excellentes parues recemment le prouvent…..Mazel Tov

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.