Israël a restitué à l’Autorité palestinienne, dans la nuit de mardi à mercredi, les dépouilles de quatre terroristes palestiniens enterrés sous des “tombes numérotées” dans un cimetière spécialement dédié aux ennemis, dont celle du kamikaze auteur du massacre de la pizzeria Sbarro en 2001.Transférées à Tulkarem, les dépouilles des terroristes Imad et Adel Awadallah, d’Izz Al-Din Al-Masri, tous trois du Hamas, et celle de Tawfiq Mahamid, des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, ont été accueillies par un millier de Palestiniens avec les honneurs militaires de l’Autorité palestinienne.

Les participants ont scandé des appels pour venger les “martyrs “.

L’organisation terroriste du Hamas a salué dans un communiqué la remise des quatre corps comme “une nouvelle victoire pour la résistance et la voie des martyrs. “La résistance est le meilleur moyen pour libérer la terre sacrée”, a-t-elle ajouté.

Izz Al-Din Al-Masri, aidé par une complice, Ahlam Tamimi, s’est fait exploser à Jérusalem le 9 août 2001 dans une pizzeria bondée de clients. Seize civils israéliens, dont huit enfants, ont perdu la vie dans l’un des attentats les plus meurtriers de la Seconde intifada.

Pour sa participation à l’organisation de l’attentat, la terroriste Ahlam Tamimi a été condamnée à 16 condamnations à perpétuité plus une peine supplémentaire de 15 ans.

Après avoir purgé 10 ans de prison, elle a été libérée en 2011 dans le cadre de l’accord établi pour ramener le soldat Gilad Shalit alors aux mains du Hamas.

En 2013, Israël a été contraint par la Cour suprême israélienne de restituer à leurs familles, les corps des terroristes enterrés dans le “cimetière des combattants ennemis” d’Israël dans la vallée du Jourdain, dans des tombes marquées par des numéros, à la suite de plusieurs plaintes déposées par les familles des terroristes.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.