WASHINGTON —Un récent sondage démontre que la plupart des citoyens du Golfe Arabique soutiennent la paix avec Israël et s’opposent fortement aux Etats-Unis.
L’Institut des Politiques du Proche-Orient à Washington (plus connu comme Washington Institute for Near East Policy) a commandité un sondage au Koweit, en Arabie Saoudite et dans les Emirats Arabes Unis. Selon l’Institut, ce sondage auprès de 1.000 personnes a démontré un soutien significatif pour la reconnaissance d’un Etat Juif (Israël) vivant aux côtés d’un Etat Palestinien.

img

« De façon significative, et en voyant les choses en perspective, une majorité des résidents de ces trois sociétés du Golfe affirment que « la meilleure voie, pour aller de l’avant, c’est la paix entre Israël et un Etat Palestinien », selon le Washington Institute.

Dans un rapport datant du 23 octobre, l’Institut signale que 61% des Saoudiens soutiennent l’idée d’un accord de paix entre Israël et les Palestiniens. Ce soutien, au sein des EAU et au Koweit – chacun accueillant une forte minorité chi’ite – atteint, respectivement 58% et 53%.

Au contraire, l’opinion sur les Etats-Unis dans les Etats du CCG s’avère très basse. L’Institut remarque qu’entre 38 et 47 % ont un « point de vue très négatif » de l’Amérique, alors que seulement 18% font preuve d’une opinion « assez positive ».

« Dans ces trois sociétés du Golfe Arabique, les Etats-Unis n’occupent pas une meilleure place que la Syrie, l’Iran et le Hezbollah, en termes de popularité », selon l’Institut. « Les conclusions de ces sondages, pour la politique américaine, sont très mitigées. Les sondages d’opinion ne déterminent pas directement le comportement des gouvernements, dans aucune de ces monarchies, pourtant ils auront probablement des effets limitatifs ».

Le chercheur de l’Institut, David Pollock, déclare que ce sondage, mené en septembre 2014, dément les affirmations d’un fort soutien à l’Etat Islamique, autant que d’une soi-disant hostilité à Israël dans les pays du CCG . Pollock affirme que 5% des Saoudiens soutiennent Daesh, avec un pourcentage encore plus faible au Koweit et dans les Emirats Arabes Unis.

Le Hamas, cependant, conserve une popularité significative, dans ces pays du Conseil de Coopération du Golfe, allant de 44% aux Emirats, à 53% au Koweit. Par contre, les Frères Musulmans chassés d’Egypte n’obtiennent le soutien que d’un tiers des sondés, le plus haut pourcentage se situant au Koweit, avec 34%. Autant l’Arabie Saoudite que les Emirats Arabes Unis ont désigné les Frères Musulmans comme une organisation terroriste.

Cela dit, Pollack a reconnu que le sondage ne signifie pas que l’Etat Islamique et ses alliés ne pourront pas trouver de terrain fertile dans aucun de ces six Etats du Golfe. Il fait remarquer que seuls les citoyens du Koweit, d’Arabie Saoudite et desd Emirats Arabes Unis ont fait l’objet de ce sondage.

« Les travailleurs étrangers, qui dépassent en nombre les natifs, de l’ordre de 2 pour 1 au Koweit et de 4 pour 1 aux Emirats, sont exclus de ces échantillons », souligne Pollock.

[worldtribune.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.