Londres : 4 dissidents au balcon de l’Ambassade d’Iran©

0
772

 

L’ambassadeur d’Iran en Grande-Bretagne, Hamid Baeidnejad, a tweeté que cés assaillants sont des “avocats et adeptes du culte Shirazi” et qu’ils avaient remplacé le drapeau national de la République Islamique d’Iran par celui de leur propre groupe. I la déclaré que toute l’équipe diplomatique de l’ambassade est saine et sauve [NDLR : ce qui n’explique pas les vulnérabilités intrinsèques de l’endroit, en matière de sécurité élémentaire et d’accès au balcon].

Le Grand Ayatollah chite Sadegh Hossein Shirazi, dont le fils a récemment été arrêté pour avoir insulté le Guide Suprême d’Iran, l’Ayatollah Ali Khamenei, est un critique féroce des cercles dirigeants cléricaux d’Iran, qu’il maudit, en tant qu’oppresseurs.

La télévision d’Etat iranienne cite un porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, disant que le vice-ministre des affaires étrangères Abbas Araqchi a émis une vive protestation à propos de cet incident à l’ambassadeur britannique à Téhéran.

“La Grande-Bretagne est responsable de la sécurité des diplomates iraniens”, a déclaré le porte-parole, Bahram Qasemi.

Iran's embassy in London (Photo: Reuters)

L’Ambassade d’Iran à Londres (Photo: Reuters)

 

L’agence de presse IRNA appartenant au régime a déclaré que les assaillants portaient des couteaux et des bâtons. Press TV, chaîne iranienne en anglais, a déclaré qu’un groupe religieux dissident se trouve à l’origine de cette attaque, sans donner plus de détail.

Des images postées sur les réseaux sociaux montrent 4 hommes vêtus d’uniformes noirs, su le balcon de l’ambassade, agitant un drapeau bleu et blanc [NDLR : sans aucun rapport, évidemment, avec celui auquel vous pensez à cet instant précis].

En 1980, des hommes armés s’étaient emparés de l’ambassade pour tenter d’obtenir la libération de prisonniers politiques iraniens. Un otage avait été tué lors d’un siège qui avait duré cinq jours et un autre était mort lorsque les commandos d’intervention britannique avaient déferlé à l’intérieur du bâtiment, tuant tous les hommes armés sauf un.

 

Reuters|Publié le :  10.03.18 , 09:02

ynetnews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.