Zemmour : « L’improbable alliance entre Israël et les Saouds » Vidéo

2
463

 

 

Éric Zemmour : « L’improbable alliance entre Israël et l’Arabie Saoudite »

BILLET – Les Russes imposent leur ordre en Syrie. Cela a des conséquences majeures dans toute la région, constate le journaliste.

Eric Zemmour et Nicolas DomenachOn n’est pas forcément d’accordÉric Zemmour & Nicolas Domenach

Eric Zemmour 
Éric Zemmouret Loïc Farge

« Même les chameaux dans le désert n’en sont pas revenus. Plus surprenant qu’une femme au volant d’une voiture ou se baladant en mini-jupe dans les ruelles de la Mecque. Plus extravagant : des pilotes israéliens instruisant leurs collègues saoudiens au maniement des avions de chasse américains ou des Rafale français »,lance Éric Zemmour.

Pour le journaliste, voilà qui a « de quoi ringardiser d’un coup tous les experts en géostratégie du monde entier » et « de quoi faire enrager toutes les foules arabes en colère et tous les islamo-gauchistes parisiens ». À ses yeux, cette alliance « encore secrète » entre Israël et l’Arabie Saoudite est « déjà un secret de Polichinelle pour les chancelleries ».

rtl.fr/actu/international

2 COMMENTS

  1. Vingt quatre ans (Clinton/Bush/Obama) de conneries Americaine grace au socialo-gauchiste Americains.
    L’ Europe veut faire des affaires avec le MO et en meme temps insiste pour avoir quasi gratuitement le parapluie nucleaire Americain. Et Trump ferait mieux de ne pas rouspeter!!!
    C’est ca le globalism socialist.

  2. Bizarre que Zemmour se fourvoie sur ce point: N’importe quel Israélien sait bien que le profil sécurité des pilotes des Tsahal est tel que l’armée ne les enverraient pas faire de l’instruction en Arabie Saoudite. Cela ne tient pas.
    Je ne parle même pas de l’incohérence d’une formation sur des Rafales puisque les pilotes israéliens ne volent que sur du matériel US…
    Curieux donc. Mais ce n’est pas la première fois que Zemmour fait fausse route quand il s’agit d’Israel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here