France: la cause palestinienne est perçue de plus en plus négativement

0
1581

France: la cause palestinienne est perçue de plus en plus négativement sur les réseaux sociaux #palestine

France: la cause palestinienne est perçue de plus en plus négativement sur les réseaux sociaux #palestine

Si la cause palestinienne est soutenue par le pouvoir et les médias, auprès de la population française, le sentiment est fortement négatif. Seuls 5 % des informations sur la Palestine intéressent les lecteurs contre 17 % qui votent sciemment contre.

La FRANCE sous influence

Le site talkwalker analyse en continu les réseaux sociaux et les interactions autour de thèmes précis.
Ici un rapport twitter / instagram sur le mot #palestine en France et le nombre d’auteurs. Cela permet de réaliser que la cause palestinienne sur les réseaux sociaux n’est animée que par 8400 personnes sur l’ensemble du territoire. Autant dire une goutte d’eau dans l’océan des tweets français. La force de la cause palestinienne réside en son soutien acharné par les différents gouvernements français, mariés au monde arabe.

Ce premier rapport révèle que la Palestine est perçue comme une cause négative pour de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux.

MONDE : Une popularité sectaire

C’est sur le site hashtagify.me que l’on peut découvrir les influenceurs de la cause palestinienne.

Essentiellement de faux profils stratégiques, utilisant des photos de profils de juifs ultra-ortodoxes pour animer un flux à tendance islamo-nazie. Le fameux Aleph Jacquot, star des pro-palestiniens, faux profil, est retweeté régulièrement. Il sert évidemment de « caution juive » à une haine brute d’Israel.

On constate que la Palestine ne vit que d’alertes et de Breaking News alarmantes. Les auteurs des tweets maintiennent un état d’urgence disproportionné en comparaison aux dégâts réels sur le terrain.

UNE PROPAGANDE ESSENTIELLEMENT EN ANGLAIS et en ARABE

La langue la plus utilisée sur les réseaux sociaux est l’anglais, puis vient en seconde place l’arabe, le français est la troisième langue de propagande.

La cause palestinienne est une cause essentiellement racialiste qui malgré les efforts n’emportent que très peu de non musulmans / arabisants. Elle est menée par quelques influenceurs responsables en partie des dégâts générés lors d’émeutes.

Aux vues des statistiques ci-dessus, la cause palestinienne ne serait pas si médiatisée sans le soutien des médias officiels, derrière lesquels se placent les Etats et d’immenses intérêts financiers.

Article exclusif d’europe-israel.org  analyse des réseaux sociaux 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.