Daesh a t-il commis l’attentat de Jérusalem? ©

1
30

Est-ce Daesh qui est derrière l’attentat du 8 janvier à Jérusalem? 

 

Caliphate propaganda poster

Affiche de propagande du Califat. Cette fois, est-ce bien réel?

Le fait que Daesh ait inspiré le terroriste au camion-bélier, issu du quartier de Jabal Mukaber à Jérusalem, requiert quelques explications. En principe, l’Etat Islamique ou Daesh, au moins à ce stade, ne prête pas directement attention à Israël ou ne se sent pas encore prêt à le combattre, et la cause palestinienne, en tant que telle, n’intéresse pas Daesh. Au contraire, Daesh a clairement fait savoir aux Palestiniens et plus d’une fois, que Daesh ne soutient pas la notion d’un Etat Palestinien, puisque, justement Daesh veut éliminer tous les Etats et régimes arabes, afinb d’instaurer un Califat islamique sur les ruines des pays arabes.

Daesh n’est même pas un partenaire de la campagne palestinienne prétendant que « La Mosquée Al Aqsa est en danger ». Les tracts distribués par Daesh dans Jérusalem font de l’incitation contre les Chrétiens et les Juifs, mais ne font pas mention d’Al Aqsa. Dans toutes les publications de Daesh, jusqu’à présent, on ne trouve pas la moindre mention de la lutte palestinienne, d’Israël ou même de Jérusalem.

Alors, qu’est-ce qui a inspiré l’attentat du 8 janvier 2017 à Jérusalem?

L’un des phénomènes caractérisant Daesh, c’est le kaléidoscope des différentes nationalités rejoignant cette organisation. Daesh encourage la terreur de l’intérieur contre les Etats de ces ressortissants : des Français contre la France, des Belges contre la Belgique (ou la France), des Tchétchènes contre la Russie, et ainsi de suite (jusqu’à ce que le monde s’écroule, selon sa vision). La même règle s’applique aux Palestiniens qui ont rejoint Daesh et qui tentent de pousser Daesh à s’emparer de la cause palestinienne et à attaquer frontalement Israël (comme c’est le cas en Egypte- Sinaï et en Jordanie, proches).

En 2014, deux Palestiniens, inspirés par Daesh,  sont entrés dans la Synagogue d’Har Nof, en frappant à coups de haches et de couteaux des fidèles Juifs en prière, en tuant 4 ainsi qu’un policier qui tentait de les arrêter à l’extérieur du bâtiment.  Il y a ensuite eu deux attentats, l’un sur la rue Dizengoff, le 1er Janvier 2016, faisant 2 morts et 7 blessés, commis par Nashat Milhem. Puis un second commis pas deux hommes en costume-cravate sur le marché Sarona, en plein Tel Aviv, faisant 4 morts.

Par exemple, dans la zone des Hauteurs du Golan, Daesh s’est taillé une enclave de 36 kms de frontière avec Israël, dans le sud du Golan Syrie, mais ce fer de lance n’a guère agi directement contre Israël, jusqu’à ce qu’un nouveau commandant ne lui soit affecté – un Jordanien d’origine palestinienne.

Le nouveau dirigeant de la branche de Daesh sur le Golan s’appelle Abu Muhammad al-Maqdisi, qui a remplacé son prédécesseur, tué par une voiture piégée dans le camp palestinien de Yarmouk le 18 octobre, à 8 kms de Damas.

ISIS leader in the Golan Heights, Abu Muhammad al-Maqdisi

Abu Muhammad al-Maqdisi (Maqdis = Miqdash)

 

C’est alors que les groupes de Daesh présents dans cette enclave ont commencé à pointer leurs armes contre Tsahal sur le GolanDu fait de la réponse rapide et décisive de Tsahal, l’enclave de Daesh près du Golan est redevenue silencieuse, probablement du fait des ordres reçus depuis les quartiers-généraux de Daesh à Raqqa, expliquant qu’ils n’ont aucun intérêt, actuellement, à ce qu’Israël entre dans la danse et s’implique plus lourdement dans l’éradication de l’Etat Islamique.

 

Remarquons que, jusqu’à présent, Daesh s’est bien abstenu de revendiquer toute responsabilité dans l’attentat de Jérusalem, le 8 janvier 2017.

Israël n’est, certainement pas, le seul pays concerné par l’engagement palestinien dans Daesh : l’Autorité Palestinienne est la première menacée, parce que les recrues palestiniennes de Daesh peuvent très bien retourner leurs armes contre le Fatah d’Abbas, le Hamas, comme c’est épisodiquement le cas et l’Autorité Palestinienne, qu’en définitive, Israël protège de ses propres démons, en lui servant de bouclier et en intimidant suffisamment les djihadistes de l’entité islamiste pour les maintenir à distance.

JCPA-LeCape

Adaptation et rappels : Marc Brzustowski

Was ISIS behind the Terrorist Attack in Jerusalem on January 8?

1 COMMENT

  1. Daesh ou pas : Israël n’a que des ennemis barbares, tueurs et démoniaques!!!!!!!! alors Daesh ou pas!!!! Même les Dirigeants Occidentaux s’évertuent à faire éradiquer Israël!!!!!!!!!!!!!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here