Vidéo : Israël simule une attaque aérienne à longue distance.

0
16

Une semaine après une mise en garde du Premier Ministre qu’Israël pourrait agir seul contre l’Iran, les Forces Aériennes d’Israël ont mené – et rendu public – des manœuvres à grande échelle de ravitaillement en vol et simulé une frappe contre une cible distante.

Dans un déploiement de muscles à l’intention de Téhéran, et en prévision des négociations sur le nucléaire, entre l’Iran et les puissances mondiales, Israël a fait une publicité rare, jeudi, autour de la série de manœuvres menée par ses forces aériennes, pendant lesquelles des avions de combat et bombardiers se sont exercés au ravitaillement en vol et à des frappes simulées contre des cibles distantes.

Une vidéo, charge, pour la première fois, sur Youtube, par Tsahal, jeudi, montre des chasseurs de combat F-15 et F-16 se ravitailler en vol au-dessus de la mer. Elle a été publiée peu de temps après que le Premier Ministre Binyamin Netanyahu se soit adressé à une brochette d’interviewers des télévisions européennes, pour alerter l’Union Européenne de ne pas alléger les sanctions contre l’Iran. « Lorsqu’un régime meurtrier s’engage à pas de loup dans la diplomatie et emploie des mots soporifiques de paix, mais continue néanmoins à acquérir une puissance immense – on doit le stopper immédiatement », a déclaré Netanyahu.

Selon l’armée, la plupart des escadrilles de l’Air Force israélienne, y compris toutes celles qui sont combattantes, ont participé à cet exercice durant la semaine. Un communiqué de Tsahal soulignant la pertinence de ces manœuvres, pour la capacité d’Israël de déjouer les velléités de l’Iran par la force, si nécessaire, fait remarquer que l’aviation israélienne « joue un rôle central pour mener l’option militaire d’Israël, lorsque l’ordre en serait donné » et continue, en conséquence, à « exercer et renforcer la gamme de ses capacités en matière de vol à très longue distance ».
Ce message, conçu pour être aussi peu discret que possible et adressé directement à l’Iran, survient alors qu’une série de hauts-responsables israéliens, dont Netanyahou, le Ministre des renseignements, Yuval Steinitz, l’adjoint au Ministre des affaires étrangères, Ze’ev Elkin, l’ancien Ministre des affaires étrangères, Avigdor Lieberman et le député Likoud Tzachi Hanegbi, ont averti qu’Israël était fin prêt à agir seul pour se défendre et empêcher l’Iran d’obtenir des armes nucléaires. La semaine dernière, s’exprimant devant l’Assemblée Générale de l’ONU, Netanyahu a déclaré qu’Israël « se tiendrait seul face à l’Iran si nécessaire ».

Ces exercices en vol, qui comprennent des ravitaillements à mi-chemin, des frappes à des distances exceptionnellement longues, et des duels aériens en cas de contre-attaque, ont été conduits au-dessus des eaux grecques, selon un reportage de la Chaîne 10. La chaîne faisait remarquer que la vidéo des exercices diffusée jeudi par Heyl Ha’avir (l’armée de l’air) marque la toute première fois que l’armée rend disponible au public un tel clip.

“Le menace israélien est clair comme l’eau de roche”, explique la chaîne, en insistant sur la proximité de ce communiqué avec le cycle de pourparlers de la semaine prochaine, entre les puissances mondiales et l’Iran, à Genève. « Il s’agit d’une tentative de montrer au monde que, un instant avant les discussions, Israël ne renonce en rien à l’option militaire ».
Un Commandant qui a pris part aux manœuvres « a expliqué que les défis qui découlent de ces vols sur longue distance augmentent à mesure que les avions s’éloignent de plus en plus de leur point d’origine. Ces défis comprennent de mauvaises conditions atmosphériques, un terrain inconnu et des menaces qui peuvent surgir en cours de vol », selon le blog officiel de Tsahal, qui souligne que « voler à longue distance exige plusieurs heures de concentration et une préparation physique exceptionnelle ».
L’Air Force israélienne “joue un rôle central en menant, si nécessaire, l’option militaire israélienne »… elle s’exerce et renforce la gamme de ses capacités en matière de vol longue distance, autant que par bien d’autres exercices », annonce Tsahal, bien qu’il fait remarquer que ces manœuvres « ne sont pas différentes que les autres exercices d’entraînement menés au cours de ces dernières années ».

Cet exercice au-dessus des eaux grecques était le dernier d’une série d’exercices militaires entre Jérusalem et Athènes. Les marines d’Israël, de Grèce et des Etats-Unis, ont tenu, en mars, des exercices militaires conjoint, durant deux semaines, pour la troisième année consécutive.

Ceux de ces derniers jours ont été menés ensemble avec les avions des forces aériennes helleniques et les unités navales de l’ouest du Péloponèse et de Myrtoon Pelagos de Grèce.

Israël menace de frapper les installations de production nucléaire de l’Iran, si la République Islamique développe ses capacités de créer des armes nucléaires. Une attaque aérienne d’une telle portée – proche de 1.600 kms – nécessiterait un ravitaillement en vol. En 1981, les Forces aériennes d’Israël ont mené une frappe à longue distance pour détruire le réacteur nucléaire d’Osirak, en Irak.

Selon Debkafile Article original, le Premier Ministre Netanyahu agit comme s’il croyait qu’il détient encore trois bâtons à mettre dans les roues du programme nucléaire iranien :

1. L’armée israélienne incarnée par son armée de l’air ;

2. Les dirigeants européens qui sont consternés par le rapprochement précipité du Président Barack Obama avec Téhéran. S’adressant à eux, Netanyahu a averti : « Mieux vaut pas d’accord du tout qu’un mauvais accord ».

3. Le Congrès américain, sur lequel il compte pour bloquer les futures propositions présidentielles, visant à faire approuver l’allègement du train de sanctions contre l’Iran, simplement en obtenant un refus de ses accords avec Téhéran. Cependant, la vérité que tous les dirigeants occidentaux et du Moyen-Orient connaissent, actuellement, c’est que la bataille contre le nucléire iranien, à ce stade, est perdue.

Le Président Obama a déjà terminé ses négociations secrètes avec l’Iran et ordonné aux délégués américains de mettre sur la table des négociations à Genève, le 15 octobre, les arrangements ou accords qu’il a obtenus avec les dirigeants iraniens.

Ces arrangements sont sur le point d’être approuvés par le P5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité e l’ONU + l’Allemagne) pour leur instauration par étapes. Ils laisseront à l’Iran sa capacité, réduite, mais intacte, de poursuivre l’enrichissement d’uranium, avec la possibilité d’utiliser des sites clandestins pour héberger les armes nucléaires qu’ils sont en mesure de produire.

Le Premier Ministre a mis en scène cet exercice de l’armée de l’air sur le ravitaillement à longue distance, plus à l’attention de la consommation intérieure, que comme réellement utile à dissuader l’Iran en l’impressionnant. Les Iraniens ont trop bien réussi leurs manœuvres politiques pour y faire vraiment attention. Ils sont certains que le gouvernement Netanyahu se fatiguera de ses campagnes, qu’il finira par s’aligner, une fois de plus, sur l’Administration Obama et qu’il avalera ses accords avec le Président russe Vladimir Poutine, sur l’Iran, comme il l’a déjà fait, en ce qui concerne les armes chimiques syriennes.

Avec : GAVRIEL FISKE 10 octobre 2013, 9:43 pm

timesofisrael.com Article original

debka.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski

1 COMMENT

  1. Cet Obama est 1 sinistre et dangereux personnage,
    il ne faut pas lui faire confiance,
    il est l’ami des freres musulman : au lieu d’aider AlSissi qui fait en 3 mois 1 travail remarquable en Egypte en débarassant le pays de ces crétins de freres musulmans, obscurantistes destructeurs..
    non, il suspend 1 partie de l’aide US à l’armée egyptienne, au moment , ou celle ci lutte contre les terroristes asssassins !! c’est un comble qui dénote bien qui est le fourbe de la Maison blanche:
    1 traitre aux Usa, 1 gauchiste niai , pro islamiste, incompétent en tout!

    Israêl ne doit compter que sur lui meme et Achem..
    Il est temps de”régler” son compte au Nazi Kameimei ..détruire le complexe nucléaire iranien avant qu’il ne soit trop tard.. et c’est sûr on ne pourra pas compter sur les Us avec le crétin à sa tête!

  2. {{Tu as raison meir , pour ” fatiguer ” Bibi il faut se lever de bonne heure .}}

    {{Ils s’imaginent que nous sommes encore à l’époque de la galout .}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here