Toulouse: des ex-policiers d’élite israéliens font la leçon au Raid

10
21

D’anciens responsables militaires et de sécurité israéliens critiquaient vertement vendredi la gestion de l’assaut de Toulouse par la police française, qui a échoué dans la capture du suspect vivant, malgré le temps et la latitude considérable dont elle a disposé.« Qui attend 30 heures quand il n’y a pas d’otages ?

Toute l’opération ressemble à une démonstration de stupidité », assène Alik Ron, ancien chef de l’unité d’intervention de la police israélienne et des forces spéciales des parachutistes, cité par le quotidien Maariv.

« Je présume que l’ordre était de le capturer vivant, mais il y a une
limite.

On ne le laisse pas pendant 32 heures en lui donnant un téléphone pour
parler au monde entier et le transformer en chahid (martyr en arabe, NDLR) et
en héros », ajoute-t-il.

Le Raid, l’unité d’élite de la police, n’a pas su utiliser les moyens de
« ruse et de dissimulation »
et ainsi permis à Mohamed Merah de garder
l’initiative,
affirme dans une analyse publiée par le quotidien Yediot
Aharonot un ancien officier des forces spéciales, Lior Lotan, qui dirige un
centre de recherche sur le terrorisme.

« L’objectif n’était pas compliqué: un appartement, un fugitif isolé, pas
d’explosifs, pas d’otage, dans une zone qui n’est pas un territoire ennemi ou
un champ de bataille mais qui permet aux forces de sécurité de se déployer à
leur guise », énumère-t-il.

« Ou bien il y a eu un problème dans la planification de l’opération, ou ils
ont dû passer à l’action avant d’avoir terminé tous leurs préparatifs »,
estime-t-il.

Les dirigeants israéliens avaient néanmoins rendu unanimement hommage jeudi
à l’action de la police et des services de sécurité français lors du siège du
domicile du tueur présumé de sept personnes, dont trois enfants et un
enseignant d’une école juive de Toulouse.

JERUSALEM, 23 mars 2012 (avec AFP)

Mots-clés : Mohammed Merah Légion Etrangère Islamisme

Al Qaida Forzane Aliza Antisémitisme Tuerie de Toulouse Raid Police

Alik Ron Lior Lotan Sayéreth Markal CQB Tsahal Forces Spéciales

10 COMMENTS

  1. Ah ! la fameuse arrogance Française…. parait bien partagée avec Israël apparemment.Que leurs forces d’intervention soient meilleures que les nôtres j’en doute,cependant,on ne peut nier que il y a eu des erreurs.Qu’elles soient dues au RAID ou aux politiques,je pense que c’est un peu des deux…Qui plus est mêmes le fondateur du GIGN l’a constaté,et je ne pense pas qu’il s’agit d’une guerre des polices.

  2. Benmusslim , tu dis :

    « C’est votre haine interieur pour Israel et pour les Juifs qui font virer vos esprits dans d’autres sujet, d’autres mensonges (guerre de Kippour, Sabra et Shatila etc..). »

    Retourne te coucher , ça vaut mieux pour toi ,car tu délires . Crois tu que le monde juif soit fait de gens qui acceptent toutes les âneries de gogos prétentieux qui disent n’importe quoi ? Parce qu’ils seraient israéliens ?

    D’autant que

    « c’est , d’ailleurs, ce qu’a dit aujourd’hui le responsable des unités d’élite de la police israélienne qui a d’ailleurs participé à la formation de ces policiers français . »

    mais tu n’as même pas vu ça

  3. Hey les 4 gagis, les commentateurs plus hauts, quels commentaires consternants!! Vous auriez mieux fait de vous taire, je pense. Vos propos sentent le fasciste dormant. Les propos des analystes Israeliens sont tellement simples et senses pourtant, les conditions de l’operation du RAID etait si vides de contraintes (hotage, explosif, territoire ennemi, professionalisme de la cible, une seule cible). Effectivement, on peut se demander comment l’operation a ECHOUE, puisqu’il est mort. Vous croyez qu’il allait s’echapper avec les dizaines de policiers armes qui etaient dehors? Ils ont essaye de le blesser au maximum aux bras et jambes pourqu’il abdique mais c’etait sans compter sa resistance physique desesperee et son intelligence a prendre la fenetre au dernier moment pour obtenir la balle fatale, puisque dehors il aurait put atteindre des civils.
    C’est votre haine interieur pour Israel et pour les Juifs qui font virer vos esprits dans d’autres sujet, d’autres mensonges (guerre de Kippour, Sabra et Shatila etc..). Le RAID Israelien, comme l’armee Israelienne peuvent effectivement donner des lecons aux brigades francaises. Ils ont malheureusement beaucoup plus de soucis, en quantite et en calibre, que la France en a, tant mieux pour nous!

  4. Bonsoir Jean,
    D’accord avec vous, il est difficile d’affirmer que les choses auraient pu se passer autrement, la Justice, peut-être pas que la justice des hommes, l’a frappé. Le monstre a été abattu, c’est ce que je conserve de ce drame atroce, Avec, comme tant d’autres, un fort sentiment de révolte…
    On m’a fait parvenir une vidéo de l’épouse et mère des malheureuses victimes de l’école Juive de Toulouse, savoir que ce monstre a été abattu devrait « l’aider » dans ce comble du malheur, ne les oublions jamais…
    La confusion est aujourd’hui totale, l’antisionisme remplace l’antisémitisme, l’amalgame entre israélite et israélien, bref, il faut admettre que certains en rajoutent en diffusant des infos mensongères ou modifiées, à propos de l’Israël, pour qu’elles aillent dans le « bon sens », mauvais sens pour nous… Amitiés

  5. Bonjour Scipion,

    Il faut reconnaître que le R.A.I.D. , sous le contrôle étroit de Guéant , son ministre , a très bien opéré; c’est , d’ailleurs, ce qu’a dit aujourd’hui le responsable des unités d’élite de la police israélienne qui a d’ailleurs participé à la formation de ces policiers français .

    Si les ordres avaient été , dès le début du siège, de l’abattre , sans parlementer , nul doute que même armé comme il l’était , les policiers en seraient venus à bout en moins d’une …minute . Mais l’échelon politique ,Sarko-Guéant, pour des raisons qui leur appartiennent , avaient décidé de parlementer et la police démocratique qui est un INSTRUMENT du gouvernement s’est exécutée et c’est très bien comme cela.

    Je pense qu’avec cette négociation qui a duré , les responsables politiques se sont rendus compte que ce cas , cas coriace , aurait été trop difficile à gérer . Qu’aurait il donné comme renseignements ? Aurait il parlé? N’aurait il pas tourné policiers et juges en bourrique , avec insolence , mensonges , déni et soutiens CERTAINS extérieurs .

    Les politiques avaient, en revanche, toute occasion de donner un grand coup avec ces policiers tout accoutrés de noir ,assez impressionnants, faisant penser aux bourreaux d’autrefois et ces derniers , à la première occasion , l’ont truffé de projectiles alors que les excellents tireurs,bien postés , hors de portée d’une riposte , dont le R.A.I.D.dispose , bien sûr, auraient pu simplement le blesser aux jambes et de cette façon l’immobiliser. Les ordres , me semble t il , sont venus d’en finir :il ne l’avait pas volé , cet assassin

    Que toutes nos pensées aillent désormais plutôt aux malheureuses victimes et à leurs familles .

    Que cette ordure , dont la dépouille devrait être jetée aux immondices, soit à tout jamais oubliée et maudite .

  6. Quand on a été « ex-ci ou ex-ça », là il s’agit d’ex-policiers israëliens, on brûle d’envie de dire (et/ou de critiquer) ce que les autres font… Je ne pense pas qu’ils ont voulu donner une leçon à leurs collègues français; tout de suite, en Israël on a d’ailleurs immédiatement reconnu la valeur des hommes, la qualité du boulot, etc… Des questions subsistent et ce n’est pas demain que nous aurons des réponses. Un seul point m’interroge, cet insistance particulière de la part des journalistes et d’autres sur le fait de « le prendre vivant »… on ne connaîtra jamais les ordres donnés, mais il y a fort à parier qu’ils étaient « l’avoir mort ou vif »… difficile de prendre une décision dans un pays où il est interdit d’écraser un… moustique. Donner l’ordre de tuer ce monstre (je n’ai pas d’autre terme) c’était un peu une condamnation à mort, dans un pays où elle n’existe plus… et avec ttes les conséquences que celà entraîne, allez en parler à l’autre « fadade » de prof et vous risquez d’être drôlement surpris, c’est révoltant mais elle n’est pas tte seule à penser ainsi. Un deuxième point très peu abordé, combien d’émules a-t-il fait? pour nous c’est ce qui compte le plus. Avoir serré le frère, c’est bien! maintenant il faut le faire parler, c’est autre chose…

  7. apparemment le sport national sur ce site est de critiquer la France et les Français.
    ayez un peu de respect (pour ceux qui vivent en France) pour le pays qui vous a accueilli et où vous avez trouvé un avenir.
    quant au travail des policiers français, saluons le plutôt que de le critiquer.
    il y a eu 2 blessés ne l’oublions pas.
    ces hommes ont risqués leur vie.

  8. Ha je plussoie !!!

    Voilà encore des donneurs de leçon ! Malgré mon amour pour Israël, il y a des jours où les  » spécialistes  » me fatiguent ! Les spéciaux d’Israël n’étaient pas sur le lieux et ne savent rien des ordres qui ont été donnés aux policiers du RAID. Donc camembert !!!

    Je ne supporte plus les pseudos qui savent !! Que les forces spéciales se retournent un peu vers leur histoire avant de cracher le venin ! Vers la mer et un bateau au large de Gaza par exemple…

    Remarquez c’est logique de critiquer. Demain les pompiers Israéliens vont nous apprendre à lutter contre les feux de forets dans le sud de la France par exemple. Vu que je bosse chaque année avec eux…je sais de quoi je parle… Je leur dirai simplement de se tourner vers le Carmel car moi j’y étais !!!!

    Faut que je me calme du coup….

  9. Je suis d’acccord avec Jean l’intervenant precedent en grande partie et que le desir de publicite et de puissance montent trop souvent a la tete de certains.

    Ils devraient plutot feliciter la police Francaise qui l’a retrouve assez vite et qui l,a encercle et pas permis dàechapper.

    Le prendre vivant ok si c’est possible c’est mieux et les policiers lui ont donné beaucoup d’opportunites de se rendre , le rest a ete fait avec ses decisions.

    Si le gars portait un gilet pare balle c’est sand doute pcq il s’attendait a se faire tirere dessus et essayer de ne pas etre blesse.

    Vis a vis son frere et apparemment sa soeur qui recrutaient des … intelligents pour faire de la chair a canon en pays … il semble que les policiers meme apres avoir trouve des explosifs dans la voiture du frere l’ont laisse aller.

    Depuis quand a t’on le droit d’avoir des explosifs dans sa voiture en France , mais peut etre que le frere avait un permis ….

    Vive la re… vous connaissez le reste.

  10. Ces responsables de la sécurité israélienne , en particulier ce Alik Ron ,devraient faire preuve de plus de modestie et balayer devant leur porte

    Car ils devraient savoir que tout est une question de direction des affaires . L’affaire a été confiée au R A I D , c’est à dire à la police afin que les choses soient menées avec douceur , c’est à dire sous la direction de l’échelon politique :ainsi Guéant n’a pas quitté le théâtre d’opérations , abandonnant ses tâches importantes à ses subordonnés ,Sarko , en personne malgré son rang , s’est rendu sur les lieux

    Bref , tout indiquait que pour des raisons politiques , et surtout électorales, on ne voulait pas de bavures, c’est à dire que l’assassin soit pris vivant , alors que les infos qu’il aurait pu donner , s’il l’avait voulu d’ailleurs, car son frère ,malgré la présence d’explosifs dans sa voiture REFUSE même de parler (un comble ! mais les juges calmeront tout ça ),ces infos auraient été du pipi de chat , dérisoires .

    Bref , la situation , lors de l’intensité de l’assaut , a échappé et tant mieux , à cet échelon politique , roué et amoral comme souvent le sont les pragmatiques responsables politiques .

    Donc , cow boys , israéliens , qui avez autant fait d’erreurs (Guerre de Kippour, Sabra et Chatila , début de l’intifada(1986 , exécution de Rabin, et j’en passe …)

    Cheket ! Cheket Assour

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here