Terrorisme : les Juifs directement menacés en Inde.

0
10

L’Inde demande aux établissements juifs de renforcer leur sécurité.
L’interrogatoire d’un dirigeant terroriste permet de découvrir que les institutions juives de Mumbaï sont, à nouveau, dans l’œil du cyclone et observés par des groupes musulmans, en vue d’éventels attentats terroristes.

Au beau milieu d’une menace de nouvelle vague terroriste, les institutions et établissements juifs, en Inde, ont reçu instruction de la police de renforcer leur sécurité à l’intérieur et autour des lieux habituels de leurs affaires.

Cet appel est survenu à la suite de l’interrogatoire de l’un des cofondateurs des Mujahideen Indiens, Yasin Bhatkal, mené par l’Agence d’Investigation Nationale, à New Delhi, à la lumière de ce qui s’est produit, lors de l’attaque terroriste, dans n centre commercial huppé, à Nairobi, au Kenya. En effet, ce groupe a muté, d’un mouvement prétendant venger les Musulmans indiens à une structure plus internationalisée.

Bien que Bhatkal et un de ses lieutenants du MI, Asadullah Akhtar, soient sous les verrous, deux autres membres importants de leur cellule terroriste, Waqas, un Pakistanais et Tehseen Akhtar, alias Monu, de Bihar, sont toujours en cavale.

Selon la Télévision de New Delhi (NDTV), Bhatkal a avoué aux enquêteurs que les établissements juifs de Mumbaï et Goa sont surveillés par les membres des Moujahideen Indiens, en vue de mener des frappes, dès que possible. Le groupe terroriste islamiste, selon les éléments rapportés, essaient de capturer des otages juifs pour les échanger contre des terroristes, d’après l’Hindustan Times. Le personnel du consulat israélien est, plus particulièrement, visé.

La police indienne a appelé les institutions juives à embaucher de nouveaux gardes formés à la sécurité, d’installer des caméras de sécurité et fournir des cartes d’identité d’accès aux affaires courantes, selon NDTV. On leur a vivement conseillé d’empêcher tout stationnement à proximité de leurs bâtiments.

Le Conseil de la Communauté juive indienne a, en particulier, diffusé des conseils de vigilance à huit synagogues de Mumbaï et Thanes, selon Ezra Mozes, Secrétaire du Conseil et président d’une synagogue de Thanes.

Il y a 12 établissements juifs à Mumbaï, dont quatre dans la partie sud de la ville. L’un des immeubles, la Maison Nariman Chabad, a été le théâtre d’une attaque terroriste, en novembre 2008, lors de laquelle six personnes ont été massacrées dans des conditions atroces.

A la suite d’une alerte sur tout le territoire national, diffusée, en prévision de Rosh Hashana, en début septembre, la sécurité a été renforcée, autour des 20 maisons d’accueil Habad présente en Inde, selon l’Hindstan Times.

Par ailleurs, le Département d’Etat américain a renouvelé son appel à la prudence et à la vigilance, notamment en Europe, en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient, insistant sr l’extrême détermination des groupes terroristes globaux à se livrer à toutes formes d’atteintes, par kidnappings, prises d’otages, attentats, notamment, à la suite de l’expérience de Nairobi, a Kenya.

Toujours une alerte terroriste au Kenya, où une église catholique a été attaqué à coups de grenades. Cela a été rapporté par des médias locaux, en expliquant que l’attaque s’est produite à Wajir, au nord-est du pays. (Tgcom24).

Mais, à Nairobi même, alors que tout semblait terminé depuis 24h, le Guardian britannique annonçait, jeudi 26 septembre, dans la nuit, qu’un terroriste continuait de tenir tête aux forces de l’ordre, à l’intérieur même du bâtiment.

L’attaque d’Al Qaeda contre le centre commerçant du Westgate (Kenya) a été minutieusement préparée, depuis au moins deux ans de récolte d’information, une planification détaillée et occasionnant un recrutement multinational, qui s’est étendu à travers quatre continents : l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient. L’enquête sur cette opération complexe, extrêmement sophistiquée, nécessitant un travail intensif, sera riche en révélations, démontrant à quel point Al Qaeda a amélioré ses capacités, depuis le 11 septembre 2001. Et pourtant, aucune agence du contre-terrorisme occidental n’a rien vu venir. Le modèle est donc hautement susceptible de se dupliquer, ailleurs, là où les services de lutte anti-terroriste ne s’y attendront pas… voir : Anglo-américains d’Al Qaïda contre commando israélien à Nairobi ? Article original“>Article original.

PAR JTA 25 septembre 2013, 5:13 pm

timesofisrael.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski.

1 COMMENT

  1. {{En Inde , en Chine , aux Galapagos et bientôt pourquoi pas sur la Lune ?
    }}

    {{Comme le dit si bien mon ami yacotito , il est temps que les Juifs rentrent à la maison .}}

    {{Les voyages à l’étranger BASTA , ils ont assez duré et coûtés chers .}}

  2. A terme, les juifs doivent revenir dans le pays que D. leur a promis: Comme il est dit dans la shema’: haadama acher nichba’ hachem lahabotenou latet lahem kime hachamayim ‘al haharetz.

    C’est là où nous devons vivre et mourir, parmi nos frères, sur la terre de nos ancetres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here