Syrie: Ban rencontre vendredi les membres permanents du Conseil de sécurité

0
14

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon
rencontrait vendredi en milieu de journée à New York les cinq membres
permanents du Conseil de sécurité des Nations unies pour évoquer la Syrie, a
annoncé son porte-parole Martin Nesirky. La réunion a commencé à 16H00 GMT entre M. Ban et les ambassadeurs des cinq
pays (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine), a précisé M. Nesirky.
Le secrétaire général avait écourté une visite à Vienne pour rentrer jeudi
soir à New York.
L’ambassadeur britannique à l’ONU, Mark Lyall Grant, a indiqué que lors de
cette réunion, les cinq membres permanents attendaient de nouvelles
informations au sujet de l’enquête des experts de l’ONU en Syrie, ainsi qu’une
« discussion générale » sur les derniers développements dans le dossier syrien,
alors que l’éventualité d’une intervention militaire occidentale dans le pays
semblait de plus en plus imminente vendredi.

Les experts de l’ONU s’apprêtent à boucler leur enquête concernant les
accusations d’utilisation d’armes chimiques et à quitter la Syrie samedi. Le
chef des enquêteurs, le Suédois Aake Sellström, doit ensuite faire à M. Ban un
compte-rendu préliminaire sur les résultats de cette mission.

Malgré deux réunions, les cinq pays n’ont pas réussi à adopter une position
commune sur une éventuelle frappe militaire en Syrie, Moscou et Pékin
continuant de rejeter cette option.
Le président des Etats-Unis Barack Obama consultait vendredi matin son
équipe de sécurité nationale sur le dossier syrien, au lendemain d’un vote au
Parlement britannique contre l’implication de Londres dans une éventuelle
intervention armée contre Damas.

Vendredi, le président français François Hollande a de son côté réaffirmé
le soutien militaire de la France aux Etats-Unis pour une réponse
« proportionnée et ferme » à l’attaque chimique attribuée le 21 août au régime
syrien.

NEW YORK, 30 août 2013 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here