Pour tordre le coup à la désinformation, voici Jérusalem en 1925. VIDEO

0
16

Voici un film tourné en 1925 par Camille Sauvgeau montrant Jérusalem en mars avril 1925. On y voit des juifs, des arabes, des chrétiens célébrer leur culte.
Les juifs déjà majoritaires à l’époque portaient aussi bien des habits orientaux qu’européens. Les juifs séfarades présents de tous temps à Jérusalem portaient le « tarbouche » turque, et les habits orientaux, tandis que les juifs venus d’Europe centrale au 18e et XIXe siècle restaient fidèles aux habits de leur communauté d’origine.

Journaliste juif : Dov fromkin 1868-1911

Certains juifs ne se distinguaient pas des Arabes. Mais dans l’ensemble la ville de Jérusalem était comme le reste d’Israël pauvre et très peu peuplée.

HISTOIRE

Période Ottoman 1516 – 1917.

Le 30 décembre 1516, Sélim Ier fait son entrée à Jérusalem et la ville passe sous domination ottomane. Son fils Soliman Ier, dit le Magnifique, pourvoit la ville d’aqueducs, de portes et de murs, qui existent encore aujourd’hui, et donne à la vieille cité l’aspect qu’elle a gardé pendant quatre siècles. Après sa mort, le déclin de la ville commence; les pèlerinages latins se raréfient et la communauté grecque orthodoxe, dont les sujets sont ottomans, acquiert une position plus forte dans les Lieux saints. En 1555, Charles Quint obtient de reconstruire la chapelle du Saint-Sépulcre, qui devient ainsi propriété latine.
Deux œuvres du Tasse se réfèrent à Jérusalem : La Jérusalem délivrée (La Gerusalemme liberata, 1580) et La Jérusalem conquise (1593).

En novembre 1855, sous l’impulsion de Moïse Montefiore sont construites les premières maisons hors de l’enceinte de la vieille ville, formant ce qui s’appellera le quartier de Yemin Moshe, toujours dominé par le célèbre moulin Montefiore érigé en 1857. Elles sont destinées aux Juifs qui habitaient dans la Vieille Ville, dans un quartier surpeuplé aux conditions d’hygiène déplorables.
La seconde partie du XIXe siècle voit une lutte d’influence des grandes puissances européennes : les Russes construisent notamment de nombreux bâtiments dans le cadre de la Mission russe de Jérusalem ainsi que l’église Sainte Marie-Madeleine, les Allemands la Dormition. Simultanément, l’immigration juive s’accélère et en 1880, les 17 000 Juifs de la ville y sont majoritaires.

Mandat Britannique 1917 – 1948

En décembre 1917, le général Allenby entre à pied dans Jérusalem. La ville reste sous mandat britannique jusqu’en 1948, dans un climat d’instabilité (attentats terroristes, violences). À partir de 1918, des quartiers juifs voient le jour à l’ouest et au sud de la vieille ville, et le nombre des réfugiés juifs d’Europe centrale augmente sensiblement. Cette implantation juive accrue provoque des réactions arabes, qui éclatent à Jérusalem en 1920 et 1928. Le haut-commissaire britannique Herbert Samuel freine l’immigration juive dans une certaine mesure. En 1933, avec la montée du nazisme, les Britanniques commencent à s’orienter vers un partage du pays, Jérusalem devant se trouver sur la ligne frontière, à titre de ville ouverte.

Carte d’identité distribuée généreusement par les Britanniques aux Arabes, sans y mentionner leur lieu et date de naissance

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le Royaume-Uni désire limiter l’entrée en Palestine des nombreux rescapés juifs des camps hitlériens, d’autant que les revendications arabes deviennent de plus en plus vives. L’opposition au gouvernement britannique monte donc rapidement, tant côté juif qu’arabe. Le 22 juillet 1946, l’Irgoun, organisation juive clandestine, fait sauter une aile de l’hôtel King David, siège de l’administration britannique. Des combats à Jérusalem entre Juifs et Arabes commencent dès novembre 1947.

Si ce n’était pas l’action néfaste de la Grande-Bretagne qui a freiné considérablement l’arrivée des juifs en Israël et à Jérusalem plus particulièrement, les juifs auraient été encore plus majoritaires en Israël.

D’autant qu’à contrario les Britanniques ont encouragé l’arrivée des Arabes venant du Liban, de Syrie, d’Irak, et d’Égypte attirés par les progrès économiques et le développement du foyer national juif de Palestine.

Sur les 205 000 habitants de Jérusalem plus de 100 000 se déclarent juifs, les autres arabes ou catholiques.

Parmi les Arabes se trouvent d’anciens juifs convertis de force, et certains ayant conservé des noms d’origines juifs, voire des pratiques religieuses juives.

JForum

1 COMMENT

  1. Réponse à méfaresh01.

    Que d’inculture et que d’ignorance, à moins que vous ayez subi un lavage de cerveau « made in antisémites » et là je vous invite juste à réfléchir un petit peu.

    Pas besoin de remonter si loin, vous parlez de 7000 ans… Remontons juste au début de l’ère chrétienne, Jésus, vous connaissez ? Vous avez entendu parler de Jésus ? Que disent les Chrétiens ?

    1 – ils disent Jésus Roi des Juifs.

    2 – Jérusalem était occupée par les Romains à cette époque et les grands prêtres juifs étaient leurs interlocuteurs, pas les arabes.

    3 – En l’an 70 de l’ère Chrétienne, les Romains détruisent le temple juif de Jérusalem dont il reste aujourd’hui un mur, c’est le mur des lamentations.

    4 – Où sont les musulmans à cette époque ? y’a pas de musulmans

    5 – Où sont les palestiniens à cette époque ? y’a pas de palestiniens

    6 – Mahomet ou Mohamed crée l’Islam entre 570 et 600 après Jésus-christ

    7 – La mosquée Al-aqsa de Jérusalem a été construite « comme par hasard » à l’emplacement du temple Juif de Jérusalem en l’an 701. Les envahisseurs musulmans arrivent à Jérusalem et c’est Al-Walid qui construit la mosquée sur les fondation du temple Juif détruit par le Romains.

    8 – Revenons à l’époque de Jésus, l’Histoire relate des révoltes et des guerres entre Juifs et Romains, a-t-on vu des révoltes et des guerres entre les Romains et Palestiniens ? Gros délire !

    9 – Vous avez vu le nombre d’églises et de Lieux Saints à Jérusalem, il y en a un paquet !
    Croyez-vous que si les arabes avaient été chez eux comme vous le dites ils auraient laissé construire des Lieux Saints d’une autre croyance que la leur ? Impossible ! le musulman casse et détruit tout sur son passage, regardez les superbes bouddhas géants qu’il y avait en Afghanistan sculptés dans la roche, les musulmans les ont dynamités sans même voir qu’au delà de la religion il y avait là un chef d’oeuvre d’art et d’architecture.

    10 – Je vous ai parlé de l’époque de l’an 0 de l’ère Chrétienne où les musulmans sont bien évidemment inexistants, maintenant je pourrais vous parler des 3000 ans avant l’ère Chrétienne et des prophètes hébreux dont même le Coran parle.

    Alors cultivez-vous et ensuite on pourra parler de ce problème qui est surement bien plus complexe que vous ne l’imaginez.

    Salutations

  2. Encore un coup du Mossad !!!!

    Tout le monde peut voir que c’est un horrible trucage produit par les sionistes !!!

    Comment peut-on voir qu’il s’agit là, une fois de plus, des mensonges perpétrés par les agents de la soldatesque sioniste qui occupe les terres des arabes ???

    Eh, bien! C’est très simple :

    On nous fait croire que ces images datent de 1925 ? Bien !!

    C’est absolument impossible….. car tout le monde sait bien que depuis 7000 ans ( environ) seule une population arabe, musulmane et ( déjà !!!) « palestinienne  » se trouvait dans Jérusalem…….Tout le monde sait bien que les premiers Juifs arrivèrent ( en masse) le13 mai 1948 à Yaffo. Ils rebaptisèrent cette ville ultra-moderne et arabe en la nommant Tel-Aviv !!! Le lendemain , avec la complicité des satans américains il étaient pratiquement 500 000 à fêter le vol de la terre des arabes et la catastrophe de la fondation d ‘Israël….Entre-temps, ils avaient trouvé de l’eau, asséché des marais, planté des arbres, construit des routes….En 24 heures !! impossible sans les satans américains…….

    Voilà la vérité !! La preuve ???

    Ce sont les choses décrites par les grrrrrrands savants « pâles et stiniens »……………

  3. Ces images absolument maginifiques. Rien n’a changé ou presque (sauf que c’est plus propre, D.ieu merci). la fête chrétienne est celle de la Paques sur Via Dolorosa et les Rameaux au St Sépulcre.
    Depuis, Achem a réuni son peuple. Heureux ces Juifs d’ISRAEL qui ont vu la réalisation des Prophéties multiséculaires.

  4. Shalom et Merci pour tous ces documents, mais pensez à ceux qui ne savent pas l’hébreu. Ce film mériterait quelques commentaires, pour augmenter sa valeur pédagogique. Par exemple, qui sont ces soldats dans l’église orthodoxe, ils ressemblent à des ottomans, ou alors les grecs avaient gardé les mêmes uniformes??

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here