Obama ne veut plus raquer pour l’Egypte.

0
9

« J’appelle, désormais, l’armée égyptienne… à éviter toute arrestation arbitraire du Président Morsi et de ses partisans ».

NDLR : on ne se souvient pas qu’il s’était soucié, d’aucune façon, du sort d’Hosni Moubarak, pourtant fidèle allié des Etats-Unis durant des décennies”>Article original.Barack Obama a déclaré, jeudi, être « profondément préoccupé » par les mouvements de l’armée égyptienne, qui a renversé le Gouvernement de Mohamed Morsi – qu’il a, cependant, cessé de définir comme un « Coup d’Etat » – et il a exhorté l’armée à restituer, sans délai, le contrôle à un gouvernement démocratique et civil.

Il a, surtout, ordonné à son Administration d’évaluer ce que signifiaient les actions de l’armée, au regard de l’aide américaine à l’étranger, en faveur de l’Egypte – soit 1, 5 milliards de $ par an, en assistance militaire et économique.

Que signifie cet appel à mesure de rétorsion, si la majorité du peuple égyptien s’est exprimée en faveur de la destitution de Morsi et des Frères Musulmans, qui confiscaient, un à un, tous les leviers de pouvoir, s’alliaient avec l’Iran, nommaient des gouverneurs de Province de la Jamat Islamyia, maison- mère d’Al Zawahiri et d’al Qaeda, comme cela a été le cas à Luxor. Provocation, puisque ce site avait fait l’objet du pire attentat contre des touristes, il y a quelques années?

En réalité, le Congrès est censé soutenir la promotion de la démocratie dans le monde et, donc, de ne pas financer des armées sujettes au Putsch. Mais le cas particulier du “putsch par les urnes”, puis de la confiscation du pouvoir en vue d’un agenda d’islamisation ne semble pas faire partie des clauses soumises aux représentants du peuple américain…

Obama fait confiance à Erdogan en Syrie et en Turquie, comme il a, jusqu’à présent, favorisé l’éclosion des Frères Musulmans, Ennahrda en Tunisie, ou d’Islamistes salafistes des tribus, en Libye. Son objectif semble être d’opposer un arc sunnite à l’arc chi’ite parrainé par Vladimir Poutine. Mais qu’on ne nous dise pas que cela ait un rapport quelconque avec le mieux-être des démocraties…

« J’appelle, désormais, l’armée égyptienne… à éviter toute arrestation arbitraire du Président Morsi et de ses partisans ».

Même si le peuple n’en veut pas?

Au moins 14 personnes ont été tuées et 700 blessées, au cours des affrontements dans différentes régions d’Egypte, dans la nuit de mercredi, durant les heures qui ont suivi l’éviction du gouvernement Morsi. On a sorti les fusils, pendant divers combats entre partisans et opposants du Président renversé. Des sources au Caire affirment que Mohamed Morsi est détenu dans une installation du Ministè_re de la Défense. Il a refusé de se plier à son abdication contrainte et forcée, et insiste sur le fait qu’il serait encore le Président légitime de l’Egypte.

debka.com Article original

Marc Brzustowski

1 COMMENT

  1. {{Morsi ou le Pape c’est l’armée qui décide . Tout l’argent passe entre ses mains et tient toute l’économie du pays .}} {{J’espère qu’ils écraseront les frères musulmans , sinon dans 10 ans , dans 15 ans on repart pour un tour . Le pire serait une guerre civile .}}

    { {{Enfin , Israël peut respirer …….. jusqu’à la prochaine .}} }}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here