Le soldat Gavriel Kobi z’l, tué dans une attaque à Hébron

0
15

L’armée israélienne a confirmé dimanche soir la mort du sergent Gabriel Kobi, 20 ans, originaire de Tirat HaCarmel, tué par balles à Hebron.

Le Premier Ministre Netanyahou a juré de combattre le terrorisme d’une main forte et, de l’autre, de renforcer l’implantation d’Hébron. L’Administration Obama crie, déjà, à la mise en péril des “négociations”. Naftali Bennett a demandé au Premier Ministre d’y repenser à deux fois, avant de libérer des terroristes, concession qui est le canevas du précédent meurtre de sang-froid, de Tomer Hazan un autre soldat de Bat Yam, vendredi. Selon l’homme politique, Souccot de joie est devenu le Souccot sanglant, à cause de la haine palestinienne.

Evacué d’urgence vers une unité de soins intensifs, le soldat a succombé à ses blessures.

Un sniper palestinien a ouvert le feu depuis les hauteurs de la ville sur la patrouille de Tsahal dont il faisait partie et a touché le soldat au cou, selon un rapport initial.

L’attaque a eu lieu alors que les soldats se trouvaient à proximité du secteur très sensible du Tombeau des Patriarches, visité chaque jour par des milliers de pèlerins juifs et musulmans.

Dans un communiqué officiel, Tsahal indique que “le soldat participait aux activités de routine de Tsahal dont le but est de défendre et protéger le quartier juif de Hébron et les quelques 11 000 civils venus visiter la région durant les fêtes de Souccoth”.

Le soldat touché a succombé à ses blessures après avoir été évacué en urgence par hélicoptère du lieu de l’attaque vers un hôpital de Jérusalem.

L’armée israélienne a imposé un couvre-feu dans tout le secteur et a érigé tout autour de la ville des barrages pour faciliter la traque du terroriste. Une mesure qui a provoqué des émeutes palestiniennes à au moins deux endroits différents dans la ville. Des jeunes Palestiniens attaquent des soldats israéliens à coups de pierres et d’engins pyrotechniques.

Selon des responsables de l’armée israélienne interviewés par la deuxième chaîne israélienne, l’attaque a été menée par “un terroriste palestinien” habitant d’un village voisin.

Le ministre israélien du Commerce Naftali Benett a vivement réagi dimanche soir à l’évènement : “La fête de Soucoth s’est transformée en évènement fait de sang et d’attaques contre des soldats de Tsahal”. Dans une lettre adressée au Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, il a exigé “la reprise du débat sur la libération des terroristes” prévue dans le cadre des pourparlers entre Israéliens et Palestiniens.

Moussa Abou Marzouk, haut responsable du Hamas a estimé que “les Palestiniens sont en train de lancer une nouvelle intifada” et a prédit “l’échec politique de l’Autorité palestinienne” ainsi que l’échec des pourparlers israélo-palestiniens.

Le Tombeau des Patriarches, lieu saint pour les Juifs et les Musulmans, est un site de pèlerinage particulièrement visité par les communautés juives pendant la période des célébrations de la fête de Souccoth.

Cet incident intervient alors que le corps d’un soldat israélien a été retrouvé samedi en Cisjordanie. Amman, un ouvrier palestinien, a avoué le meurtre et a raconté avoir attiré le soldat israélien en Cisjordanie avant de le tuer et de jeter son corps dans un puit. Les services de sécurité israéliens tentent toujours de déterminer les circonstances du crime.

i24news.tv/fr Article original

1 COMMENT

  1. La faiblesse coute trop chère aux Israéliens ou sont les juifs des pays arabes? tues voles expulses ou fuyards n ayant plus de choix et aujourd’hui hui baladez vous dans la vieille ville de Jérusalem vous y verrez des enfants musulmans avec comme jeux des armes en plastic dans les mains tirant sur les passants juifs ,photos a l appuis pour ceux qui le désir !!!!
    la paix avec ces lâches barbares et sauvages laissez moi rire !!!!

  2. Mon coeur saigne comme chaque fois qu’un juif est assassiné. Mes pensées fraternelles à ses proches.

    Mais le gouvernement Israelien doit agir pour le bien de son peuple et par conséquent, saisir la balle au bond:
    il faut demenager les palestiniens du quartier du tombeau des patriarches et en faire un quartier juif.
    Meme chose quand des emeutes palestiniennes éclatent sur le mont du temple:

    {{Il faut recuperer nos lieux saints et cesser de raser les murs et supprimer le pouvoir des juges en Israel qui agissent contre les interets de notre peuple. Loin de calmer les arabes cela les encourage dans l’outrage et le meurtre. Assez de faiblesse ! la faiblesse est mortelle au moyen orient}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here