Le grand rabbin de Moselle à l’Élysée

0
15

Bruno Fiszon, grand rabbin de la Moselle, a été accueilli vendredi à l’Élysée aux côtés du grand rabbin de France Gilles Bernheim, dont il est l’un des proches conseillers.

La question de l’abattage rituel, l’instauration d’une représentation palestinienne à l’Unesco, la laïcité, l’enseignement religieux et le printemps arabe… Autant de thèmes abordés durant près d’une heure avec le président Sarkozy.

Le grand rabbin de France a fait part au Président des inquiétudes de la communauté juive de France face à la montée des extrémismes politiques et identitaires en France et en Europe. « Nous avons rappelé que les valeurs du judaïsme sont incompatibles avec les idées défendues par le Front national », rapporte Bruno Fiszon, faisant allusion à la récente visite en Israël de Louis Aliot, numéro 2 du FN et compagnon de Marine Le Pen.

« Le président de la République a rappelé son soutien indéfectible à Israël, parlant pour la première fois d’un État pour le peuple juif, excluant de fait le droit au retour des Palestiniens dans les frontières d’Israël », relate encore le grand rabbin de la Moselle, qui évoque une rencontre « chaleureuse et franche ». Cette entrevue était programmée à la demande de Nicolas Sarkozy, « dans un souci de concertation et de relations chaleureuses entre l’Élysée et le judaïsme français ».

Le Républicain Lorrain.fr

1 COMMENT

  1. {{ {Il y a le miracle de Hanuca, et il y a le miracle des elections…je vous plaint d’avoir etés obligés d’approcher ce menteur chronique…pas BIBI…Sarkozy.} }}

  2. Le tout n est que politique .Un jour pour avoir le vote des musulmans il y a l histoire de l unesco puis maintenant il a recu deux rabbins important de France Les juifs doivent faire attention a leurs votes Dany de Carmiel

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here