Le Chagall inconnu, parmi les trésors de « l’Art Dégénéré » (Juif)

0
24

Le lot d’œuvres d’art saisies par les Nazis contient un Chagall inconnu à ce jour.

Le butin découvert à Munich en 2012 contient quelques 1400 œuvres d’art, dont beaucoup ont été confisquées par les Nazis, durant la Seconde guerre Mondiale.

Une peinture de Marc Chagall projetée sur un écran, au cours d’une nouvelle Conférence à Augsbourg, dans le sud de l’Allemagne, le 5 novembre 2013 . (photo credit: AP/Kerstin Joensson)

AUGSBURG, Allemagne (AP) — Un trésor de plus de 1.400 œuvres d’art, découvertes par des enquêteurs des impôts dans un appartement allemand, comprend un tableau jusqu’alors inconnu de Marc Chagall et des œuvres de certains des grands maîtres du XXème Siècle, ont déclaré les autorités, mardi 5 novembre. Certains de ces tableaux ont complètement été oubliés, depuis leur spoliation par les Nazis.

Les enquêteurs cherchaient l’appartement, dans un quartier huppé de Munich en février 2012, dans le cadre d’une enquête fiscale, qui a débuté par une fouille de routine dans le train Zurich-Munich à la fin 2010.

Les autorités ont dit avoir trouvé 121 travaux encadrés et 1285 hors-cadre – y compris ceux de la main de maîtres du 20ème siècle, tels que Picasso, Max Lieberman et Ernst Ludwig Kirchner, et des travaux encore plus anciens, comprenant ceux d’Henri de Toulouse-Lautrec, Gustave Courbet, Auguste Renoir et Canaletto. L’œuvre la plus ancienne date du XVIème siècle.

Le Procureur Reinhard Nemetz a déclaré aux journalistes, dans la ville bavaroise d’Augsbourg, que les enquêteurs ont mis à jour des « preuves concrètes » qu’au moins certaines de ces œuvres ont été volées à leurs propriétaires par les Nazis, ou classées en tant « qu’art dégénéré » et détournés des musées allemands, en 1937 ou peu de temps après.

“L’art dégénéré” était une catégorie constituée de tableaux d’art moderne ou abstrait, réalisés par des artistes qu’Adolf Hitler considérait avoir une influence « corruptrice » sur le peuple allemand. Leurs caractéristiques « déviantes » étaient le plus fréquemment, attribuées à de supposées « perversions » juives.

Les responsables enquêtent pour savoir si le suspect dans ce dossier était en possession illégale de ces peintures. Ils ne l’ont pas identifié et disent ne pas savoir où il se trouve.

Ces peintures ont été découvertes dans une pièce de l’appartement, où “elles étaient entreposées de manière très professionnelle et en de très bonnes conditions de conservation”, explique Siegfried Kloeble, le chef du bureau d’enquêtes des douanes. Il dit que cela a pris trois jours à une entreprise de spécialistes, pour sortir toutes les toiles de l’appartement ; les responsables refusent de préciser où elles sont, désormais, entreposées.

Kloeble a affirmé que les enquêteurs « pensent improbable que d’autres toiles aient pu être entreposées ailleurs » par le suspect.


L’experte en histoire de l’Art, Meike Hoffmann, de l’université libre de Berlin, s’exprime au cours d’une conference de presse à Agsburg, le 5 Novembre 2013, à propos de cette découverte d’un butin d’œuvres d’art. (photo credit: AP Photo/Kerstin Joensson)

Meike Hoffmann expert en “Art dégénéré”, à l’Université libre de Berlin, qui contribue à l’enquête, a présenté les images d’une sélection de travaux émanant de cette collection.

Elle comprend un tableau de Chagall qu’Hoffmann dit n’être répertorié dans aucune des listes officielles des travaux de l’artiste.

“Ces cas rares sont, bien sûr, d’une signification historique particulièrement élevée pour les chercheurs », a-t-elle expliqué. Les experts n’ont, jusqu’à présent, pas été en mesure de déterminer d’où provient ce Chagall, a-t-elle ajouté, décrivant la recherche comme « très, très difficile ».

Hoffmann a aussi présenté une peinture non-répertoriée d’Henri Matisse, datant, apparemment, des années 1920. “Quand vous vous trouvez confronté à ces œuvres, que vous voyez, pour la première fois, celles qu’on pensait depuis longtemps perdues ou détruites et en relativement bon état de conservation – certaines sont poussiéreuses, mais aucunement endommagées – vous éprouvez un incroyable sentiment de joie”, a résumé Hoffmann.

Par DAVID MCHUGH 5 Novembre 2013, 5:11 pm

Copyright 2013 The Associated Press.

timesofisrael.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here