La SNCF ouvre ses archives sur la Shoah

    0
    20

    La SNCF a annoncé aujourd’hui dans un communiqué qu’elle venait de déposer une copie de la “totalité” de ses archives numérisées de la période 1939-1945 au Mémorial de la Shoah à Paris, au centre Yad Vashem à Jérusalem et à l’Holocaust Museum à Washington.
    “Par cette politique d’ouverture et de facilitation de l’accès, destinée à faciliter le travail des chercheurs”, la SNCF entend “renforcer sa démarche de transparence sur le passé de l’entreprise”.

    Il y a un an, le président de la SNCF Guillaume Pepy avait reconnu les responsabilités de l’entreprise, qui fut “un rouage de la machine nazie d’extermination” en cédant à la ville de Bobigny (Seine-Saint-Denis) un terrain de la gare d’où sont partis plus de 20.000 juifs vers les camps de la mort en 1943 et 1944.

    La SNCF a transporté les 76.000 juifs de France dans des wagons de marchandises à travers le pays et vers les camps d’extermination entre 1942 et 1944.

    En 2011, rappelle l’entreprise publique dans son communiqué, la SNCF a “franchi une nouvelle étape dans cette démarche de transparence en procédant à la numérisation de la totalité des documents d’archives” de la période 1939-1945, “une période clé dans l’histoire et l’identité de la SNCF”.

    “Tous les documents historiques ont été saisis et numérisés. Aucun tri n’a été effectué, pour garantir un accès à la totalité des documents de la période”, assure la SNCF.

    “Pour faciliter le travail des chercheurs”, poursuit la SNCF, une copie de ces archives numérisées a été déposée au Mémorial de la Shoah à Paris en décembre 2011, à l’Institut Yad Vashem à Jérusalem en décembre 2011 et à l’Holocaust Museum à Washington en janvier 2012.

    “Par cette politique d’ouverture et de facilitation de l’accès”, la SNCF entend ainsi “renforcer sa démarche de transparence sur le passé de l’entreprise”.

    AFP Mis à jour le 03/02/2012 à 21:26

    1 COMMENT

    1. oN VA DONC SAVOIR COMBIEN COÜTAIENT LES VOYAGES facturés aux Juifs transportés (pillage préalable des biens portés sur eux puis des biens domestiques vidés, déposés à la Caisse des Dépots et Consignations…(ce qui ne fut pas volé par les flics et les voisins!) et on va peut-être au moins réclamer le prix de 76000 voyages à Sobibor Auschwitz Ravensbrück, etc…????? Mais, probablement, La SNCF déficitaire n’a pas les moyens d’avancer des fonds….????

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here