L. Messi à Jérusalem

0
27

Les stars du Barça “messagers de la paix” pour Shimon Peres

Le président israélien Shimon Peres a salué dimanche le rôle de “messagers de la paix” endossé par les joueurs du FC Barcelone en visite en Israël et dans les Territoires palestiniens.

“Les enfants israéliens et palestiniens rêvent de deux buts”, a déclaré M. Peres à Lionel Messi et à ses coéquipiers. “Marquer le but de la victoire à Camp Nou (le stade du club catalan) et le grand but de la paix”.

Après avoir visité samedi la basilique de la Nativité à Bethléem et rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas, l’équipe s’est rendue dimanche au mur des Lamentations de Jérusalem et a été reçue par Shimon Peres.

Dimanche après-midi, ils étaient attendus à Tel Aviv pour une séance d’entraînement avec de jeunes Israéliens, similaire à celle menée la veille avec des enfants Palestiniens devant des supporteurs enthousiastes dans un stade près de Hebron en Cisjordanie.

A Tel Aviv, Shimon Peres qui a fêté son 90e anniversaire vendredi, doit donner le coup d’envoi de la séance.

“Le Barça est plus qu’un club”, a-t-il affirmé en recevant les joueurs. “Chacun d’entre vous est devenu un messager de la paix”.

“Le sport, et le football en particulier, fait tomber les barrières (…). Dans le football, il n’y a jamais de victimes mais toujours de l’espoir pour le prochain match”, a ajouté le président israélien.

En octobre 2012, l’invitation par le Barça de l’ex-soldat israélien Gilad Shalit, détenu pendant cinq ans dans la bande de Gaza, à assister à un “clasico” contre le Real Madrid avait provoqué des appels au boycottage du club catalan, très populaire parmi les Palestiniens.

AFP

« Diplomessi » : les joueurs du Barça accueillis en héros à Jérusalem

Le Barça va jouer deux matches «pour la paix» avec des Palestiniens et des Israéliens. Les supporters locaux les ont accueilli comme il se doit…

Les joueurs du FC Barcelone, qui doivent participer à deux rencontres d’entraînement «pour la paix» avec des jeunes Palestiniens et Israéliens, ont été accueillis samedi par des centaines de supporters enthousiastes à Jérusalem.

Lionel Messi et ses coéquipiers se sont ensuite rendus à Bethléem en Cisjordanie pour visiter la basilique de la Nativité et rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas, avant de participer en début de soirée à un match d’entraînement avec des jeunes Palestiniens dans un stade près de Hébron.

Dimanche, l’équipe doit se rendre au Mur des Lamentations dans la vieille ville de Jérusalem puis être reçue à la résidence du président Shimon Peres avant de participer à une deuxième séance d’entraînement à Tel-Aviv.

Plusieurs centaines de policiers israéliens ont été mobilisés pour assurer la sécurité des joueurs du Barça.

Des centaines de supporters israéliens et palestiniens de Jérusalem-Est, revêtus des maillots «blaugrana», leur ont offert un accueil délirant à l’hôtel.

«Les buts, c’est important mais il faut aussi éduquer les enfants et tenter de rapprocher les gens», a affirmé le meneur de jeu du Barça, Andres Iniesta, cité par la radio publique israélienne, qui a parlé de «diplomessi».

Les recettes des deux séances d’entraînement sont destinées à la construction de la paix entre Israéliens et Palestiniens à travers les valeurs du sport, a annoncé le Barça dans un communiqué.

En octobre 2012, l’invitation par le Barça de l’ex-soldat israélien Gilad Shait, détenu pendant cinq ans dans la bande de Gaza, à assister à un «clasico» contre le Real Madrid avait provoqué des appels au boycottage du club catalan, très populaire parmi les Palestiniens.

L’Avenir.Net Article original

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here