Israël a t-il furtivement frappé à Latakieh (Syrie)?

0
5

Syrie : l’explosion dans l’entrepôt d’armes de Latakieh provient d’un tir de roquette venant du rivage.

On a vu paraître, vendredi, des reportages d’une mystérieuse explosion dans un dépôt de munitions de l’armée syrienne, dans la ville côtière de Latakieh, mais la source de l’explosion est demeurée inconnue ; dimanche, un journal affilié au Hezbollah affirme que les tirs provenaient d’une zone au large.
Le journal libanais Al-Akhbar, affilié au Hezbollah a publié, dimanche, de nouveaux détails sur la mystérieuse explosion qui a détruit un entrepôt de munitions, près de la ville du bord de mer de Lattakieh, dans le Nord-Ouest e la Syrie.

Le journal cite des sources prétendant que le tir de roquette contre l’entrepôt – qui faisait partie de la base militaire syrienne et a provoqué d’autres explosions en série – a été perpétré depuis une zone du rivage, si ce n’est pas, directement, de la mer.

Un officier de l’armée syrienne stationné non loin de Latakieh, a confié au journal que trois missiles ont frappé la base de l’armée, qui est située dans les faubourgs d’al-Haffa. Il a expliqué que l’attaque avait déclenché un incendie qui a, probablement, atteint le dépôt de munitions, qui a ensuite pris feu et a, ainsi, vraisemblablement, explosé.

Selon les reportages, l’explosion a causé la mort d’un soldat syrien et en a blessé 9 autres.

L’armée syrienne, d’après ce qui a été dit, a répliqué aux tirs ayant provoqué l’incendie pour se propager vers la ville côtière.

Cette affaire a, d’abord, été révélée, vendredi, lorsque les forces de l’opposition ont affirmé qu’un dépôt d’armes appartenant à l’armée syrienne avait explosé ce matin-là, comme conséquence d’une attaque de missiles.

Le dépôt d’armes, lui-même, a t-on rapporté, était situé dans une base militaire à quelques 20 kms en dehors de la ville et une source de l’armée qui s’est exprimé devant la chaîne de télévision al Manar, a prétendu que le missile provenait des champs de batailles actuellement en cours dans la ville, cependant, des rapports contradictoires ont surgi depuis.


Hallucination collective syrienne

Le site internet de l’Armée Syrienne Libre a stipulé un certain nombre de théories alternatives, concernant qui et ce qui a provoqué l’explosion de Latakieh. Parmi les explications proposées, on a attesté de la présence d’un « avion ennemi » aussi bien que de rebelles manipulant des lance-missiles. Cependant, ces deux assertions se sont avérées purement spéculatives.

Le site internet d’al Manar, un réseau libanais appartenant au Hezbollah, a publié un récit sous le gros titre suivant : « Des sources militaires à Al Manar : Voici ce qui s’est réellement passé à Latakieh ».

La source a démenti que l’attaque provenait par air ou par mer, et certainement pas des soutes d’un “avion ennemi”, cependant, le reportage de dimanche semble réfuter l’explication d’Al Manar, enveloppant cette affaire d’un halo supplémentaire de mystère.

ynetnews.com Article original

Par Roi Kais

Publié le : 07.07.13, 21:57 / Israel News

Adaptation : Marc Brzustowski

1 COMMENT

  1. En plus, sur l’illustration, on remarquera que le crayon israélien a la mine cassée, comme pour dire que ses ambitions de mettre Bashar el Assad au pouvoir ont été brisées par les Syriens qui l’ont renversé…Ce qui vient ajouter un mensonge au 1er mensonge de cette illustration. Diffuser ce dessin, en en faisant une illustration comme une autre, sans l’expliquer, la relier à un passage du texte dénonçant cette supercherie, c’est diffuser et imprimer dans certains esprits mal informés de la propagande antisémite (car hostile à Israël pourquoi si ce n’est parce que c’est l’État juif ?)

  2. Ce qui m’étonne dans cet article, c’est le choix de la 1ère image sur laquelle on voit Bashar el Assad dessiné par un crayon aux couleurs du drapeau d’Israël et effacé par une gomme aux couleurs du drapeau syrien… Le propos de ce dessins, bien que très joliment fait est tout à fait inacceptable et mensonger, et il est, à mes yeux très clair : Bashar el Assad est créé par Israël, la Syrie l’efface. En d’autres termes, Israël a fait Bashar el Assad, l’a peut-être même mis au pouvoir, imposé aux Syriens…

    Cette illustration est non seulement historiquement totalement fausse, mais elle ne trouve aucun écho dans l’article lui-même puisqu’il n’y est fait aucune mention de ce type de calomnies dans le texte…. Je ne comprends alors pas bien le sens de la présence de cette illustration dans cet article…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here