Iran attaque : « Le pire » est-il proche ?

15
11

En décrétant unilatéralement un embargo pétrolier contre l’Iran, l’UE ne pousserait-elle pas les Iraniens à bloquer le détroit d’Ormuz pour justifier une intervention militaire ?

Ci-dessus un sous-marin iranien de classe Kilo (Photo, Wikipédia).

Les pays de l’Union européenne se sont mis d’accord lundi matin pour imposer un embargo pétrolier graduel contre l’Iran ainsi que pour sanctionner sa banque centrale afin d’assécher le financement de son programme nucléaire, ont indiqué à l’AFP des sources diplomatiques.

« Un accord de principe pour un embargo pétrolier contre l’Iran a été trouvé » lors d’une réunion des ambassadeurs des pays de l’UE à Bruxelles, selon une de ces sources. Il doit être formellement entériné dans la journée à l’occasion d’une réunion des ministres européens des Affaires étrangères.

Le compromis trouvé prévoit une interdiction immédiate de tout nouveau contrat dans le secteur pétrolier avec l’Iran pour les pays européens. Une phase de transition est prévue pour l’annulation des contrats existant qui n’interviendra que le 1er juillet.

Des discussions intenses se sont déroulées entre Européens sur ce point jusqu’au dernier moment, en raison des réticences de la Grèce très dépendante des approvisionnements iraniens. Athènes militait à l’origine pour obtenir un délai d’un an avant de couper les ponts.

Il est prévu que d’autres pays producteurs, dans le Golfe notamment, prenne le relais de l’Iran pour maintenir l’approvisionnement des pays européens dépendant.

L’Iran vend environ 20% de son pétrole aux pays de l’Union européenne. L’essentiel de ses ventes est réalisé en Asie. Les Européens et les Etats-Unis s’efforcent en parallèle de convaincre les pays asiatiques, comme l’Inde, de réduire leurs importations d’hydrocarbures iraniens.

L’objectif poursuivi par l’UE est d’intensifier la pression sur l’Iran afin qu’il accepte de revoir son programme nucléaire controversé, visant, de l’avis des Occidentaux, à doter le pays de la bombe atomique alors que Téhéran assure n’avoir que des visées civiles.

« Nous allons finaliser des sanctions qui se concentrent sur la banque centrale et les exportations pétrolières » de l’Iran, afin « de faire en sorte que l’Iran prenne au sérieux notre offre de revenir à la table des négociations » sur son programme nucléaire, a dit lundi matin à son arrivée à Bruxelles la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.

Les sanctions concernant la banque centrale portent sur un gel de ses avoirs en Europe et une interdiction partielle de transactions avec l’institut monétaire.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a parlé pour sa part d' »un paquet de sanctions sans précédent » contre Téhéran. « L’Iran continue à défier les résolutions du conseil de sécurité de l’ONU », s’est-il justifié, en qualifiant de « pas plausibles » les explications purement civiles données par Téhéran pour ses programmes d’enrichissement d’uranium.

Il s’agit pour l’Europe d’exercer « une pression pacifique afin d’engager des négociations significatives » avec l’Iran, a-t-il dit.

Israël s’est félicité des sanctions de l’Union européenne. « Le durcissement de ces sanctions et le ton adopté par les Européens sont importants, car cela fait comprendre aux Iraniens qu’il n’est pas acceptable qu’ils poursuivent leur programme nucléaire », a affirmé à la radio militaire le ministre chargé des services de renseignements, Dan Meridor.

« L’Iran doit comprendre qu’il y a une détermination à l’empêcher de parvenir au nucléaire militaire », a ajouté le ministre.

L’UE a déjà dans le passé décidé notamment le gel d’avoirs contre 433 sociétés iraniennes et 113 personnes, des restrictions d’exportation de nombreux produits sensibles ou encore l’interdiction des investissements dans le secteur des hydrocarbures.

Source : AFP

===================

Pourquoi le silence sur ce qui se passe dans le Détroit d’Ormuz ?

Jusqu’il y a peu consultant en relations internationales, je continue à recevoir des informations sur certains grands dossiers du monde. Hier, j’ai pris connaissance d’une note de synthèse sur la situation militaire dans le Détroit d’Ormuz. Après avoir procédé aux recoupements d’usage lorsqu’on reçoit une information aussi sensible, je peux confirmer que cette note décrit bien ce qui se passe réellement dans cette région hyper sensible du monde.

Mais d’abord il n’est pas inutile de rappeler pourquoi il y a lieu de s’intéresser au Détroit d’Ormuz .

Comme le pas de Calais en Europe, comme les Détroits de Malacca, de la Sonde et de Lombok en Asie du Sud-Est, le Détroit d’Ormuz, au Moyen-Orient, est un point de passage d’une importance stratégique de première importance puisqu’il voit transiter 30% du commerce mondial de pétrole. C’est l’accès au Golfe Persique. Il est bordé par trois pays : les Emirats Arabes Unis et le Sultanat d’Oman au sud, l’Iran au nord. C’est l’Iran, qui, en vertu de la convention des Nations Unies sur le droit de la mer, doit assurer avec le Sultanat d’Oman, le libre passage, même si, pour des raisons liées à la profondeur des eaux, l’essentiel du trafic maritime se fait le long des côtes omanaises du détroit.

En décembre 2011, l’Iran a menacé de fermer le détroit si de nouvelles sanctions contre son programme nucléaire frappaient ses exportations de pétrole.

Concentration exceptionnelle de moyens militaires nucléaires

Voici la note qui m’a été communiquée le 20/1.

« Il y a trois jours, un avion Dassault Mirage 2000D (ou 2000N selon les sources) français, équipés pour des missions de frappe nucléaire à grande distance de leur base, a percuté un Boeing F-15* de la Royal Saudi Air Force, dans le nord du royaume saoudien, lors d’un exercice aérien. Les trois pilotes (un saoudien et deux français) n’ont souffert que quelques égratignures légères.
 
« Il s’agit d’un exercice conjoint entre un Mirage appartenant aux armées françaises et un F-15 saoudien, peut-on lire dans une dépêche officielle, et les deux pilotes se sont éjectés sans encombre **».



Question : l’OTAN prépare t-il une intervention en Syrie ou en Iran ? Pourquoi avoir utiliser ce Mirage 2000, spécialement équipé pour des frappes nucléaires à grande distance ?
 


Rappelons que l’OTAN dispose dans le détroit d’Ormuz depuis trois semaines du USS Carl Vinson, du USS John C. Stennis et du USS Abraham Lincoln***, quatre ou cinq croiseurs et destroyers anti missile Aegis, plus un nombre important de sous marins, frégates et destroyers et navires de soutien. Plus les navires d’assaut USS Makin Island, capables de lancer des assauts sous marins, le USMC Harriers avec des hélicoptères d’attaque et d’assaut. Plus encore le USS New Orleans et le USS Pearl Harbor.
****


En outre, la marine français a dépêché sur place le Charles De Gaulle, la marine britannique a renforcé sa flotte avec le porte avions HMS Daring

En tout, environ le tiers des avions de frappe nucléaire du monde entier se trouve en ce moment basé près du Détroit d’Ormuz. »

* produit par Boeing depuis que McDonnel-Douglas qui l’a créé a été absorbé par Boeing ; l’aviation saoudienne possède 87 exemplaires du F-15 C, une version monoplace.

** le communiqué cité évoque le sort des deux pilotes français

*** il s’agit de trois porte-avions, ce qui implique au moins deux groupes de combat aéronaval, sinon trois.

**** transporteurs d’engins amphibies.

Pourquoi une telle concentration d’armes occidentales de destruction massives ?

On le sait, le programme nucléaire iranien inquiète les Occidentaux et Israël directement menacé dans des déclarations incendiaires des dirigeants iraniens. L’armée israélienne, dont l’aviation a déjà détruit le réacteur nucléaire d’Osirak (en Irak) en juin 1981, a mis au point des plans de destruction des principaux sites nucléaires iraniens. Et nombreuses sont les indications qui confirment que la tentation est grande à l’Etat-Major des forces israéliennes comme dans le plus à droite des gouvernements israéliens de passer à l’acte, au nom de la survie de l’Etat d’Israël et du peuple juif.

Aux Etats-Unis, où on a assisté à une inversion complète de la politique annoncée dans le célèbre discours du Caire, l’Administration Obama se retrouve sur des positions pro-israéliennes identiques à celles de son prédécesseur. Début de ce mois a commencé le déploiement de 9.000 soldats américains en Israël sous prétexte d’un test de missiles. Parmi ces milliers de soldats, bien sûr des marine’s, mais aussi des aviateurs, des équipages intercepteurs de missiles, des marins, des agents de renseignement.

En septembre dernier, les USA avaient installé un système de radars en Israël. De nouveaux types d’armements ont été fournis à l’Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis, fidèles alliés et fournisseurs de pétrole.

En Europe, France et Grande-Bretagne s’alignent sur les USA comme relevé dans la note ci-dessus.

On apprend que des officiers américains ont rejoint tous les centres de commandement de l’armée israélienne et que des officiers israéliens viennent d’arriver à Stuttgart où se trouve le centre de commandement en Europe des forces américaines. Ce centre (EUCOM) se confond avec le SACEUR, le Commandement suprême des forces alliées en Europe, responsable du commandement général des opérations militaires de l’OTAN.

Un bruit de bottes que la presse conventionnelle n’entend pas

Il ne faut pas être un spécialiste des relations internationales ou des questions stratégiques pour se rendre compte qu’une attaque contre l’Iran, qu’elle soit le fait d’Israël seul ou d’une coalition incluant Israël, les Etats-Unis et l’Europe aurait d’immenses répercussions militaires, politiques et économiques dans la région, mais également dans le monde entier. Et pourtant, très peu de médias se saisissent du sujet. Très peu d’acteurs politiques soulèvent la question. Une des plus formidables concentrations d’armes de destruction massive s’opère à des fins soigneusement cachées et personne ne s’en inquiète. Alors que le déclenchement éventuel d’un nouveau conflit au Moyen-Orient concerne toutes les populations de la planète, vu les suites difficilement mesurables aujourd’hui qu’il pourrait entraîner.

Le régime qui impose sa dictature en Iran ne m’inspire aucune sympathie. Les théocraties islamiques, chrétiennes ou hébraïques me répugnent. Mais le recours à la guerre comme méthode de résolution des conflits est toujours un recul de la civilisation. Et un immense malheur pour les peuples. Il faut l’empêcher en réclamant un débat public dans les parlements nationaux, au Parlement européen, à l’ONU.

Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage (Jean Jaurès).

Raoul Marc Jennar MédiatPart.

15 COMMENTS

  1. Raoul Marc Jennar MédiatPart: et la gauche porte en elle la lacheté et la collaboration.

    ce n’est pas en mettant votre tête dans le sable que vous règlerez une telle situation: rappelez vous le triste épisode de Munich, rappelez vous les propos de Churchill : « vous aviez le choix entre le déshonneur et la guerre, vous avez choisi le deshonneur et vous aurez la guerre ».

    Il faut montrer à l’Iran qui ne respecte rien que, soit elle change de politique soit elle se fait ratatiner. C’est comme cela que vous aurez la paix, non en baissant culotte.

  2. La théorie, tout le monde la connaît. Je te parle de la pratique. Que tout le monde connaît aussi mais il est bon de le rappeler : dans la pratique, on ne peut absolument pas vivre son judaisme tel qu’on l’entend. Que ce soit dans une synagogue, dans une école juive, dans une assemblée juive quelconque. Il faut la vivre telle qu’un autre l’entend à ta place. Le plus pratiquant en général. Exactement comme chez les musulmans.

    C’est vrai que « la grande majorité du peuple juif n’a aucun problème à cohabiter avec le reste du monde pourvu que l’esprit de liberté et de justice triomphe ». Pourvu aussi qu’ils ne soient pas assez nombreux pour imposer la tora à leur entourage. Exactement comme chez les musulmans. On a un exemple médiatisé à Bet Shemesh. Parmi beaucoup d’exemples quotidiens qui le sont beaucoup moins, en Israel, à Paris et ailleurs.

    Pour reprendre tes mots, c’est vrai que chez les Juifs, on n’est pas sanguinaires, il faut le reconnaitre. On n’écrabouille pas, non. On emmerde ! On ne sait rien de la tora, on ne comprend pas le sens du mot respect mais on emmerde ! On exclut. Comme à Bet Shemesh et comme ailleurs, on ségrègue 🙂

    On n’est pas habilité à se prononcer sur leurs choix sans les avoir approfondis au préalable, oui. C’est possible. Mais on est habilités à se prononcer sur les siens ! Soit un non observant alpha né de parents juifs. On dit que ça suffit pour être juif ! En quoi sa non observance est elle une offense à la pratique des autres ? Qui est habilité à affirmer que l’observant observe correctement ? Le fait est que la non pratique apparente d’un juif offense la pratique apparente d’un autre. Exactement comme chez les musulmans.

    La thora est un puits ou chacun peut assouvir sa soif de connaissance. On dit ça oui… En attendant la science fait avancer le monde, on est bien d’accord 🙂 C’est pour ça qu’on peut écrire ici d’ailleurs. Et c’est pour ça qu’on vit de plus en plus longtemps !

    Et la tora ? Concrètement en 2012, qu’est ce qui a avancé par rapport à 1900 ? Pose une question à un barbu, il va te répondre : la tora est un puit de science ou chacun peut assouvir sa soif de connaissance, étudie.

    Et lui qui étudie depuis 30 ans, qu’est ce que… comment dire… il a compris quelque chose ? Ceux qui vont l’écouter tous les samedis profitent bien de leurs téléphones portables ! Bon y faut pas que ça se sache évidemment ! En quoi profitent ils de ce que le rabbin sait ? Parce que si c’est un cours d’histoire ou de morale c’est un peu juste ! C’est qu’on nous avait promis un tas de choses ! Un puits de science par exemple…

    Qu’on soit touché par la tora ou par le diable, pour être un Juif digne de ce nom, il y a certainement une longue liste de commandements et d’interdits à respecter et on devrait y ajouter qu’il est interdit de pétitionner plus haut que son culte !

  3. { {Je vais simplement réagir à la chute prévisible de l’article de Raoul Marc Jennar.

    MédiatPart de Monsieur Edwy Plenel (anciennement du Monde) et le pire des médias visqueux de la Gauche Caviar et des bobos « pacifistes » de la même trempe de celle de 1938 qui nous a démobilisé face à une Allemagne Nazie.
    D’ailleurs en 1941 les « Doriot, Laval, Déat » tous issus de cette Gauche pacifiste n’ont ils pas collaboré avec les Allemands et Pétain et ce sont gens là qui ont élaboré la pire politique anti juive et anti patriotique.

    Ces gens là ne nous amènent que des catastrophes qui nous coutent des millions de morts à cause de leurs « valeurs inversées ».

    Ils ont défendu le Stalinisme, le FLN, les Viets, la Chine de Mao , le génocide Cambodgien(ils n’ont jamais manifesté dans les rues contre) etc….etc…}

    En réalité ce n’est pas l’anti impérialisme qu’il mettent toujours en avant dans leur combat, car les vrais impérialistes ils ne les ont jamais combattu, …
    Leur haine c’est l’Amérique, Wall Sreet, les Sionistes (car les juifs…Ce n’est pas politiquement correct) etc…etc.
    Brefs, ces gens là sont des vers (verts) qui pourrissent la ‘Pomme » de l’intérieur et ce Monsieur Jennar en fait partie.}

  4. Il est évident que le Judaïsme est bien plus qu’une religion. La religion juive est exigeante sur le plan de la pratique mais elle ne s’attaque pas à la liberté des individus qui, préférant répondre à leur convenance à l’attente du ciel, choisissent de relativiser l’importance et le nombre de ces exigences. Dieu merci, le Juif ne doit des comptes qu’à… Dieu.

    La grande majorité du peuple juif n’a aucun problème à cohabiter avec le reste du monde pourvu que l’esprit de liberté et de justice triomphe. Donc, toute comparaison avec l’islam radical qui rêve de nous écrabouiller est grotesque. Quand bien même devrait-on faire le procès des ‘obscurs illuminés’ qui se comportent comme si la Thora leur appartenait, une fois encore, il n’est pas juste de les mettre sur un pied d’égalité avec des barbares sanguinaires, des ânes, des singes ou… des porcs. dans tous les cas, nul n’est habilité à se prononcer sur leurs choix sans les avoir approfondis au préalable. Je ne suis pas à proprement parler un ‘gardien’ (shomer) du shabbat mais je perçois toute la magnificence dont les Juifs le parent pour l’amour de Dieu.

    Les athées qui s’expriment comme si la science était une Thora de remplacement ne se privent pas de faire étalage de leurs acquis scientifiques pour mettre en exergue des contradictions n’ayant de contradictoire que l’apparence. La thora est un puits ou chacun peut assouvir sa soif de connaissance au fur et à mesure de sa progression. L’interprétation qui lui est alors offerte est chaque fois plus proche de la vérité. Il y en a pour tout le monde et pour tous les niveaux de compréhension.

    Enfin, pour être un Juif digne de ce nom quand on ne pratique pas parce que l’on n’est pas touché par la grâce, il suffit de respecter son prochain, Juif ou pas, en se gardant des amalgames douteux. Ce qui est tout autant méritoire que de reconnaitre à Dieu toute sa grandeur..

  5. Une précision encore, lorsque la pratique était vue comme un témoignage d’accomplissement, peut être qu’elle était directement corrélée au niveau théorique ? En tout cas, aujourd’hui autour de nous, ce n’est pas le cas. On montre, on fait croire que, on se met en vitrine. La mimique ne fait pas le juif !

  6. 🙂 Amalgame entre quoi et quoi monsieur le pondérateur ?

    D’autre part, qu’est ce que tu désignes par « Juif accompli au regard du Judaïsme » ? Tu veux mon avis ? Eh bien ça se passe au niveau de la tête et non au niveau de la ceinture. C’est pour ça qu’on peut être ce que tu dis sans se perdre en singeries inutiles.

    De la même façon qu’il est plus prudent de ne pas certaines expériences quand on sait à peine ce qu’est un atome, il est plus prudent d’adapter sa pratique religieuse à son niveau de connaissance théorique. La pratique en elle même est vue comme une mesure d’accomplissement religieux et c’est une erreur (c’est toujours mon avis).

    A force de fabriquer des ânes et des singes, on va finir par ressembler aux musulmans qu’on critique !

  7. Un seul mot : BRAVO ! Je pense aussi – comme la majorité des lecteurs ici sans doute – qu’il est préférable de faire une omelette iranienne actuellement, plutôt que de voir tout le Moyen-Orient se nucléariser d’ici peu, au cas où, par malheur, l’Iran parviendrait à se doter de cette arme effroyable.
    De deux maux, il faut choisir le moindre… C’est aussi cela la politique…

  8. « Et à celà on peut ajouter que beaucoup de juifs rêvent qu’il y en ait une » (de théocratie)

    Amalgame peu sérieux et dévastateur.

    Je suis d’accord pour dire qu’il y a des illuminés dans toutes les religions. D’ailleurs, certains adeptes de l’athéisme leur emboitent le pas.

    On peut ne pas être un Juif accompli au regard du Judaïsme (ce qui est mon cas) et s’émerveiller des trésors que ce dernier recèle. Ce n’est pas si simple monsieur le savant !

  9. L’analyse que l’on nous propose élude un certain nombre de questions essentielles. 1) Israël, au vu de son histoire tragique peut–t-il compter sur les autres nations pour sa sécurité ? La réponse est non.
    2) Israël s’appuie sur la  » doctrine Bégin  » On ne doit pas permettre à un ennemi de s’armer dans le but de détruire Israël. 3) Visiblement, l’auteur de l’analyse est un égoiste, il pense à son confort personnel, il ne veut pas de guerre, c’est dire qu’il lui est indifférent qu’Israël soit déruit par l’Iran. 4) « ci vice pacem para belum » .
    Cet adage doit rester valide. Il n’y a pas de raison de le supprimer. Les menaces sur Israël sont terribles.Aucun pays au monde ne réunit contre lui tant de nations ennemies. Pourquoi ? Ca c’est la grande question !

  10. Bon finalement pourquoi ne pas le dire carrément, nous Juifs espérons à l’unisson qu’en Iran ou ailleurs, les US et l’UE mettront tous ces bougnoules sur la gueule, ça nous évitera de le faire nous mêmes !

  11. La conclusion de votre article est archi nulle et voilà pourquoi. Un fou est à la tête de la Perse, un fou qui a officiellement affiché sa détermination d’éradiquer un membre de l’ONU en violation de toutes règles, un fou qui défie le monde entier depuis plusieurs années, un fou qui se pare d’une force de frappe nucléaire, qui construit des lanceurs à longue portée, un fou dont tout indique que le moment venu il fera ce qu’il a annoncé. Va-t-on attendre que l’inéluctable nous éclate à la figure avant que d’agir. Les palabres sans fin ont déjà eu lieu avec le succès nul que l’on connaît, les sanctions même aggravées ne semblent pas changer le cours de choses et le fou persiste faisant appel à l’aide de tous les états voyous de la planète, un fou qui au lieu de se réformer menace de boucler le détroit et donc de fermer la route aux approvisionnements pétroliers dont a tant besoin l’Occident. D’aucun pense que le fait de menacer de destruction le seul état d’Israël n’est pas un gros problème en soi, vu que d’aucun considère Israël comme un état nazi, coupable de génocide, coupable de tous les maux de la planète dont on l’accuse gratuitement tous les jours. Or, Israël ne fait que défendre sa propriété millénaire sur toute l’étendue de son territoire, en ce inclus {{ {la Judée}} } }} et {{ {la Samarie} }} que l’on s’est plu à rebaptiser avec un certain cynisme « Cisjordanie ». L’occupant illégal de ces territoire sont les arabo-musulmans envoyés par la Jordanie pour coloniser la Judée et la Samarie dont cet état s’est emparé lors de la guerre de 1948. Enfin le « peuple palestinien » n’existe pas et n’a jamais eu d’existence nationale. Le seul peuple palestinien digne de ce critère est le peuple Juif qui a vu son pays appelé Judée être ensuite rebaptisé par l’occupant romain en Palestine, du nom d’un ennemi farouche des hébreux, les philistins. Bref ce retour à l’histoire pour confirmer qu’un seul état membre de l’ONU menacé de destruction par un autre état membre entraîne de facto l’intervention de l’organisation pour l’en empêcher. Mais le fou de Téhéran se moque de tous

  12. Il est possible qu’il fasse faire la guerre à l’Iran. Parce qu’il est possible que :

    1 – vus de l’extérieur du monde arabe, les iraniens paraissent ouvertement agressifs
    2 – les musulmans ne comprennent définitivement pas la même chose que les non musulmans
    3 – nos visions du Monde sont mutuellement exclusives.

    Dit autrement, c’est eux ou nous. Mais pourquoi insulter l’auteur de cet article ? Bon, vous écrivez mal pour un « ancien prof. des Universités de droit » et moi aussi je vous collerais (avec un S puisque vous ajoutez le mot « bien ») bien un ZERO »

    Pourquoi en vouloir à quelqu’un qui préfère éviter la guerre ? Ce qu’on peut répondre, c’est juste qu’il n’y a PAS de théocratie juive. Et à celà on peut ajouter que beaucoup de juifs rêvent qu’il y en ait une. C’est peut être ça que l’auteur à voulu dénoncer. Et c’est ça que moi aussi, je souligne.

    Parce qu’il n’y a aucun moyen de s’entendre avec ceux qui renoncent à réfléchir. C’est bien comme ça que je vois les endoctrinés. Arabes et Juifs. C’est contre ça qu’il faut lutter. Contre la déshumanisation consubstantielle à l’usage de la religion. La déshumanisation. C’est à dire l’abandon de ses capacités de logique et de réflexion.

    Vous avez certainement déjà tenté de discuter avec un illuminé ? Juif ou autre chose ? Eh bien moi aussi ! Et nous ne sommes pas les seuls. Ma conclusion, c’est que pour beaucoup, la religion est une maladie mentale.

  13. Monsieur Raoul Marc JENNAR, si votre article est intéressant à lire, dans son ensemble, par contre il est nul dans sa conclusion ! Le mot célèbre de JAURES était – peut-être – je dis bien peut-être valable en son temps ! L’est-il aujourd’hui ?
    Par ailleurs, vous parlez de théocraties islamiques, chrétiennes ou juives dans votre conclusion des plus minables ! Mais savez-vous seulement ce qu’est une théocratie, ce que veut dire ce mot pour l’employer, concernant les Juifs ?
    Dans le petit ROBERT, on peut lire : théocratie :  » 1 – Gouvernement par un souverain considéré comme le représentant de Dieu » ;  » 2 – Régime où l’Eglise, les prêtres jouent un rôle politique important  » ! Donc, pensez-vous que le terme de théocratie s’appliquerait à ISRAEL ? Ce pays a-t-il eu une seule fois dans sa vie un gouvernement à majorité théocratique ? Nous pouvons même affirmer ici que bon nombre de la majorité gouvernementale, de tout temps, gauche/droite confondues, sont des Juifs non pratiquants, non croyants à la limite !
    Donc, allez réviser votre copie ! En tant qu’ancien prof. des Universités de droit, je vous collerai(s) bien un ZERO pointé !
    Et pour conclure, je pense savoir pourquoi vous avez parlé de théocraties islamiques, chrétiennes, et juives ! Peut-être pour éviter que l’on vous taxe de raciste ! Mais surtout, je reste convaincu que c’est votre lâcheté qui vous a dicté cette phrase des plus imbécile !
    Dommage ! Car j’ai vraiment apprécié le reste de votre article ! Mais, s’il vous plaît, devant le danger qui guette l’Occident en général, et Israël en particulier, n’adoptez pas une attitude munichoise ! Levez la tête ! Et merci d’avance !
    ABEL
    N.B. : Pour faire une omelette, il faut casser des oeufs ! Moins on n’utisera d’oeufs, et mieux cela vaudra ! Car, avec ces fous de Dieu – pour ne pas dire FOUS tout court – il y aura forcément une omelette, et je préfère qu’elle soit préparée à l’occidentale !
    Allez, salut, et ayez quelques bijoux de famille, là où il faut, et surtout quand il le faudra !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here