Deux professeurs israéliens Prix Nobel

0
14

Arieh Warshel et Michael Levitt récompensés pour le développement de modèles à échelles multiples appliqués à des systèmes chimiques complexes.


Le chimiste israélien Arieh Warshel accepte le prix Nobel à Stockholm, 10 Décembre 2013 (screen capture: Channel 2)

Les chimistes israélo-américains Arieh Warshel et Michaël Levitt ont officiellement été récompensés par l’obtention du Prix Nobel de chimie, lors d’une cérémonie à Stockholm, en Suède, ce mardi.

Tous deux, aux côtés de Martin Karplus, ont remporté le prix « pour le développement de modèles à échelles multiples appliqués à des systèmes chimiques complexes », selon l’Académie Royale des Sciences de Suède.

Chacun d’eux trois recevra un prix sonnant et trébuchant d’1 million de $.

Warshel, 72 ans, est un professeur distingué de chimie et de biochimie de l’Université de Californie du Sud, à Los Angeles, où il est établi depuis les années 1970.

Levitt, un professeur né en Afrique du Sud, a immigré en Israël en 1979, s’y est marié et a enseigné à l’Institut Weizmann de Rehovot, durant la plus grande partie des années 1980.

Lundi, la communauté juive de Stockholm a organisé une cérémonie spéciale de bienvenue aux deux scientifiques israélo-américains.

“C’est un jour très faste et enthousiasmant pour Israël et ce n’est pas la première fois » a déclaré le Ministre des Communications et de la Défense intérieure, Gilad Eldan, au cours de cet évènement.

En dépit du fait qu’il détient la nationalité américaine, Levitt a, néanmoins, souligné de manière répétée sa relation intime à Israël et dit que ses réalisations représentent un succès pour l’Etat Juif.

“A sa source, il s’agit d’un Prix Nobel israélien », a dit Levitt, lors d’une conversation avec le Premier Ministre Netanyahu.

Tirez parti de moi, je veux être présenté comme un lauréat israélien de ce prix ».

Levitt, né à Prétoria, en Afrique du Sud, en 1947, a reçu son diplôme du King College de Londres et son Doctorat en biologie cellulaire à l’Université de Cambridge. Il était invité de la Société Royale des Echanges Scientifiques à l’Institut Weizmann, en 1967-1968, a immigré en Israël en 1979, puis est devenu professeur de physique-chimie à Weizmann, de 1980 à 1987. Le fils de Levitt vit toujours en Israël.

Warshel est né en 1940, au Kibboutz Sde Nahum, dans la Vallée de Beit She’an. Il a servi dans Tsahal (atteignant le grade de Capitaine), puis a étudié au Technion de Haïfa, où il a obtenu son diplôme de chimie en 1966. Il a obtenu le doctorat de physique-chimie (en 1969) à l’Institut Weizmann des Sciences de Rehovot. Il a alors accompli des travaux de post-doctorat à Harvard, est retourné à Weizmann au début des années 1970 et a, également, travaillé pouur le laboratoire de Biologie moléculaire de Cambridge, Angleterre. Il a rejoint la faculté du Département de Chimie de l’Université de Californie en 1976.

Des 23 Nobels de chimie attribués au cours de la dernière décennie, 11 des lauréats sont Juifs et six d’entre eux sont Israéliens.

Autant Warshel que Levitt ont quitté Israël pour les Etats-Unis parce qu’ils sentaient qu’ils ne pourraient pas progresser, soulignant ainsi les inquiétudes concernant la fuite continue des cerveaux, chez les universitaires israéliens.

PS : nous allons consacrer un article à venir sur le thème de la “fuite des cerveaux”, qui démontre, qu’à condition d’organiser correctement les réseaux d’échanges internationaux, au lieu de s’appauvrir, comme on le pense à l’accoutumée, le pays de départ obtient des investissements étrangers sur ses pôles de développement local, bénéficiant à son capital humain et qu’il se produit, en quelque sorte, un “retour sur investissement humain”, un cercle vertueux, mutuellement profitable. D’où les déclarations de Levitt à Netanyahu : “utilisez-moi comme un lauréat israélien”! A priori, selon les chercheurs, le tableau ne serait pas aussi sombre qu’on le présente légitimement, ces temps-ci”>Article original

PAR ADIV STERMAN, 10 décmebre 2013, 6:44 pm 0


Adiv Sterman

La rédaction de Times of Israel a contribué à ce reportage.

timesofisrael.com Article original

adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here