Dernière Minute : Etat de choc après la fusillade d’ Ozar Hatorah

0
10

Les Informations seront mises en continu au fur et à mesure qu’elles nous parviendront.

Il s’agit du pire attentat antisémite perpétré en France depuis 30 ans et celui du restaurant Goldenberg à Paris ( 9 aout 1982 bilan : 6 morts et 22 blessés) .

Une fusillade a éclaté ce lundi matin vers 7H55 devant un collège juif de Toulouse, faisant au moins quatre morts : un enseignant en religion de 30 ans, ses enfants de 6 et 3 ans, et un autre enfant âgé de dix ans selon le procureur, de huit ans selon le ministère de l’Intérieur.

Selon tous les témoignages recueillis sur place, un homme à scooter a ouvert le feu sur des parents et leurs enfants.

Il s’est aussitôt enfui. La rue Dalou, dans un quartier résidentiel de Toulouse, a été bouclée et de nombreux policiers étaient déployés.

Ce serait le troisième crime d’un homme opérant à scooter après les attaques visant des militaires à Toulouse et Montauban, qui ont fait trois morts.

Suivez les dernières informations

19 h 05. Le président de la République a réuni à l’Elysée le Premier ministre François Fillon et les directeurs de cabinet des ministères de l’ Intérieur, de la Justice et de la Défense. Nicolas Sarkozy doit faire une communication à 19 h 15.

18h20 : L’office religieux s’est terminé, dans une grande émotion.

18h00: Arié Bensemoun, le président de la communauté juive de Toulouse, affirme que le pronostic vital de l’adolescent, touché au coeur et au poumon par le tueur, n’est pas engagé.

17h30 : La cérémonie religieuse à la synagogue de Toulouse a débuté en présence notamment de Yossi Gal, l’ambassadeur d’Israël en France, de Claude Guéant et de François Bayrou.

17h21: Non seulement l’arme est la même, mais une source proche de l’enquête révèle que le scooter utilisé lors des trois séries de meurtres à Toulouse et Montauban est le même.

Le scooter a été dérobé à Toulouse, il y a plus d’une semaine, soit avant le premier meurtre d’un parachutiste le 11 mars à Toulouse. Il s’agit d’un scooter de type T-MAX de marque Yamaha.

16h55: selon l’agence Reuters, les caméras de surveillance du collège Ozar Hatorah ont pu filmer la plaque d’immatriculation du scooter avec lequel le tueur, qui a abattu ce matin un homme et trois enfants devant cet établissement, s’est enfui. Ce deux-roues aurait été acheté en mai dernier.

16h50: Claude Guéant, de retour de Montauban, vient d’arriver à la synagogue de la rue Riquet à Toulouse pour assister à un hommage aux victimes.

16h30: « On commence à avoir peur, ça peut arriver à n’importe qui, n’importe où »: les habitants de Toulouse sont sous le choc ce lundi, après cette fusillade qui a fait quatre morts.

Selon le maire PS de Toulouse Pierre Cohen: « Je pense que le traumatisme peut être aussi fort que la tragédie AZF ».

16h23: Après s’être déplacé à Toulouse en fin de matinée, Nicolas Sarkozy se recueillera lundi soir dans une synagogue à Paris.

16h04 : Jonathan Sandler, le professeur de religion qui a trouvé la mort dans la tuerie, enseignait également à Bordeaux.

16h01: Selon une source proche de l’enquête, citée par l’AFP, c’est la même arme qui a été utilisée dans les trois séries de meurtres de Toulouse et Montauban.

15h58: Selon un témoin, le tueur « est reparti presque tranquillement » sur son scooter.

Un départ sans précipitation qui accrédite un peu plus encore la thèse d’un professionnel ou tout du moins d’un homme aguerri sachant faire preuve d’un grand sang froid.

15h46 : L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) appelle à une marche silencieuse lundi à 20H30 à Paris « pour rendre hommage aux victimes de l’attentat antisémite de Toulouse »

15h45 : Suite aux évènements de Toulouse, la surveillance est renforcée autour des lieux de culte de Pau, Bayonne, Biarritz et Oloron-sainte-Marie

15h32 : Présent sur les lieux du drame, François Hollande appelle à « une réponse commune et ferme de toute la République »

15h26 : Les Etats-Unis condamnent fermement « l’horrible attentat » qui s’est déroulé à Toulouse ce lundi matin.

15 h 20 : Initialement prévu le 21 mars, le carnaval de Toulouse est reporté, ainsi que toutes les fêtes prévues ces prochains jours dans la Ville rose, précise la Dépêche du Midi.

15 h 10 : Aaron, 16 ans, élève du collège, a raconté à l’un de nos envoyés spéciaux comment il a tenté de porter secours à l’un des trois enfants, quelques minutes après la fusillade.

15 h. L’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, vient d’arriver sur les lieux.

14 h 55. François Hollande est arrivé sur le site de la tuerie en compagnie de Pierre Moscovici et du président du Conseil général de Tarn-et-Garonne, le sénateur PRG Jean-Michel Baylet.

14 h 55. Le magistrat parisien en charge de l’enquête vient d’arriver sur les lieux. Il doit s’entretenir avec le procureur de la République de Toulouse, Michel Vallet.

14 h 55. Une quinzaine d’enfants, des internes, viennent de quitter l’établissement en bus.

14 h 50. Un office religieux est prévu lundi à 17h dans une synagogue du centre de Toulouse, en hommage aux victimes de la fusillade, annoncent les représentants du Crif en région Midi-Pyrénées. Les principales personnalités nationales de la communauté juive assisteront à cet office, a indiqué Marc Sztulman, secrétaire général régional du Conseil représentatif des institutions juives de France.

14 h 45. Claude Guéant vient de quitter Toulouse pour se rendre à Montauban, nous rapporte notre envoyé spécial Sylvain Cottin

14 h 15. Nicole Yardeni, qui préside le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) en région Midi-Pyrénées, a eu accès aux images des caméras de surveillance qui ont filmé la tuerie de Toulouse, ce matin, a témoigné sur RTL. Elle dit avoir vu « quelque chose d’irréel » : « On voit un homme qui court après des enfants, qui en attrape et qui met une balle dans la tête à un enfant de huit ans »

14 h 10. Des policiers de la Direction inter-régionale de la police judiciaire de Bordeaux doivent être impliqués en renfort du Service régional de police judiciaire de Toulouse, peut-on entendre sur BFM


Fusillade à Toulouse : deux armes utilisées… par BFMTV

14 h. Les internes du collège, dont certains sont domiciliés en région parisienne, attendent dans la cour qu’un bus les prenne en charge pour les ramener chez eux. Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant est toujours en réunion dans l’établissement.

13 h 50 Le ministre des Affaires étrangères et maire de Bordeaux Alain Juppé a exprimé lundi sa « très grande émotion » en marge de la visite d’un hôpital à Bordeaux. « Je voudrais exprimer ma très grande émotion et ma condamnation face à ce qui s’est passé à Toulouse. »

13 h 45. Le site internet de l’hebdomadaire Le Point avance la piste d’anciens militaires proche de la mouvance néonazie, renvoyés en 2008 du 17e RGP, le régiment auquel appartenaient les militaires abattus, après la diffusion dans le Canard Enchaîné de photos les montrant en train d’effectuer le salut nazi. « Le portrait type de ces sinistres personnages correspond aux maigres signalements dont disposent les enquêteurs pour identifier le tueur fou de Toulouse : tout en muscle, tatoué et vêtu de noir », écrit LePoint.fr.

13 h 30. La minute de silence annoncée par Nicolas Sarkozy à la mémoire des victimes de la fusillade de Toulouse aura lieu mardi « à 11h00 précises » dans tous les établissements scolaires du pays, a précisé lundi le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel.

13 h 20 : Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant est arrivé sur place il y a quelques minutes. Il est entré dans l’établissement en compagnie de Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France, nous précise notre envoyé spécial Sylvain Cottin. Le candidat PS à l’élection présidentielle, François Hollande, est attendu à 14 heures.

13 h 10 : La candidate FN à l’élection présidentielle, Marine Le Pen, a demandé lundi à France 2 de reporter un débat prévu dans la soirée avec Eva Joly et Arnaud Montebourg, appelant à « suspendre le temps politique » par respect pour les victimes de la tuerie devant une école juive de Toulouse.

12h57 : L’archevêque de Toulouse, Robert Le Gall , a réagi dans un communiqué. « Actuellement à New York pour trois jours de rencontre auprès de nos frères juifs avec une délégation d’une dizaine d’évêques conduite par le Cardinal Vingt-Trois, notre émotion est très grande. Nous exprimons aux familles touchées par cette horreur nos sentiments de profonde compassion et notre prière ».

12h52 : L’adulte tué dans la fusillade était un Franco-Israélien originaire de Jérusalem, selon un proche. « Jonathan Sandler a été tué dans la fusillade de Toulouse. Il était parti en septembre dernier de Jérusalem pour une mission de deux ans afin d’enseigner les matières juives à Toulouse », indique la même source. Agé de 30 ans, il a été tué ainsi que ses enfants de 3 et 6 ans,

12h49 : Nicolas Sarkozy décrète une minute de silence dans les écoles demain mardi. Le président s’est dit « interpellé » par la ressemblance dans le mode opératoire entre les deux attaques ayant visé des militaires parachutistes et la fusillade. « Nous sommes interpellés par les similitudes du mode opératoire, mais il faut attendre les résultats de l’enquête judiciaire ».

12h42 : Gérard Naon du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) Midi-Pyrénées, interrogé par notre journaliste Sylvain Cottin, évoque « un évènement absolument épouvantable, indescriptible. L’assassin a agi avec une sauvagerie extrême en tirant sur les enfants à bout portant. On ne peut s’empêcher de faire le lien avec Montauban. A Montauban, c’était des Maghrébins, nous des Juifs. Peut-être s’agit-il d’un fou déséquilibré et raciste. Il faut redoubler de vigilance, si c’est un fou, il va continuer… jusqu’à quand ? »

12 h 35 : Europe 1 publie le témoignage audio d’Odène, une jeune fille interne au collège-Lycée de la rue Dalou.
Elle explique qu’elle était retranchée dans la synagogue qui jouxte l’école au moment de la fusillade.


Fusillade de Toulouse : "Des personnes ont été… par Europe1fr

12h32 : Malgré un important dispositif policier, la rue Jules Dalou est dominée par le silence.

12h28 : Nicolas Sarkozy vient de quitter les lieux du drame, selon un de nos journalistes sur place Sylvain Cottin.

12h26 : Un père de famille témoigne à Europe 1 : « J’ai vu un type qui avait un casque de moto. Je n’ai pas vu ni son visage, ni ses cheveux, ni rien du tout. Il était dans l’entrée, à l’intérieur de la cour. Il tirait. J’ai vu une ou deux personnes tomber. Je n’y croyais pas, c’était comme au cinéma ».


Toulouse : "C’était comme au cinéma" par Europe1fr

12h20 : Un Franco-Israélien figurerait parmi les victimes

12h14 : le Congrès juif européen (EJC) demande aux autorités françaises de « tout faire » pour retrouver l’auteur de la fusillade

12h03 : Selon une source policière, l’ensemble des services de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont étés saisis pour travailler sur cette affaire, soit des milliers d’hommes et de femmes incluant les services centraux spécialisés de la DCPJ et les directions interrégionales de la police judiciaire (DIPJ) en province notamment

11h55 : Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste, a déclaré lundi que la campagne était « supendue pour honorer la mémoire des victimes » de la fusillade.

11h49 : Interrogé par l’AFP, Charles Bensemoun, père d’un enfant à l’abri dans l’établissement, y voit « un attentat antisémite, abominable, obscurantiste, ce qu’on voit de pire. On a tiré sur des gosses ».

11h44 : Après contre une école juive à Toulouse et celles contre les militaires à Toulouse et Montauban, le parquet antiterroriste de Paris a ouvert trois enquêtes pour assassinat. « Le parquet de Paris s’est saisi au titre de sa compétence antiterroriste des trois enquêtes diligentées pour des faits qualifiés d’assassinat et tentatives d’assassinat en lien avec une entreprise terroriste », a déclaré François Molins dans un communiqué.

11h41 : Parents et élèves sont le sous choc

11h38 : Nicolas Sarkozy est arrivé sur les lieux du drame à Toulouse

11h36 : L’émotion est forte sur place, après le drame.

11h34 : Tous les lieux confessionnels en France, notamment les écoles juives, vont faire l’objet d’une surveillance renforcée après la fusillade de Toulouse, indique le ministère de l’Intérieur.

11h31 : Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à la présidentielle, exprime sa « plus vive émotion après les meurtres horribles » commis à Toulouse. Il estime que « cela ajouterait l’ignominie au crime » si « la démence raciste des criminels » était démontrée.

11h29 : Martine Aubry, la première secrétaire du Parti socialiste, a qualifié « d’abominable » la fusillade. « Je fais part de mon effroi face à l’abominable tuerie de Toulouse qui bouleverse la France entière », affirme-t-elle dans un communiqué. « Au nom du Parti socialiste, je veux exprimer tout notre soutien et toute notre solidarité aux blessés et aux familles des victimes ».

11h26: « Cet acte de barbarie et d’assassinat aura une réponse juive », a souligné la Conférence européenne des rabbins dans un communiqué. « Cette attaque est une attaque contre la communauté juive dans son ensemble », a ajouté la CER, dont le grand rabbin de France Gilles Bernheim est vice-président. « S’il y a des gens qui veulent effrayer la communauté juive, notre réponse est que nous ne nous laisserons pas intimider », a ajouté la CER en promettant de « construire plus d’écoles, des synagogues et d’autres institutions juives ».

11h14 : « Il existe des éléments qui justifient qu’on se pose très sérieusement la question d’un lien » entre la fusillade et les assassinats de parachutistes de la semaine dernière, selon le procureur. L’homme se serait déplacé « à moto ou en scooter ». De leur côté, des témoins ont décrit un puissant scooter mais divergent sur la couleur de celui-ci, noir et blanc selon les uns, noir selon d’autres.

11h05 : La maman d’Alexia, élève de 5è qui était à l’intérieur du collège au moment de la fusillade (voir témoignage ci-dessous), témoigne à son tour à notre correspondante Armelle Parion : « Beaucoup de choses passent par la tête. Je vais attendre les consignes. Toute la communauté est atteinte : enseignant juifs ou non-juifs, parents d’élèves, et même la République. Notre réaction a été d’aider les enfants, en essayant de les faire parler pour qu’ils nous racontent »

10h57 : Le tueur de Toulouse « a tiré sur tout ce qu’il y avait en face de lui et a poursuivi des enfants à l’intérieur de l’école », indique le procureur.

10h55 : Alexia, élève de 5è, était dans le collège au moment du drame, elle témoigne à notre correspondante à Toulouse Armelle Parion. « Je suis choquée, je suis arrivée pour la prière et d’un coup on a entendu les coups de feu. J’ai eu très peur. La CPE a appelé la police, on nous a pris en charge, on nous a dit de nous asseoir, on nous a apporté de l’eau et on a prié ».

10h45 : Selon un communiqué, François Hollande se rend immédiatement à Toulouse par « solidarité » avec la communauté juive. « J’ai décidé de me rendre immédiatement à Toulouse pour m’incliner devant les victimes et pour manifester toute mon émotion et toute ma solidarité à leurs familles et à la communauté juive de France ».


hollande réaction toulouse par desk_multimedia

10h43 : Selon le procureur, « il existe des éléments qui justifient qu’on se pose très sérieusement la question d’un lien » entre cette tuerie et les deux assassinats des parachutistes à Toulouse et à Montauban.

10h40 : Nicolas Sarkozy est attendu sur place à 11h15. Suivi de Claude Guéant.

10h38 : Les jeunes sortent actuellement du collège. Sous le choc. Peu d’entre eux acceptent de parler.

10h37 : Le procureur Michel Vallet a indiqué que la fusillade avait fait quatre victimes, dont trois enfants. Un professeur et ses deux enfants de 3 et 6 ans sont décédés, ainsi que la fille du directeur âgée de 9 ans. Un adolescent de 17 ans est grièvement blessé, il se trouve actuellement au bloc opératoire.

10h26 : Selon des sources policières, le tueur du collège était muni de deux armes, dont une de même calibre 11.43 que celle utilisée pour les parachutistes. L’homme a utilisé une arme, sans doute du 9 mm, à l’extérieur du collège et cette arme s’est enrayée, selon ces sources policières. A l’intérieur de l’établissement, il a eu recours à une autre arme de calibre 11.43 cette fois, ont dit les sources se basant sur de tout premiers éléments d’enquête.

10h20 : Claude Guéant évoque à l’AFP des « similitudes » entre les agressions de militaires et cette fusillade.

10h18 : Une maman venue chercher ses deux petites filles témoigne : « Je suis dégoûtée. On est tranquille dans cette école. On ne fait de mal à personne ».

10h14 : « Pour l’instant, je n’ai que les larmes. Je suis sous le choc », témoigne un professeur d’éco-gestion Franck Califa, qui enseigne dans ce collège mais qui donnait des cours dans un autre établissement au moment de la fusillade. « Je ne pensais pas que des choses comme ça puissent arriver. Il y a encore quelques jours, je serrais une des victimes dans mes bras ».

10h12 : Selon notre correspondante Armelle Parion, il pourrait s’agir du même calibre 11.43 que pour les attaques ayant visé des militaires à Montauban et Toulouse.

10h11 : Notre correspondante à Toulouse, Armelle Parion est sur place. « On ne sait pas encore si la fusillade a fait 3 ou 4 morts », nous indique-t-elle. Deux autres journalistes de Sud Ouest sont aussi prochainement attendus sur les lieux du drame.

10h02 : Selon France Bleu Toulouse qui a recueilli des témoignages sur place, il pourrait y avoir une 4e victime, qui serait un enfant. D’après l’antenne locale de Radio France qui cite des témoins, le concierge du collège serait grièvement blessé.

10h01 : Selon France Tv Info, « les autres élèves de l’établissement sont actuellement pris en charge dans le collège par des médecins »

9h49 : Nicolas Sarkozy devrait se rendre à Toulouse avec le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier

9 h 43 : Le grand rabbin de France Gilles Bernheim se dit « horrifié » et « bouleversé » et prévoit de se rendre « immédiatement » sur place.

9 h 26 : Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, devait se rendre à Toulouse « en fin de matinée », a annoncé la Place Beauvau, qui a ordonné aux préfectures « de renforcer la surveillance et la vigilance » autour des établissements juifs, « particulièrement dans le Sud-Ouest ».

9h15 : Selon Europe 1, l’homme a ouvert le feu avec un pistolet automatique qui s’est enrayé, puis un autre pistolet. Les douilles retrouvées sur place correspondent à deux calibres différents : 11, 43 comme à Montauban et Toulouse dimanche dernier et 9 millimètres.

http://www.sudouest.fr/2012/03/19/toulouse-une-fusillade-devant-un-college-juif-fait-au-moins-trois-morts-663327-7.php

1 COMMENT

  1. Je présente toutes mes condoléances aux familles des innocentes victimes aux amis et collègues et à toute ma communauté.
    Malheureusement , nous sommes encore victimes aujourd’hui de la folie meurtrière des idéologues qui prennent des boucs émissaires pour organiser la terreur;
    La presse française, l’extrème Droite et la Gauche française y compris Verte doivent absolument prendre la mesure du danger et réfléchir à leur potentielle responsabilité dans les dérives antisémites françaises.
    Il ne faut pas confondre un fou meurtrier avec un antisémitisme d’état;
    Mais c’est aux politiques de prendre la mesure du danger et de réfléchir à une éducation à la tolérance et à l’égalité qui combatte antisémitisme (et machisme.)
    Je me rappelle d’attentats en Israel visant une Yeshiva , avec de jeunes étudiants assassinés, qui n’avaient pas inspiré plus d’une ligne à la presse française
    .Aujourd’hui Monsieur Hollande nous dit ce ne sont pas des Juifs mais des Français. Non Monsieur Hollande , ce sont des Juifs et des Français et notre double identité doit être respectée, non muselée. Tous aussi citoyens du monde, nous avons à défendre partout où elle est attaquée l’innocence assassinée.
    Nous sommes Juifs et Français et femmes et gauchères et ….
    individus faits d’espoirs de mémoires de tendresses et de peur qui espèrent encore pouvoir construire ensemble avec tous une société meilleure. Myriam Goldwasser

  2. Lire

    « La presse , en particulier celle de gauche , est responsable de cela car en faisant , en permanence , sinon l’apologie en tout cas la déresponsabilisation , la victimisation des Barbares ,qui eux , ont fait main basse sur l’espace public , sur les écoles, les transports , les cours d’immeubles , cette presse a les mains rougies du sang des victimes « 

  3. Tout à fait Yocalitto,

    La presse , en particulier celle de gauche , est responsable de cela car en faisant , en permanence , sinon l’apologie en tout cas la déresponsabilisation , la victimisation des Barbares qui ont fait main basse sur l’espace public , sur les écoles, les transports , les cours d’immeubles , on a les mains rougies du sang des victimes .

    Fofana a tué sans le moindre remords Ilan Halimi . Chaque jour, des Barbares en herbe se forment dans les écoles et dans les rues: intimidation, racket , humiliations , insultes et violences , diffusion de la haine dans des manifs et dans des concerts ( prochainement à Bercy , se produit à guichets fermés , le groupe noir Sexions d’assaut de sinistre mémoire )…

    Et comme tout est EVOLUTIF , certains ne manquent pas d’aller plus loin , manipulés, dirigés ou pas ..

    N’hésitent plus à tuer sachant qu’il n’y a plus de châtiment suprême , plus de peine de mort mais des remises de peine et des excuses , toujours des justifications bidon comme chez Guignol

    Badinter et toute cette classe médiatique , intellectuelle , de gauche mais pas toujours , qui protègent et excusent les criminels ,

    Tous ces gens aux mains rougies du sang des victimes , auront à répondre , au tribunal suprême , de leurs méfaits objectifs , de leurs sophismes et de leurs mensonges, de leur arrogance qui s’étale ., de leur participation , de leurs encouragements au déploiement du mal

    Et là , j’espère que leur peine ne sera ni réduite ni reportée

    Assassins

  4. Condoléance aux familles. Cet acte est des plus odieux s’en prendre à des personnes innocentes du fait de leur origine ou et religion est totalement incompréhensible. Le fachisme est de retour voilà ou mène les débat stérile halal kasher.Espérons que les politiques n’utilise pas cette tragédie.

  5. C’est clair qu’il existe constamment dans la presse et dans tous les médias une incitation à être toujours contre les Juifs et/ou contre Israel! Or voilà où ça mène : A présent, un monstre se croit autorisé à tuer même des enfants parce qu’il pense que son geste va être agréé par certains…

  6. Condoléances à tous ceux et celles qui viennent d’être frappés par ce crime difficile à qualifier, tous les termes sont bien trop faibles… Difficile aussi de poursuivre ce message…

  7. Ne vous y trompez pas: depuis des années la presse en France instille la haine des juifs
    – en ne donnant jamais que la version pro-palestinienne du problème du Proche Orient
    – en véhiculant sans vérifier la propagande mensongère pro-palestinienne (le prétendu apartheid, les mensonges sur le partage de l’eau, les décès simulés d’enfants palestiniens)
    – en assimilant l’auto défense avec agression (l’envoi de centaines de missiles sur Israel que tout le monde a fini par trouver normal)
    – en taisant les agressions dont font l’objet les juifs en France.
    ex: l’ émeute devant le bureau EL AL à l’aéroport de Paris où des pro-palestiniens ont crié mort aux juifs devant les forces de l’ordre sans que celles ci n’interviennent.
    L’agression quasi mortelle dont ont fait l’objet à Paris deux jeunes garçons la semaine dernière parce que l’un deux portait une kipah, sans oublier celle de la jeune collégienne qui s’est fait tabasser par un groupe de magrébines , ni celle de l’homme d’un certain age agressé dans le métro avec une bombe lacrymogène (quel courage il faut pour s’attaquer à plusieurs à un juif isolé. J’en reste baba d’admiration)

    M.Les journalistes vous êtes responsables de la situation, vous êtes indignes d’exercer de votre profession: que cherchez vous donc ? à provoquer un pogrom ? c’est sur que cela ferait un beau scoop !

    J’espère sans trop y croire que ce nouveau drame vous aura ouvert les yeux, encore faudrait il avoir une conscience. En avez vous ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here