Décès du patriarche copte: des milliers de fidèles à la cathédrale du Caire

0
7

Des milliers de personnes se pressaient samedi soir à la grande cathédrale du Caire dans une atmosphère de tristesse et de recueillement après l’annonce de la mort du patriarche copte d’Egypte, Chenouda III, à l’âge de 88 ans. Le cloches de la cathédrale Saint-Marc, siège de l’église copte, se sont
mises à sonner après l’annonce du décès, tandis que l’église annonçait une
période de deuil et des funérailles mardi.

« Le pape était un homme sage. Il était le père de tout le monde, homme,
femme, veuve ou orphelin. Nous avons traversé bien des crises, et il a à
chaque fois été source de sagesse. Il a prié pour nous contre l’oppression »
déclarait Emil Essam, 28 ans.

« Il était comme mon père. Il avait l’esprit large. Il n’y aura personne
comme lui à l’avenir », affirmait pour sa part Isaac Zakaria, un fidèle âgé de
18 ans venu à la cathédrale.

Des gardes postés à l’entrée tentaient de ne laisser entre que les
chrétiens, en vérifiant la petite croix tatouée que beaucoup portent au
poignet.

Des hommes de la police anti-émeutes étaient postés à distance dans
la rue.

A l’intérieur de la cathédrale ou sur le parvis de nombreuses personnes
pleuraient ou chantaient des cantiques en arabe ou en langue copte, un idiome
encore pratiqué pour la liturgie.

Certains étaient venus dans l’espoir que le corps du défunt serait exposé
pour recevoir des hommages, ce qui n’était pas le cas.

Selon l’agence officielle Mena la santé de Chenouda III s’est brusquement
dégradée samedi matin à la suite d’une attaque cardiaque.

L’agence a aussi indiqué que le chef de la plus importante église
chrétienne d’Orient, qu’il dirigeait depuis plus de 40 ans
, souffrait
d’insuffisance hépatique et de tumeurs aux poumons.

LE CAIRE, 17 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here