Affaire al-Dura : procès en cassation le 14 février

0
16

Onze ans après un reportage controversé sur la mort d’un enfant palestinien à Gaza, la Cour de cassation examinera le 14 février le pourvoi formé dans ce dossier polémique qui tourne autour de l’authenticité de ces images.
Au coeur de la controverse, un reportage de Charles Enderlin, correspondant permanent de France 2, et de son caméraman palestinien, Talal Abu Ramah, tourné dans la bande de Gaza le 30 septembre 2000, dans les premiers jours de la deuxième Intifada.

Protégé par son père, Mohammed al-Dura, 12 ans, y perdait la vie lors d’un échange de tirs entre l’armée israélienne et des activistes palestiniens. Les images avaient donné lieu à une controverse sur l’origine des tirs ayant provoqué sa mort et sur une éventuelle mise en scène.

Lassée des accusations de “bidonnage”, France 2 avait attaqué en diffamation le directeur de l’agence Media Ratings, Philippe Karsenty, qui affirmait que le reportage avait été truqué.

Condamné en première instance, Philippe Karsenty avait été relaxé en appel, la cour reconnaissant que les images étaient sujettes à débat.

M. Karsenty a “exercé de bonne foi son droit de libre critique” et “n’a pas dépassé les limites de la liberté d’expression”, avait estimé dans son arrêt la cour d’appel de Paris, qui avait décidé de relaxer le prévenu, sans se prononcer explicitement sur le contenu du reportage.

France 2 s’était immédiatement pourvue en cassation. C’est ce pourvoi qu’examinera le 14 février la chambre criminelle de la Cour de cassation. L’affaire devrait être plaidée à 14H00.

PARIS, 4 jan 2012 (AFP) –

1 COMMENT

  1. {J’avoue ne pas comprendre la façon “froide” avec laquelle Jforum relate cette dépêche ; sans nul commentaire et je copie colle ce qui bien évidemment me choque :

    “Protégé par son père, Mohammed al-Dura, 12 ans, y perdait la vie lors d’un échange de tirs entre l’armée israélienne et des activistes palestiniens. Les images avaient donné lieu à une controverse sur l’origine des tirs ayant provoqué sa mort et sur une éventuelle mise en scène”

    il est écrit “y perdait la vie” ;

    il faudrait ajouter ou commenter qu’une chaîne allemande, entre autres, met en doute cette mort, montrant que le visage de l’enfant présenté comme mort n’était pas celui du Al Dura.

    Je cite encore : ”

    une controverse sur l’origine des tirs”

    Ne pouvait on pas mettre un renvoi NDLR précisant que tous les rapports ballistiques remettaient en cause le fait que les balles aient pu provenir du fortin israélien ?

    Un rédacteur de J Forum peut il m’expliquer?

    Toda}

  2. Qu’en est-il des travaux du groupe d’experts indépendants mis en place en 2008, avec M. Patrick GAUBERT (alors président de la LICRA) comme président, et qui devait faire la lumière sur cette affaire ? Qu’en est-il de la venue en France de M. AL DURA pour expertiser ses blessures ? De l’exhumation du corps de l’enfant pour vérifications médico-légales ? On en n’a plus jamais entendu parler…

  3. Pourquoi l’AFP ne dit-elle pas que Charles Enderlin a été condamné en Appel ? Si la cour de Cassation confirme la décision de Justice rendue récemment en faveur de Philippe KARSENTY, le félicitant pour son enquête sérieuse, alors cela en sera fini de la Carrière de Charles Enderlin et FRANCE 2 devra faire des excuses publiques. Tant de gens sont morts ou ont été agressés en FRANCE et de par le Monde à cause du Mensonge AL DURA !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here